Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae), #Pyrrhocactus (Cactaceae), #Neoporteria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Neoporteria Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Neoporteria strausiana

(K. Schum.) Donald & G.D. Rowley 1966

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

  Nom scientifique: Eriosyce strausiana

 (K.Schumann) Kattermann 1994

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

    Pyrrhocactus strausianus, (K.Schumann) A. Berger 1929

 

Distribution: Argentine (La Rioja, Mendoza, Rio Negro, San Juan).

Etymologie:  Neoporteria, du Grec "neos" = nouveau et "porteria" = en l'honneur de Carlos Emilio Porter (1867-1942), entomologiste et naturaliste Chilien;

Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine;

strausiana, en l'honneur de Mr L. Straus (1862-1934), commerçant Allemand, amateur de cactées à Bruchsal et co-fondateur de la Deutsche Kakteen-Gesellschaft DKG;

Pyrrhocactus, dérivé du Grec "pyrrhos" = rouge feu et "kaktos" = chardon.

Basionyme: Echinocactus strausianus.

Synonyme: Neoporteria strausiana.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 7 ans (55 mm de diamètre, 35 mm de hauteur).

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Juin.

 

 

 

 

 Système racinaire de Pyrrhocactus strausianus.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Neoporteria (Pyrrhocactus) strausiana

Description: cactée solitaire globuleuse allongée atteignant 20 cm de haut pour 8-15 cm de diamètre, à l'apex dénudé, à l'épiderme vert sombre à noirâtre. 13 côtes tuberculées, aréoles feutrées de jaunâtre, devenant grises. Environ 20 aiguillons non clairement différenciés, 6-8 étant plus robustes subulés, rigides, recourbés, gris-rougeâtre. Fleurs diurnes jaune clair parfois teintés de  rougeâtre pâle, gardant les restes du périanthe desséché.

Dans l'habitat, Neoporteria strausiana vit à environ 350-1400 m d'altitude, sur les pentes sèches de rivières. C'est une espèce peu commune.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 25, Fiche 2367.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 2001.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ferocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Ferocactus, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Ferocactus lindsayi

Bravo 1966

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Michoacan).

Etymologie:  Ferocactus, du Latin "ferus" = féroce, par rapport à l'aspect des épines robustes et acérées de certaines espèces et du Grec "kaktos" = chardon ;

lindsayi, en l'honneur du Dr George E. Lindsay (1917-2002), botaniste Américain (Etats-Unis), spécialiste de la flore de Basse Californie, Directeur du Muséum d'Histoire Naturelle de San Diego (1957-1963) puis Directeur de l'Académie des Sciences de Californie (1963-1982).

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 7 ans (50 mm de diamètre, 35 mm de hauteur).

 

 Système racinaire de Ferocactus lindsayi.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Ferocactus lindsayi

Description: cactée solitaire globuleuse devenant cylindrique, atteignant jusqu'à 60 cm de hauteur pour 40 cm de diamètre à l'épiderme vert-grisâtre terne. 13 à 18 côtes tuberculées; aréoles elliptiques d'abord feutrées de laine blanche, devenant glabre. Epines radiales rayonnantes, 1 épine centrale plus longue et plus robuste, droite. Toutes sont grises à pointe noire. Fleurs mesurant de 3 à 4 cm de diamètre, jaune clair satiné. Fruits rouges pourpré.

Dans la nature, Ferocactus lindsay vit au flanc de montagnes en compagnie d'autres Cactacées (Stenocereus, Backebergia, Mammillaria, Pereskiopsis..).

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 15, Fiche 1371.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2)

Référence: Cactus Aventures International, N°36, Octobre 1997.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Melocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Cereinae

 Genre  Melocactus, Linnaeus (Link & Otto) 1827

Nom scientifique:  Melocactus ernestii

 Vaupel 1920

(New Cactus Lexicon, Edition 2006)

Dans le New Cactus Lexicon (2006), il est décrit 2 sous-espèces: ssp. ernestii et ssp. longicarpus.

 

Distribution: Brésil (Alagoas, Bahia, Ceara?, Minas Gerais, Paraiba, Pernambuco, Rio Grande do Norte?, Sergipe).

Etymologie:  Melocactus, du Latin "melo" = melon  et du Grec "kaktos" = chardon. 

ernestii, en l'honneur de Ernst H. G. Ule (1854-1915), botaniste Allemand et explorateur de plantes au Brésil.

Synonymes: Melocactus azulensis, Melocactus ernestii ssp. ernestii, Melocactus erythrancanthus, Melocactus erythranthus, Melocactus interpositus, Melocactus florschuetzianus,  Melocactus longicarpus, Melocactus longispinus, Melocactus montanus, Melocactus mulequensis,  Melocactus neomontanus, Melocactus nitidus, Melocactus oreas, Melocactus oreas ssp.ernestii, Melocactus oreas var. longispinus.

Température minimale:  8 °C.

Exposition:  lumière très vive. 

Culture:  ces espèces sont de culture délicate. Nécessite un substrat de type cactées acide drainant. Arroser de Mars à Octobre normalement, avec quelques pulvérisations le matin. Ne pas hiverner en serre froide. L'hiver, arroser une fois par mois par beau temps.

 

Ce cactus est encore jeune car il ne présente pas de céphalium. Le céphalium est la partie terminale d'une tige dont les poils et les soies forment un manchon porteur de fleurs, puis de fruits.

 

Cactus âgé de 7 ans (70 mm de diamètre, 60 mm de hauteur).

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données suppléméntaires

 

Melocactus ernestii

Description: cactée solitaire globuleuse atteignant jusqu'à 25 cm de hauteur et de diamètre. Céphalium pouvant atteindre jusqu'à 20 cm de hauteur, laineux, densément couvert de soies rouge sombre violacé. 10 à 13 côtes larges. Environ 10 aiguillons radiaux légèrement incurvés; 1 à 4 aiguillons centraux plus longs et recourbés vers le bas, l'inférieur étant le plus long (jusqu'à 15 cm). Fleurs violettes. Fruits rouge-violet.

Dans la nature, Melocactus ernestii vit entre 250 et 900 m d'altitude, souvent en compagnie d'autres espèces (M. oreas, bahiensis).

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 21, Fiche 1964.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1998.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ferocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Ferocactus, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Ferocactus gracilis

Gates 1933

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Dans le New Cactus Lexicon (2006), il est décrit 3 sous-espèces: ssp. gracilis, ssp. coloratus et ssp. gatesii.

 

Distribution:  Mexique (Basse Californie).

Etymologie:  Ferocactus, du Latin "ferus" = féroce, par rapport à l'aspect des épines robustes et acérées de certaines espèces et du Grec "kaktos" = chardon ;

gracilis, du Latin "gracilis" = mince, délicat à cause de sa croissance lente.

Synonyme: Ferocactus peninsulae var. gracilis.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 

Détail des épines.

 Cactus âgé de 11 ans (70 mm de diamètre, 55 mm de hauteur).

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Ferocactus gracilis

Description: cactée solitaire, globuleuse au début, puis colonnaire, atteignant jusqu'à 3 m de hauteur pour 30 cm de diamètre. Epiderme vert foncé, côtes tuberculées. Epines radiales filiformes blanches; épines centrales acérées disposées en étoiles, annelées, la plus longue étant également la plus robuste, aplatie et recourbée en hameçon, toutes de couleur rouge clair à rouge sombre, devenant noires avec le temps. Fleurs jaune-paille à strie rouge brun; fruits ovoïdes, jaunes. Dans son habitat, Ferocactus gracilis vit à environ 300 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 3, Fiche 84.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé). 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae), #Eriocephala (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Eriocephala

Nom scientifique:  Eriocephala schumanniana

(Nicolai) Guiggi 2012

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

Genre  Parodia, Spegazzini 1923

 Nom scientifique:  Parodia schumanniana

(K. Schumann) Brandt 1982

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

   Notocactus schumannianus, (Nicolai Ex K. Schumann) A. Berger 1929

 Dans le New Cactus Lexicon (2006), il est décrit 2 sous-espèces: ssp. schumanniana et ssp. claviceps.

 

Distributions:  Argentine, Brésil, Paraguay.

Etymologie:  Eriocephala, dérivé du Grec "erion" = laine et "kephale" = tête, par rapport à la laine abondante au sommet du cactus;

Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin;

schumanniana, en l'honneur du Dr Karl M. Schumann (1851-1904), botaniste Allemand à Berlin, passionné de cactées et de succulentes;

Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud.

Basionyme de Parodia schumanniana: Echinocactus schumannianus, (Nicolai ex) K. Schumann 1893.

Synonymes: Echinocactus grossei, Eriocactus ampliocostatus, Eriocactus grossei, Eriocactus schumannianus, Malacocarpus grossei, Malacocarpus schumannianus, Notocactus ampliocostatus, Notocactus grossei, Notocactus schumannianus, Parodia ampliocostata, Parodia grossei.

Température minimale:  - 4 °C si bref et au sec. 

Exposition:  lumière très vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 7 ans (60 mm de diamètre, 50 mm de hauteur).

 

Système racinaire de Parodia schumanniana.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Notocactus schumannianus

Description: cactée généralement solitaire d'abord sphérique large, puis devenant colonnaire en forme de massue, pouvant dépasser 1 m de diamètre pour 12 à 15 cm de diamètre, à l'épiderme vert-grisâtre. Côtes devenant très nombreuses avec l'âge (plus de 30), basses, aux aréoles plutôt petites et arrondies, devenant glabres. Apex laineux typiquement oblique, héliotropique. Aiguillons radiaux et centraux non différenciés, criniformes, tordus, flexibles, dirigés vers le bas, d'abord brun-rougeâtre, puis jaunâtres, devenant grisâtres avec l'âge. Fleurs apicales mesurant 4 cm de diamètre, jaune soyeux. Graines minuscules.

Dans la nature, Notocactus schumannianus vit sur des falaises à pic ou des rochers granitiques parmi les buissons.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 21, Fiche 1970.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1998.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Kalanchoe (Crassulaceae)

Famille des Crassulaceae

 Genre Kalanchoe, Adanson 1763

 Nom scientifique:  Kalanchoe daigremontiana 

 R. Hamet & H. Perrier, 1914

 

Distribution: Madagascar.

Etymologie:  Kalanchoe, soit transcription phonétique du chinois "Kalan Chauhuy" signifiant qui tombe (chute) et grandit, soit de l'Indien ancien "kalanka-" = tâche, rouille et "chaya" = brillant;

daigremontiana, en l'honneur de Mr et Mme Daigremont (1914), collectionneurs Français de Crassulaceae.

Synonyme:  Bryophyllum daigremontiana.

Nom vernaculaire:  Mother of Thousands, mère de milliers car elle prolifère rapidement.

Température minimale:  0 °C au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  espèce considérée comme envahissante. Nécessite un substrat drainant. Arroser de Mars à Octobre puis diminuer les arrosage l'hiver (une fois par mois par beau temps).

Remarque: attention car cette plante est considérée comme toxique. En effet, elle contient un glycoside cardiotonique, la daigremontianine (bufadiénolides) responsable de sa toxicité.

 

Les photos ci-dessous correspondent à de jeunes plantes.

 

(Provenance: ami cactophile)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

  Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Microsemineum

  Nom scientifique:  Gymnocalycium chiquitanum 

Cardenas 1963

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 

Distribution:  Bolivie (Santa Cruz, Chiquitos, San José).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

chiquitanum, car originaire de la Province de Chiquitos, Département de Santa Cruz en Bolivie.

Synonyme: Gymnocalycium hammerschmidii.

Température minimale:  5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Cactus de 60 mm de diamètre.

 

 Floraison au mois d'Octobre.

 

Système racinaire de  Gymnocalycium chiquitanum.

 

(Provenance: Ets Florence Durand, 34400  Lunel Viel)

 

------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium chiquitanum 

Description: petite cactée solitaire globuleuse aplatie, atteignant 4 cm et plus de hauteur, et jusqu'à 15 cm de diamètre, à l'épiderme vert clair à vert grisâtre, devenant rougeâtre en plein soleil. 6 ou 7 côtes fortement tuberculées et mentonnées; aréoles feutrées de laine blanc-crème. 5 à 9 aiguillons radiaux recourbés, brun jaunâtre pâle à gris-brunâtre, à la pointe brune à presque noire. Généralement pas d'aiguillon central (occasionnellement un). Grandes fleurs (5 à 7 cm de diamètre), rose-saumon à rose-lilas au cœur rougeâtre. Fruits fuselés, pourpre-bleuâtre.

Dans l'habitat, Gymnocalycium chiquitanum vit de 400 à 650 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 18, Fiche 1667.

© Edisud, Aix, 1996 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Haworthia (Asphodelaceae)

Famille des Asphodelaceae

(Ex Liliaceae)

   Nom scientifique:  Haworthia attenuata 

 (Haworth) Haworth 1812 

 Haworthia attenuata "caespitosa"

 Il s'agirait d'un cultivar d'Haworthia attenuata.

 

Distribution: Afrique du Sud (Eastern Cape pour Haworthia attenuata).

Etymologie:  Haworthia, en l'honneur de Adrian H. Haworth (1768-1833), zoologiste et botaniste Anglais, spécialisé dans les plantes succulentes (Aloaceae);

attenuata, dérivé du mot Latin attenuatus, signifiant étiré, atténué, fuselé, affaibli par rapport à la forme des feuilles.

Basionyme:  Aloe attenuata.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive. Ne pas exposer au plein soleil.

Culture:  sa culture est facile. Nécessite un substrat drainant de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Floraison en Juin - Juillet. Elle dure environ 1 mois. La hampe florale mesure jusqu'à 55 cm de longueur.

 

 

Coupe longitudinale de la fleur.

Petite fleur de 10 mm de longueur.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Agave (Asparagaceae)

 Famille des Asparagaceae

  (Anciennement Famille des Agavaceae)

Genre: Agave Linné 1753

 Nom scientifique:  Agave americana

Linné, 1753 

  Agave americana var. mediopicta f. alba 

 Il s'agit d'un cultivar d' Agave americana caractérisé par une bande centrale blanche au niveau des feuilles et une taille plus petite.

 

Distribution: Mexique (pour Agave americana).

Etymologie:  Agave, du Grec "agavos" = admirable;

americana, du Latin americanus car originaire de l' Amérique;

médiopicta, dérivé du Latin "medius" = milieu et "pictus" = peint;

alba, dérivé du Latin "albus" = blanc, suite à la couleur blanche de la bande centrale au niveau des feuilles.

Température minimale:  - 9 °C de préférence au sec.

Exposition: plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Peut être planté en extérieur dans le Sud de la France. Comme la majorité des agaves, la plante fleurit une seule fois dans sa vie et meurt ensuite (plante monocarpique). La plante produit plusieurs rejetons à la base.

 

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

Genre Mammillaria, Haworth 1812

Nom scientifique: Mammillaria roseoalba

  Bödeker 1929

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution: Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaulipas).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

roseoalba (roseoalbus), du Latin "roseus" =  rouge-rosé et "albus" = blanc par rapport à la couleur des épines.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture: nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 55 mm de diamètre.

 

Floraison en Avril. Fleur de 24 mm de diamètre.

 

(Provenance: Kakteen-Piltz, Allemagne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) It is described as  solitary, depressed-globose, with densely woolly axils. Spines are what is usually termed subcentral, more radial than central varying from 4 to 6, to 8 mm long, unequal, a little recurved, whitish, pink at the base. Flowers are whitish, the outer segments brownish pink, 3 cm long and wide. Fruit is red; seed brown.

d'après: Mammillaria by John Pilbeam, The Cactus File Handbook 6, p 253, 1999.

 

2) Mammillaria roseoalba

Description: cactée décrite comme solitaire, mais devenant cespiteuse avec l'âge, globuleuse à l'apex déprimé, jusqu'à 18 cm de diamètre. Axilles densément laineuses; mamelons tétragonaux. Pas d'aiguillons radiaux; aiguillons centraux d'inégales longueurs, fortement aciculés, droits ou légèrement recourbés, blanchâtres à la base légèrement  rosâtre, brunâtres vers la pointe. Fleurs blanchâtres; sépales striés de rose brunâtre.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 4, Fiche 178.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ferocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Ferocactus, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Ferocactus robustus 

(Pfeiffer) Britton & Rose 1922

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Puebla, Oaxaca, Tehuacan).

Etymologie:  Ferocactus, du Latin "ferus" = féroce, par rapport à l'aspect des épines robustes et acérées de certaines espèces et du Grec "kaktos" = chardon ;

robustus, du Latin "robustus" = robuste, ferme, dur par rapport à l'aspect de la plante.

Basionyme:  Echinocactus robustus.

Synonyme: Echinofossulocactus robustus.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 

 Détail des épines et de la spination. Notez l'aspect rouge des nouvelles épines qui se forment.

 

Système racinaire de Ferocactus robustus.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

---------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Ferocactus robustus

Description: cactée oblongue extrêmement cespiteuse, émettant de nombreux rejets, et formant à la longue d'impressionnantes colonies de plusieurs centaines de têtes, pour un diamètre atteignant 5 m, sur une hauteur de 1 m. Chaque pousse mesure environ 20 cm de hauteur pour 12 cm de diamètre; 8 côtes marquées, à grandes aréoles feutrées. Environ 10 à 14 aiguillons radiaux sétacés blanchâtres, grossièrement divisés en "inférieurs" et "supérieurs", ces derniers étant plus longs, plus fins et flexibles. 4 à 6 aiguillons centraux parfois aplatis, rouges à l'apex, devenant brun-grisâtre. Fleurs jaunes (légèrement striées de rosâtre). Fruits ovoïdes et écailleux.

Dans la nature, Ferocactus robustus vit parmi les arbustes en compagnie d'autres cactées, de Yuccas et d'Agaves.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 7, Fiche 594.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Kalanchoe (Crassulaceae)

 Famille des Crassulaceae

 Genre Kalanchoe, Adanson 1763

Nom scientifique:  Kalanchoe laetivirens

 Descoings 1997

 

Distribution:  Madagascar.

Etymologie:  Kalanchoe, soit transcription phonétique du chinois "Kalan Chauhuy" signifiant qui tombe (chute) et grandit, soit de l'Indien ancien "kalanka-" = tâche, rouille et "chaya" = brillant; 

laetivirens, du Latin "laetus" = brillant, vif et "virens" = vert, suite à la couleur de l'appareil végétatif de la plante. 

Basionyme: Bryophyllum laetivirens.

Température minimale:  0 °C si tenu au sec.

Exposition:  lumière vive à plein soleil.

Culture: Nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis diminuer les arrosages en hiver (une fois par mois par beau temps).

 

Les photos ci-dessous correspondent à de jeunes plantes.

 

 

Détail des bulbilles qui se forment à la périphérie des feuilles. Les bulbilles peuvent être repiquées, en les plaçant directement sur un substrat composé de  50% de sable et de 50 % de terreau. Elles s'enracinent spontanément.

(Provenance: ami cactophile)

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

A gauche, Kalanchoe laetivirens. Aspect des tiges allongées au moment de la floraison. Culture.

A droite, Kalanchoe laetivirens. Jeune plant dans sa couleur vert gai caractéristique. Arboretum d'Antsokay, à Toliara, Madagascar.

Kalanchoe laetivirens. Inflorescence épanouie. Culture.

Photos: B. Descoings.

Référence: Succulentes, N°4, Octobre 2004.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Aloe (Asphodelaceae)

 Famille des Asphodelaceae

Genre: Aloe Linné 1753

Nom scientifique:  Aloe parvula 

Berger 1908

 

Distribution:  Madagascar.

Etymologie: origine incertaine, de l'Arabe "alloch" = amère ou "alloeh", du Grec "aloe" ou de l'Hébreu "ahalim ou allal" = amère;

parvula, (parvulus), dérivé du Latin = petite, par rapport à la taille de la plante.

Synonyme:  Aloe sempervivoides, Lemeea parvula.

Température minimale:  5 °C si tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat drainant de type cactées. Sa croissance s'effectue au printemps et en automne. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Peut être arrosé une fois par mois l'hiver, par beau temps.

 

Petite Aloe au feuillage gris-bleuté.

 

 

Plusieurs floraisons espacées au mois de Juin - Août.

 

Coupe longitudinale de la fleur.

Elle mesure 25 mm de longueur.

 

 

Capsule (mois d'Août). Chez les Aloe, les fruits sont appelés des capsules. Elles mesurent 2 cm de longueur.

 

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 St Marcel d'Ardèche)

 

-------------------------------------------------------

 

   Données supplémentaires

 

Description de l'espèce dans son habitat

Cette petite espèce de 8 à 12 cm de diamètre, possède selon les sites où elles poussent, des feuilles dressées ou plus ou moins étalées. Elle est soit isolée, soit en petits groupes d'individus. Les feuilles triangulaires (7 x 1 cm) sont recouvertes de pustules se terminant par des petits poils blanchâtres. Les fleurs rouges sont courbées et considérées comme grosses pour l'espèce (25 x 5 mm).

Répartition

sommets de quartzites: Col d'Itremo, Mt Ambatomenaloha, Mt Analamamy, alt 1600-2000 m;

Fenoarivo, au sud d'Ambatofinandrahana, alt 1500 m.

L'Itremo est le massif malgache le plus riche en Aloe.

Référence: D'après J.B. Castillon et J.P. Castillon, dans "Les Aloe de Madagascar", p 112; Editeur J.P. Castillon, 2010

www.aloe-de-madagascar.com

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Echinocactus, Link & Otto 1827

 Nom scientifique:  Echinocactus texensis

Hopffer 1842

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Etats-Unis (New Mexique, Texas), Mexique (Chihuahua, Coahuila, Nuevo Leon, Tamaulipas).

Etymologie:  Echinocactus, du Grec "echinos" = hérisson et "kaktos" = chardon ; 

texensis, car il est originaire du Texas.

Noms vernaculaires: cactus coussin, marchepieds du diable.

Synonymes:  Echinocactus lindheimeri, Homalocephala texensis.

Température minimale:  - 18 °C brièvement si tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.  

Habitat: ce cactus vit dans des plaines désertiques, des prairies ou des pentes montagneuses, sur des sols d'origines magmatique ou sédimentaire.

Anecdotes: au Texas, ce cactus était communément appelé par les cow-boys "Horse crippler" (nom vernaculaire anglais) signifiant cheval estropié, car il blessait les chevaux en perforant leurs sabots. Il est également appelé "Candy cactus" signifiant cactus bonbon car les fruits sont utilisés pour faire des bonbons.

 

 

 

Détail de la spination.

Cactus de 55 mm de diamètre.

 

Ci-dessous, le même cactus 8 ans plus tard

 

Diamètre: 8 cm; hauteur: 4,5 cm.

 

 (Provenance: semi d'un ami cactophile)

-----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Homalocephala texensis (synonyme d'Echinocactus texensis).

Morphologie: de couleur gris vert, la tige solitaire atteint 15 cm de hauteur et 30 cm de diamètre. Globulaire et aplatie, elle est couronnée d'une laine fournie garnissant l'apex déprimé. Les 13-27 côtes aigües sont ponctuées d'aréoles laineuses assez distantes portant 6-7 aiguillons radiaux striés transversalement. Longs d'environ 4 cm, ils sont teintés de rouge et entourent un aiguillon central crochu, aplati, de plus de 6 cm de longueur. La spination des exemplaires cultivés est très variable. On recherchera les plantes aux aiguillons les plus forts, plus proches des exemplaires visibles dans la nature.

Atteignant 6 cm de diamètre, les fleurs campanulées s'ouvrent le jour en été. D'aspect satiné, leur pétales rose pâle ont une base rouge. L'ovaire porte des écailles dont l'aisselle est garnie de poils.

Rouges et lisses, les fruits ovoïdes atteignent 4 cm de diamètre. D'abord juteux, ils deviennent secs et déhiscents à maturité. Ils libèrent alors des graines noires et réniformes à enveloppe lisse et brillante.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p69.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Haageocereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Haageocereus, Backeberg 1934

 Nom scientifique: Haageocereus pseudomelanostele

  (Werdermann & Backeberg) Backeberg 1934 

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Dans le New Cactus Lexicon, il est décrit 5 sous espèces: ssp. pseudomelanostele, ssp. acanthocladus, ssp. aureispinus, ssp. chrysus et ssp. turbidus.  

 

Distribution: Perou (Ancash, La Libertad, Lima, Ica).

Etymologie:  Haageocereus, en l'honneur de Walther Haage (1899-1992) horticulteur Allemand, fils de Ferdinand Haage (1859-1930). Après la mort de son père, il devient propriétaire de la célèbre pépinière Haage à Erfurt (Allemagne) et Cereus, genre de cactées colonnaires;

pseudomelanostele, du Grec "pseudo-" = faux, suite à sa ressemblance à Espostoa melanostele

Basionyme: Cereus pseudomelanostele.

Synonymes:  Binghamia chosicensis, Binghamia multangularis, Binghamia pseudomelanostele, Cereus chosicensis, Cereus flavispinus, Cereus multangularis, Cereus pseudomelanostele, Haageocereus acanthocladus, Haageocereus aureispinus, Haageocereus chosicensis, Haageocereus chrysacanthus, Haageocereus clavatus, Haageocereus crassiareolatus, Haageocereus dichromus, Haageocereus divaricatispinus, Haageocereus longiareolatus, Haageocereus multangularis, Haageocereus pachystele, Haageocereus piliger,Haageocereus setosus, Haageocereus viridiflorus, Haageocereus symmetros, Haageocereus turbidus, Haageocereus zehnderi, Peruvocereus chrysacanthus, Peruvocereus clavatus, Peruvocereus multangularis, Peruvocereus setosus, Peruvocereus viridiflorus.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture: nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 135 mm de hauteur, 57 mm de diamètre.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Haageocereus pseudomelanostele at Jicamarca, 600 m altitude.

Photo: Carlos Ostolaza Nano

Référence: British Cactus & Succulent Journal, N°4, Volume 14, December 1996, p172.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog