Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinofossulocactus (Cactaceae), #Stenocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Echinofossulocactus Lawrence 1841

Nom scientifique:  Echinofossulocactus crispatus 

(DC.) Lawrence 1841

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 Stenocactus xiphacanthus, (Miq.) Hort., nov. comb. ined. (d'après llife.com/Encyclopedia/cacti) : origine horticole ?

http://www.llifle.com/Encyclopedia/CACTI/Family/Cactaceae/12579/Echinofossulocactus_xiphacanthus

 

Distribution: Mexique (Hidalgo, Mexico, Oaxaca, Puebla, Tlaxcala).

Etymologie: Echinofossulocactus, du Latin "echinus" = hérisson et du Grec "kaktos" = chardon; "cactus hérisson (ou oursin) à fosses (ou sillons)", caractérisant à la fois le caractère épineux du genre et le fait qu'il possède des côtes fortement sillonnées;

crispatus, du Latin "crispare" = frisé, ridé, en raison de l'aspect ondulé des côtes;

Stenocactus, du Grec "stenos" = étroit en raison des côtes étroites de ce cactus et "kaktos" = chardon; 

xiphacanthus, du Grec "xiphion" = petite épée et "akantha" = épine par rapport aux épines du cactus.

Synonyme pour Echinofossulocactus crispatus = Stenocactus crispatus.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 65 mm de diamètre, 80 mm de hauteur.

Epines très longues (60 mm pour la plus longue).

 

-----------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Echinofossulocactus (xiphacanthus) crispatus

Description: petite cactée solitaire globuleuse légèrement aplaties, atteignant environ 13 cm de diamètre, à très nombreuses côtes ondulées (+/- 30 à 60); épiderme vert sombre, aréoles laineuses. Aiguillons radiaux inférieurs blanc hyalin devenant jaunes, translucides; aiguillons supérieurs cornés, le plus haut ("central") aplati en forme d'épée, tous brunâtres à pointe noire, devenant plus foncés à grisâtres avec l'âge. Fleurs rose pâle à strie violette.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 9, Fiche 795.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1992.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Echinocereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

 Genre  Echinocereus, Engelmann 1848

Nom scientifique:  Echinocereus subinermis ssp. subinermis

Echinocereus subinermis (Scheer 1856)

(New Cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Distribution:  Mexique  (Chihuahua, Sonora).

Etymologie:  Echinocereus, du Grec "echinos" = hérisson et du Latin, "cereus" = cierge ; 

subinermis, du Latin "sub-" = presque et "inermis" = sans épines suite aux petites épines de cette espèce. 

Synonyme:  Echinocereus luteus.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec .

 

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées en Mai - Juin. Fleurs jaunes en entonnoir avec un pistil vert.

 

Détail du pistil et des étamines.

 

Coupe longitudinale de la fleur.

 

 

Observations au microscope optique

 

Anthères 40 X (coloration au bleu de méthylène)

anthère d'echinocereus subinermis 40x

 

Anthères 400 X (coloration au bleu de méthylène)

anthère d'echinocereus subinermis 400x

 

Pollen 400 X (coloration au bleu de méthylène)

pollen d'echinocereus subinermis 400X

 

Pollen 400 X (coloration au bleu de méthylène)

Germination du grain de pollen et apparition du tube pollinique.

pollen d'echinocereus subinermis 400X (1)

 

-----------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Echinocereus subinermis

Description: petite cactée globuleuse vert pâle devenant allongée, pouvant atteindre 10 à 12 cm de hauteur; 5 à 8 côtes fortement marquées, aréoles plutôt petites, faiblement tomenteuses. 3-4 aiguillons radiaux minuscules de 1-2 mm, devenant caduques. Fleurs diurnes infundibuliformes s'ouvrant largement, jaune citron. Fruits ovoïdes, graines noires, grossièrement tuberculées.

Dans l'habitat, Echinocereus subinermis vit dans les montagnes, sur des sols caillouteux, dans des bois de chênes. D'autres formes vivent entre 200 et 300 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 24, Fiche 2265.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 2000.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Echinocereus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

 Genre  Echinocereus, Engelmann 1848

 Nom scientifique:  Echinocereus rigidissimus ssp. rubispinus

(G. R. W. Frank and A. Lau) N. P. Taylor 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 Echinocereus pectinatus var. rubispinus, G.Frank & A.B.Lau 1982

 

Numéro de collecte:  L 88 (correspondant au cactus présenté ici).
Collecteur: Alfred Bernhard Lau,
Espèce: Echinocereus pectinatus v. rubrispinus,
Localité: Sierra Obscura, Chihuahua, Mexico,
Altitude: 1800 m,
Date: 15-16/3/1973.

 

Distribution:  Mexique  (Chihuahua, Sierra Oscura).

Etymologie:  Echinocereus, du Grec "echinos" = hérisson et du Latin "cereus" = cierge ;

pectinatus, du Latin "pectinatus" = en forme de peigne ;

rubispinus, dérivé du Latin "rubineus" = rouge rubis et "-spinus" = épineux suite aux petites épines roses.

Basionyme:  Cereus pectinatus var. rigidissimus, G. R. W. Frank and A. Lau 1982.

Synonyme:  Echinocereus pectinatus var. rubispinus.

Nom vernaculaire:  Hérisson arc-en-ciel d'Arizona.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Floraison en Juin. Fleur rose à coeur blanc de 8 cm.

 

 

Détail du pistil et des étamines.

 

Détail de la spination.

 

(Provenance: HULIG Kakteen, Allemagne)

 

Ci-dessous, autre Echinocereus rigidissimus ssp. rubispinus.

 

Détail des épines en forme de peigne et de la spination.

 

Système racinaire d'Echinocereus rigidissimus ssp. rubispinus.

 

(Provenance: Jardinerie Cactus et Palmiers, 83320 Carqueiranne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Echinocereus rigidissimus

Habitat: Arizona sud-est, Sonora.

Contrairement à beaucoup d'autres plantes de son espèce, cet Echinocereus croît en position érigée et ne se ramifie pas d'une manière générale. La courte tige colonnaire est entièrement habillée d'aiguillons bigarrés. Chacune des aréoles allongées disposées sur 20 côtes ou davantage en porte une couronne serrée; il n'y a pas d'aiguillons centraux. A ce qu'il semble, l'armure d'aiguillons change de couleur selon les saisons; en rapport avec l'intensité du rayonnement solaire, elle est blanchâtre jusqu'à rouge, de sorte qu'il apparaît des zones annulaires qui, dans le pays d'origine de la plante, sont bien plus apparentes que sur les exemplaires cultivés. Les Américains donnent à cette plante le nom de "rainbow-cactus" (cactus arc-en-ciel). Les très grandes fleurs ont une teinte d'un rose profond, elles sont verdâtres dans la gorge. Le stigmate est vert foncé.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p86-87, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

2) Echinocereus pectinatus

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p95.

 

3) Echinocereus rigidissimus var. rubispinus  (Synonyme d' Echinocereus pectinatus var. rubispinus)

Description: petite cactée globuleuse généralement solitaire, devenant rapidement allongée. Principales différences avec l'espèce-type Echinocereus rigidissimus: variété plus petite, atteignant de 4 à 6 cm de diamètre, à l'épiderme complètement occulté par les aiguillons. Côtes aplaties, définies par les aréoles qui se touchent. Aiguillons radiaux courts plus fins, entrelacés, pectinés, d'abord et longtemps rouge rubis, puis devenant jaunes, formant un contraste de couleurs sur la tige; pas d'aiguillon central. Fleurs infundibuliformes apparaissant au-dessous de l'apex, identiques à l'espèce type.

Dans la nature, Echinocereus rigidissimus var. rubispinus vit entre 1600 et 2100 m d'altitude sur des escarpements rocheux à pic, souvent dans de la mousse.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 20, Fiche 1850.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1997.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinocereus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

 Genre  Echinocereus, Engelmann 1848

Nom scientifique:  Echinocereus laui

G.R.W Frank 1978 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Sonora).

Etymologie:  Echinocereus, du Grec "echinos" = hérisson et du Latin, "cereus" = cierge ;

laui,  en l'honneur du Dr. Albred B. Lau (fl. 1970-), découvreur Allemand de plantes et missionnaire au Mexique puis au Bélize.  

Température minimale:  - 10°C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Floraison diurne en Mai. Fleur de 45 mm de diamètre.

Cactus de 35 mm de diamètre, 38 mm de hauteur.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-----------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Echinocereus lauii

Description: cactée céréiforme, solitaire au début, puis cespitueuse (formant des touffes), ayant l'apparence de Notocactus scopa. Aiguillons radiaux blanc neige; aiguillons centraux rouge brun; aréoles laineuses. Grandes fleurs rose pâle à pourpre clair.

Dans la nature, Echinocereus lauii a une aire de distribution très limitée, vivant à l'ouest de la Sierra Madre Occidentale à une altitude comprise entre 1000 et 2000 m.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 3, Fiche 59.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Cleistocactus (Cactaceae), #Borzicactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre: Borzicactus, Riccobono 1909

Nom scientifique:  Borzicactus samaipatanus

(Cardenas) Kimnach 1960

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

Genre Cleistocactus, Lemaire 1861 

Nom scientifique:  Cleistocactus samaipatanus

(Cardenas) D.R. Hunt 1987 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Bolivie (Santa Cruz, Florida).

Etymologie:  Borzicactus, "Borzi" en l'honneur d'Antonio Borzi (1852-1921), botaniste et directeur du Jardin Botanique de Palerme (Italie) et du Grec "kaktos" = chardon ;

Cleistocactus, du Grec "kleistos" = fermé par rapport à la forme de la fleur et du Latin "cactus" = cactus;

samaipatanus, car originaire de la ville de Samaipata, provinde de Floride, département de Santa Cruz, Bolivie.

Basionyme:  Bolivicereus samaipatanus, Cardenas 1951.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Croissance assez rapide.

 

Floraison diurne en Août. Fleurs de 5 cm de longueur, 4 cm de diamètre.


 

Système racinaire de Clesitocactus samaipatanus.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Borzicactus samaipatanus (Clesitocactus samaipatanus)

Morphologie: les tiges forment des touffes ramifiées dès la base. D'abord dressées puis retombantes, ces tiges mesurent 1,5 m de longueur pour un diamètre de 3 à 5 cm. D'un vert vif, elles portent 14 à 16 côtes légèrement crénelées sur lesquelles des aréoles feutrées de brun crème sont espacées de 3 à 4 mm.

Au nombre de 15 à 20 par aréole, les aiguillons aciculés sont brun jaune et long de 5 à 30 mm.

En été, les fleurs aux pétales rouge vif bordés de rose pâle s'épanouissent sur le haut des tiges. Longues de 3,5 cm, elles restent ouvertes plusieurs jours et présentent la particularité de ne pas se fermer la nuit. Leur tube floral est en forme de S. Des écailles pointues et légèrement velues à l'aisselle recouvrent péricarpelle et réceptacle.

D'un centimètre de diamètre environ, les fruits sphériques sont recouverts de laine blanche ou brun clair.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p28.

 

2)

Bolivicereus samaipatanus (JMC 2473) fleur, Rio Piray. Photo: J.-M. Chalet.

(Basionyme de Cleistocactus samaipatanus).

Référence: Succulentes, N°1, Janvier 2004.

 

3) Borzicactus (Bolivicereus) samaipatanus

Description: cactée céréiforme, formant des rejets à la base, jusqu'à 1,50 m pour seulement 3 à 4 cm de diamètre. La tige est d'un vert tendre, couverte d'aiguillons, jaunâtres au début, devenant grisâtres en vieillissant. Fleurs zygomorphes, horizontales, rouge carmin, à reflets métalliques violets. Fruits sphériques, laineux. Borzicactus samaipatanus est une cactée d'altitude, originaire des contreforts orientaux de la Cordillère andine, vivant avec d'autres cactées dans une zone aride rocheuse riche en éléments minéraux.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1989.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog