Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria mystax 

Martius 1832

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 

Distribution:  Mexique (Puebla).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

mystax, du Grec "mystax" = moustache par rapport aux soies présentes au niveau des axiles entre les tubercules.

Synonymes:  Mammillaria atroflorens, Mammillaria casoi, Mammillaria crispiseta, Mammillaria erythra, Mammillaria  huajuapensis, Mammillaria mixtecensis, Mammillaria multiseta.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Floraison en Avril - Mai. Fleur de 18 mm de diamètre.

 

----------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

It is described as  solitary, cylindric (but more often globular or flat globular), with bristles in the axils, often prominent, and the reason for the name i have always believed ("mystax" means "moustache"). Radial spines 3 to 7 (to 10), are white, spreading, 4 to 8 mm long. Central spines (1 to) 3 to 4 (to 7), are very variable both in the length and coloration, from about 2 cm, to about 7 cm in a sometimes present  more centrally-placed spine, stout, tortuous, and interwoven, purplish brown at first, later grey, tipped black. Flowers are rose purple with brownish midstripe on the outer petals, 2,5 cm long and wide. Fruit is red; seed brown. The well developed central spine mentioned, when present, makes for an eyecatching, marvellously spined plant with much more appeal than plants without it. Maximum exposure to sunlight will encourage the best spination.

d'après: Mammillaria by John Pilbeam, The Cactus File Handbook 6, p 200, 1999.

 

2) Mammillaria mystax

Morphologie

Solitaire ou proliférant rarement de la base, la ige sphérique puis cylindrique possède un apex laineux légèrement déprimé. Elle atteint 30 cm de hauteur et 15 cm de diamètre.

Longs de 15 mm et recouverts d'un épiderme gris-vert coriace, les mamelons quadrangulaires à base large de 8 mm possèdent une face inférieure carénée. Leur aisselle est garnie d'une laine blanche peu abondante et de quelques soies de même couleur.

Les aréoles portent elles aussi quelques soies blanches. Elles se hérissent de 5-6 aiguillons radiaux blancs à pointe brune, fins comme des aiguilles et ne dépassant pas 3-8 mm de longueur. Rouge rubis lorsqu'ils poussent puis gris, les 3-4 aiguillons centraux atteignent 2 cm et l'un d'eux, légèrement vrillé, mesure jusqu'à 7 cm de longueur.

Les fleurs campanulées s'ouvrent l'été à l'aisselle des mamelons proches de l'apex. Rose carmin, de 2,5 cm de longueur et d'un diamètre de 2 cm. Les fruits rouge en forme de massue prolongée par un reste floral renferment des graines noires.

Référence: d'après "Guide le l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p89.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria hahniana  

  Werdermann 1929

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Queretaro, Guanajuato).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

hahniana, en l'honneur d'Adolf Hahn, pépiniériste et collectionneur Allemand de cactées.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Marsà Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées en Avril - Mai.

 

-----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Mammilaria hahniana

Morphologie: la tige à l'apex peu laineux et légèrement plan, mesure jusqu'à 10 cm de diamètre. D'abord globuleuse, elle devient ovoïde et contient un suc blanc laiteux. Les mamelons coniques de 6-9 mm de hauteur et 3-4 mm de diamètre portent de petites aréoles rondes feutrées de blanc. Leur aisselle est garnie de poils blancs dont la longueur peut atteindre 4-5 centimètres. Chez certaines formes sélectionnées par les horticulteurs et très recherchées des collectionneurs, ils en arrivent à cacher complètement l'épiderme vert clair en association avec les 20-40 aiguillons radiaux blancs souples de 5-15 mm de longueur pointant latéralement. S'y ajoutent 1-(4) aiguillons centraux aciculés de 4-10 mm de longueur, blancs à pointe brune éclaircissant avec le temps.

Les fleurs diurnes apparaissent au printemps et forment une couronne à quelque distance autour de l'apex. De couleur rose foncé tirant sur le violacé, elles atteignent 1-2 cm de diamètre. Les fruits rouge clair en forme de massue mesurent environ 8 mm de longueur. Ils contiennent de petites graines noires (1,5 mm).

Référence: Guide de l'Amateur de Cactus, Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p85.

 

2) Mammilaria hahniana

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p67.

 

3) Mammillaria hahniana

Description: cactée globuleuse d'abord solitaire, devenant cespiteuse, atteignant jusqu'à 20 cm de hauteur pour 12 cm de diamètre, à l'épiderme presque complètement occulté par la laine et les aiguillons. Mamelons coniques, axilles séteuses, densément couvertes de laine blanche. 20 à 30 aiguillons radiaux finement séteux, blancs; 1 à 5 aiguillons centraux droits, blancs à pointe brunâtre. Fleurs rouge pourpré à strie médiane plus foncée.

Dans la nature, Mammillaria hahniana vit  dans les montagnes à 2000 m d'altitude. C'est une espèce extrêmement variable.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 12, Fiche 1086.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1993.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Pfeiffera (Cactaceae), #Lepismium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Corryocactinae

 Genre  Pfeiffera, Salm-Dyck 1845

Nom scientifique:  Pfeiffera monacantha ssp. monacantha

Pfeiffera monacantha (Grisebach) P. V. Heath 1994

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

   Lepismium monacanthum, (Grisebach) Barthlott 1987

Nouvelle classification 2015 pour Lepismium monacanthum

Nom scientifique:  Pfeiffera monacantha

(Griseb.) P.V. Heat 1994

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

Distributions:  Argentine, Bolivie.

Etymologie:  Pfeiffera, en l' honneur de Louis Pfeiffer (1805-1877), médecin, botaniste, physicien et malacologue allemand, auteur de Enumeratio Cactearum;

Lepismium, du Grec "lepisma" = écaille par rapport aux écailles que l'on observe au niveau des aréoles;

monacantha, du Grec "monos" = un, seul et "anthos" = épine.

Synonymes:  Acanthorhipsalis monacantha, Lepismium monacanthum, Rhipsalis monacantha. 

Température minimale:  5° C.

Exposition:  à mi-ombre. 

Culture:  sa croissance est assez rapide. Nécessite un substrat de type orchidées drainant avec du sable. Arroser normalement de Mars à Octobre puis diminuer les arrosages en hiver. Brumisations fréquentes par temps chaud. Se bouture facilement à partir des tiges dans un mélange terreau-substrat (mélange 50:50). Cactus épiphyte.

 

Floraison abondante en Avril - Mai.

 

Petites fleurs oranges de 10 mm de diamètre.

 

Les baies (fruits), elles sont oranges au départ puis deviennent roses à maturité.

 

Les baies mesurent environ 10 mm et contiennent de nombreuses petites graines de 1 mm environ.

 

Elles sont  comestibles, juteuses et légèrement sucrées.

 

 

Observation des graines à la loupe binoculaire (13 x)

Elles sont entourées d'une substance gélatineuse visqueuse et translucide.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Epithelantha (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Epithelantha, F. A. C. Weber ex Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Epithelantha micromeri ssp. greggii

(Engelmann) N. P. Taylor 1998

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Concernant la nomenclature actuelle, on ne sait pas encore si ce sont des sous-espèces (ssp.) ou des variétés (var.) d' Epithelantha micromeris.

 

Distribution:  Mexique (Coahuila).

Etymologie:  Epithelantha du Grec "epi" = au dessus, "thele" = tubercule et "anthos" = fleur ;

micromeris, du Grec "micro" = petit et "meris" = partie, suite à la petite taille de l'espèce ;

greggi, en l'honneur de Josiah Gregg (1806-1850), collectionneur Américain de cactées .

Synonymes:  Cephalomamillaria greggi, Cephalomamillaria micromeris var. greggi, Epithelantha greggi, Epithelantha micromeris var. greggi, Cactus micromeris var. greggi, Mammillaria micromeris var. greggii.

Température minimale:  - 7 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  cactus à croissance lente. Nécessite un substrat minéral très drainant (granite en décomposition). Arroser avec parcimonie de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail des épines et de la spination.

 

Les baies (fruits).

 

 

Système racinaire d' Epithelantha micromeris ssp. greggii.

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Epithelantha micromeris var. greggi  (Synonyme d'Epithelantha micromeris ssp. greggii)

Description: cactée naine globuleuse. Principale différence avec l'espèce-type Epithelantha micromeris:  variété plus robuste, aiguillons plus épais, l'aiguillon supérieur étant également plus long; aiguillons "centraux" pointant vers le bas. Fleurs identiques à l'espèce-type, blanc-crème à rose très pâle.

Dans la nature, Epithelantha micromeris var. greggi vit entre 1200 et 1800 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 16, Fiche 1463.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1995.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Sclerocactus (Cactaceae), #Ancistrocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre: Ancistrocactus Britton & Rose 1923

Nom scientifique:  Ancistrocactus scheeri

(Salm-Dyck) Britton & Rose 1923

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Sclerocactus, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Sclerocactus scheeri 

(Salm-Dyck) N. P. Taylor 1987

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Etats Unis (Texas), Mexique (Nuevo Leon, Tamaulipas).

Etymologie:  Ancistrocactus, du Grec "ankistron" = crochet, hameçon et "kaktos" = chardon;

Sclerocactus du Grec "sclero" = dur, sec par rapport à la forme des épines et l'enveloppe dure des graines et "kaktos" = chardon;

scheeri, en l' honneur de Frederick Sheer (1792-1868), marchand Allemand intéressé par les cactées.

Basionyme: Echinocactus scheeri, Salm-Dyck 1850.

Synonymes:  Ancistrocactus scheeri, Ancistrocactus megarhizus, Ferocactus scheeri, Pediocactus scheeri.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  plante de culture assez délicate. Nécessite un substrat minéral drainant, sablonneux avec de la perlite et un peu de terreau. Apporter un peu d'engrais à tomates en période de végétation (printemps-été). Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 

Système racinaire de Sclerocactus scheeri.

 

----------------------------------------------------

Données supplémentaires

Ancistrocactus scheeri

Description: cactée solitaire oblongue mesurant jusqu'à 10 cm de hauteur pour 7 cm de diamètre; 13 côtes tuberculées et spiralées. 6-22 épines radiales aciculées flexibles, blanches à couleur paille. 3-4 épines centrales, l'inférieure et la plus longue étant crochue, brune. Petites fleurs apparaissant à l'apex, jaune-verdâtres.

Dans l'habitat, Ancistrocactus scheeri vit jusqu'à environ 1600 m d'altitude, sur des terrains sablonneux plus ou moins valonnés de la vallée du Rio Grande.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 23, Fiche 2128.

© Edisud, Aix, 1999 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog