Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Pilosocereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Cereinae

 Genre  Pilosocereus, Byles & Rowley 1957

 Nom scientifique:  Pilosocereus pachycladus ssp. pachycladus

Pilosocereus pachycladus , Ritter 1979 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Pilosocereus azureus, Ritter 1979 

  

Distribution:  Brésil (Bahia, Minas Gerais).

Etymologie:  Pilosocereus, du Latin "pilosus" = couvert de poils et "cereus" = cierge ;

pachycladus, du Grec "pachys" = épais et "klados" = branche, brindille.

Synonymes:   Pseudopilocereus pachycladus, Pseudopilocereus azureus, Pilosocereus atroflavispinus, Pseudopilocereus atroflavispinus, Pilosocereus azureus, Pilosocereus oreus, Pseudopilocereus oreus, Pilosocereus pemambucoensis, Pseudopilocereus pernambucoensis, Pilosocereus splendidus, Pseudopilocereus spendidus, Pilosocereus superbus, Pseudopilocereus superbus, Pilosocereus cyaneus, Pilosocereus cenepequei, Pilosocereus schoebelii.

Température minimale:  5° C au sec.

Exposition:  lumière vive  à  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Les sujets adultes ont une toison de poils couvrant l'apex.

 

 

Détail des épines.

 

(Provenance: Jardinerie Cactus et Palmiers, 83320 Carqueiranne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Turbinicarpus (Cactaceae), #Rapicactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Turbinicarpus, (Backeberg) Buxbaum & Backeberg 1937

 Sous-genre:  Turbinicarpus

  Section:  Rapicactus

(Turbnicarpus beguinii)

 Nom scientifique:  Turbinicarpus beguinii var. smithii

(Muehlenpfordt) Backeberg

Nouvelle classification 2015 pour Turbinicarpus beguinii

Nom scientifique:  Rapicactus beguinii

(N.P. Taylor) Lüthy 2003

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

Distribution:  Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi).

Etymologie:  Turbinicarpus du Latin "turbo, inis" = toupie et du Grec "carpos" = fruit par rapport à la forme des fruits ;

beguinii, en référence à l'Abbé Beguin (1896) de Brignoles (France).

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

     

Cactus âgé de 5 ans, diamètre de 40 mm.

 

Floraison diurne en Mars - Mai. La floraison dure quelques jours. Fleur de 35 à 42 mm de diamètre.

 

Fruit (baie) de 20 - 25 mm de longueur.

 

Système racinaire de Turbinicarpus beguinii var. smithii.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

  Genre Astrophytum, Lemaire 1849 

 Nom scientifique:  Astrophytum ornatum

(De Candolle) Britton & Rose 1922   

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Mexique (Guanajuato, Hidalgo, Queretaro, San Luis Potosi).

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster" = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée de la plante) ;

ornatum, dérivé du Latin "ornatus" = orné.

Basionyme:  Echinocactus ornatus.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat  de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

1) Astrophytum ornatum

Description: plante solitaire aux côtes bien marquées, d'abord globuleuse, puis cylindrique, de 30 cm de diamètre jusqu'à plus d'un mètre de hauteur. Epines ambrées devenant brunes avec l'âge. Fleurs jaunes. Dans son habitat, les hauts plateaux du centre du Mexique, il vit sur les pentes de ravins escarpés, installé dans des fissures de roches calcaires très dures. La végétation xérophytique éparse lui permet de profiter d'un bon ensoleillement.  

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 4, Fiche 8.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Astrophytum ornatum

Morphologie: avec le temps, sa tige sphérique s'allonge pour atteindre plus d'un mètre de hauteur et 30 cm de diamètre environ. D'un beau vert foncé, elle est marquée de 8-9 côtes très nettes, droites ou spiralées. Leur bord externe est plus ou moins échancré suivant les sujets. Tout l'épiderme est ponctué de bandes de flocons de laine blanche dont la densité et la disposition sont très variables. Le rôle de ces flocons est très controversé. Selon certains spécialistes, ils ne se bornent pas à réfléchir les rayons solaires, mais fixent également l'humidité nocturne, complétant les apports d'eau racinaires.

Les aréoles feutrées de blanc grisâtre. Elles se hérissent de 6/8 aiguillons radiaux longs de 2/4 cm. Comme l'aiguillon central légèrement plus long, leur couleur jaune fonce jusqu'à devenir grise.

Longues de 7-8 cm, les fleurs jaune vif apparaissent sur les plantes d'au moins 4 ans. Elles s'ouvrent durant les jours d'été. Leurs pétales obtus au bord dentelé ont de magnifiques reflets soyeux. Péricarpelle et réceptacle sont couverts d'écailles pointues et leur aisselle portent des poils laineux.

Les fruits globuleux ont un diamètre d'un centimètre et demi. Couverts d'écailles brunes se chevauchant, ils deviennent secs à maturité et s'ouvrent alors par le milieu, libérant des graines brillantes, brun foncé. Les bords du hile déprimé s'incurvent vers l'intérieur.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p25.

 

3)

Astrophytum orntum (JMC 1019) Vallée de Bagres. Photo. J.M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 1997.

 

4)

Référence: Cactus Aventures International, N°27, Juillet 1995.

 

5)

Référence: Cactus Aventures International, N°43, Juillet 1999.

 

6)

Astrophytum ornatum

Habitat: Mexique (Hildalgo, Queretaro).

Cactus globuleux d'une forme très intéressante et qu'il est facile d'amener à la floraison; avec l'âge, il devient cylindrique. Ses côtes très prononcées portent une arête mince légèrement ondulée. La tige ramassée vert gris est parsemée de petits et courts flocons de laine blanche dont la disposition est quelquefois en arc. L'armure consiste en aiguillons de 4 cm dont la couleur ambrée passe peu à peu au brun. Les fleurs jaune citron naissent près du sommet, elles sont très grandes; feuilles florales extérieures à pointes brunes, ovaire et tubule garnis d'étroites écailles brunes.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p92-33, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

7) Astrophytum ornatum

 

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p73.

 

8) Habitat

Les Astrophytums poussent sur des sols caillouteux et pauvres en humus. Leur aire de dispersion est très importante, elle s'étend sur une distance de près de 1000 km. On les trouve dans les régions montagneuses jusqu'à 2000 m d'altitude, installés sur des escarpements rocheux calcaires, ou dans les fissures des rochers. La plupart d'entre eux poussent en association avec une flore arbustive qui les abrite du soleil, parmi laquelle on rencontre également diverses Broméliacées ainsi que d'autres Cactacées.

 

Référence:  Connaissance des succulentes et xérophytes du monde, Francis Bugaret, Edisud, 2ème édition 2015, p 236.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Lobivia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Lobivia, Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Lobivia glauca  var. paucicostata

Rausch 1975

Dans le New Cactus Lexicon (Ed. 2006), Lobivia glauca est mis en synonymie d' Echinopsis marsoneri et Lobivia jajoana en synonymie d' Echinopsis jajoana.

Nouvelle classification 2015 pour Lobivia glauca

Nom scientifique:  Lobivia marsoneri

(Werderm.) Backeberg 1935

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

Numéro de collecte:  WR 217 (correspondant au cactus présenté ici).
Collecteur: Walter Rausch,
Espèce: Lobivia glauca v. paucicostata,
Localité: Quebrada de Humahuaca, Jujuy, Argentine.

 

Distribution:  Argentine (Jujuy).

Etymologie:  Lobivia, anagramme de Bolivie, pays d'où sont originaires de nombreuses espèces de ce genre;

glauca, du Latin "glaucus" = bleu-vert;

paucicostata, du Latin "pauci" = peu  et "costatus" = côtes à cause du faible nombre de côtes de la plante;

marsoneri, en l'honneur de Oreste Marsoner (1932), collectionneur Argentin de cactus.

Synonymes:  ce Lobivia possède de nombreux synonymes dont Lobivia jajoana var. paucicostata  (Rausch)  Rausch.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. 

 

 

Floraison au mois de Juin.

 

 

Système racinaire de Lobivia glauca var. paucicostata

 Racine napiforme: ce type de racine permet à la plante de stocker une partie de l'eau.

 

(Provenance: UHLIG Kakteen, Allemagne)

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Matucana (Cactaceae), #Submatucana (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Matucana, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Matucana madisonorium

(Hutchison) Rowley, 1973 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Submatucana madisonorium, (Hutchinson) Backeberg 1966

 

Distribution:  Pérou (Amazonas).

Etymologie:  Matucana, en référence au village de Matucana, province de Lima au Pérou ;

madisoniorum, en référence à Marshall P Madison, avocat Américain de San Francisco (1895). 

Synonymes:  Borzicactus madisoniorum, Eomatucana madisoniorum, Loxanthocereus madisoniorum, Submatucana madisoniorum.

Température minimale:   2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Cactus âgé de 5 ans.

 

Floraison diurne en Septembre - Octobre. Bouton floral de 50 mm.

 

 Fleur de 57 mm de diamètre.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Matucana (Submatucana) madisoniorum

Description: cactée sphérique à légèrement colonnaire, d'abord solitaire, devenant peu cespiteuse et atteignant jusqu'à 30 cm de hauteur pour 8 à 15 cm de diamètre. Epiderme gris-vert bleuté velouté; 8 à 12 côtes convexes, sillonnées entre les aréoles. Aiguillons  caducs, généralement présents sur les jeunes pousses, mais souvent absents ou tombant facilement. Fleurs à long tube arqué et hirsute, rouge vermillon. Grosses graines à casque.

Dans la nature, Matucana (Submatucana) madisoniorum vit à environ 400 m d'altitude, sur des falaises ou des collines, en compagnie de Bromélliacées  comme Deuterocohnia longipetala.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 8, Fiche 706.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1992.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ortegocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Ortegocactus, Alexander 1961

Genre monospécifique, c'est à dire qu'il comporte qu'une seule espèce. 

Nom scientifique:  Ortegocactus macdougalli

Alexander 1961

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Mexique (Oaxaca).

Etymologie:  Ortegocactus, en l'honneur de la famille Ortega (de San Losé Lachiguiri, Oaxaca, Mexique) qui ont aidé Tom MacDougall dans la découverte de la plante ;

macdougallii, en l'honneur de Tom MacDougall qui découvrit la plante et l'apporta à Edward J. Alexander dans les années 50.

Synonyme:  Neobesseya macdougalli.

Température minimale:  5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser moyennement de Mars à Octobre puis hiverner au sec.   

 

 

Plusieurs floraisons espacées en Avril - Juin. Fleur de 30 mm de diamètre. Elle dure un seul jour.

 

 

Système racinaire d'Ortegocactus macdougallii.

 

-----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Ortegocactus macdougalli, San Jose Lachiguiri. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, 2002.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinocactus (Cactaceae), #Kroenleinia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre: Kroenleinia J. Lodé 2014

Nom scientifique:  Kroenleinia grusonii

(Hildm.) J. Lodé 2014

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 Echinocactus grusonii  "intermedius"

Ancienne classification

  Genre  Echinocactus, Link & Otto 1827

 Nom scientifique:  Echinocactus grusonii

Hildmann 1891

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

 

Origine: horticole.

Distribution:  Mexique (Querétaro, San Luis Potosi, Zacatecas pour Echinocactus grusonii).

Etymologie:  Kroenleinia, en l' honneur de Marcel Kroenlein (1928-1994), Directeur du Jardin Exotique de Monaco;

Echinocactus, du Grec "echinos" = hérisson et "kaktos" = chardon suite à la forte spination de ces cactus;

grusonii, en référence à Hermann Gruson (1821-1895), cactophile Allemand;

"intermedius" car  il s'agit d'une plante obtenue en culture et qui possède des épines intermédiaires entre l'espère d'origine Echinocactus grusonii et la variété brevispinus.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées bien drainant . Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail des épines et de la spination.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Opuntia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Opuntieae

 Genre  Opuntia, P. Miller 1754

 Nom scientifique:  Opuntia basilaris

Engelmann & Bigelow 1856

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Etats-Unis (Arizona).

Etymologie:  Opuntia, origine du mot incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ;

basilaris, du Latin "basal" car les nouveaux cladodes apparaissent préferentiellement à la base de la plante.

Nom vernaculaire:  "queue de castor" (beavertail cactus) en raison de la forme des cladodes.

Température:  -  5 °C si tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  sa croissance est lente. Nécessite un substrat minéral. Arroser modérément de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Espèce sensible aux cochenilles.  

 

 

Nouvelle pousse (Avril).

 

(Provenance: Jardinerie Cactus et Palmiers, 83320 Carqueiranne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

--------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Opuntia basilaris Joshua Tree National Park USA, altitude 300 m. Photo: J.-M. solichon.

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 1998.

 

2)

Référence: Cactus Aventures International, N°40, Octobre 1998.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog