Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

gymnocalycium (cactaceae)

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Macrosemineum

   Nom scientifique:  Gymnocalycium denudatum 

(Link & Otto) Mittler 1844

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Argentine (Corrientes, Misiones), Brésil (Rio Grande do Sul), Paraguay, Uruguay.

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

denudatum, du Latin "denudatum" =  dénudé, dépouillé.

Basionyme:  Echinocactus denudatus.

Synonymes:  Cereus denudatus, Gymnocalycium paraguayense.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec. 

Exposition: lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.  

 

L'aspect "rougeâtre de l'épiderme" apparait si le cactus est placé en plein soleil. C'est une adaptation normale de la plante au soleil. Si le cactus est ensuite placé à la lumière vive mais le sans soleil direct, l'épiderme redevient vert et l'aspect rougeâtre disparait.

 

 

Floraison en Juillet.

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Gymnocalycium denudatum

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p115.

 

 

2) Gymnocalycium denudatum

Description: cactée globuleuse à l'apex déprimé, se ramifiant quelquefois jusqu'à 15 cm de diamètre pour 10 cm de hauteur. Tige d'un vert brillant; côtes larges, à sillons transversaux et caractérisés par des renflements (ou "mentons") à la base de l'aréole. Aiguillons caractéristiques, arachnéiformes (en forme d'araignée), peu nombreux, apprimés, tortueux, jaunâtres, devenant gris avec le temps. Fleurs à long tube, d'un blanc pur (à rosé selon certains auteurs). Dans la nature, Gymnocalycium denudatum a une aire de distribution assez vaste, croissant à l'ombre, dans des savanes ou des prairies herbeuses.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 3, Fiche 94.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

Nom scientifique: Gymnocalycium calochlorum

(Böedeker) Y. Itô 1952

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Gymnocalycium calochlorum var. proliferum (Backeberg) Backeberg 1959

 

Numéro de collecte: P109, correspondant au cactus présenté ici.

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium calochlorum proliferum,

Localité: Argentine, Cordoba (Nono 1000 m).

 

Distribution: Argentine (Cordoba).

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice, par rapport au caractère morphologique de la fleur;

calochlorum, du Grec "kalos, kallos" = magnifique et "chloros" = vert par rapport à la couleur de l'épiderme.

Basionyme: Echinocactus calochlorus Böedeker 1932.

Synonymes: Echinocactus prolifer, Gymnocalycium proliferum, Gymnoclycium proliferum var. calochlorum.

Température minimale: -5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactées, plutôt acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Juin.

 

 

 

 

-------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium calochlorum

Description: petite cactée vivant au ras du sol et cespiteuse, formant des coussinets dont chaque tête atteint jusqu'à 6 cm de diamètre, à l'épiderme vert foncé. Côtes tuberculées. 9 aiguillons radiaux appressés contre la plante, arachnéens. Pas d'aiguillon central. Fleurs rose pâle mesurant 6 cm de diamètre. Fruits bleu pruinés.

Dans l'habitat, Gymocalycium calochlorum vit sur des sols pierreux dans des poches d'humus, à environ 1000 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1281.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Macrosemineum

Nom scientifique: Gymnocalycium hyptiacanthum ssp. netrelianum

(Monville ex Labouret) Meregalli 2008

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed 2015)

Gymnocalycium netrelianum, (Labouret) Britton and Rose 1922

 

 

Distribution: Uruguay.

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice par rapport au caractère morphologique de la fleur;

hyptiacanthum (hyptiacanthus), dérivé du Grec "hyptios" = recourbé et "akantha" = épine par rapport à la forme des épines;

netrelianum, en l'honneur de Mr Netrel (1853).

Température minimale: -2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne au mois de Juin.

Cactus âgé de 4 ans.

 

(Provenance: Ets Kuentz)

https://www.foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Microsemineum

Nom scientifique: Gymnocalycium oenanthemum

Backeberg 1934

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed 2015)

Gymnocalycium tillianum, Rausch 1970

 

Numéro de collecte: WR227, correspondant au cactus présenté ici.

Collecteur: Walter Rausch,

Espèce: Gymnocalycium tillianum

Localité: Argentine, Catamarca (Sierra Ambato, 2600-3500m)

 

Distribution: Argentine (Catamarca).

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice par rapport au caractère morphologique de la fleur;

oenanthemum (oenanthemus), dérivé du Grec "oinos" = vin et "anthemom" = fleur par rapport à la couleur de la fleur;

tillianum, en l'honneur de Hans Till (1920-2012), horticulteur Autrichien, spécialiste des Gymnocalycium et un des fondateurs du groupe de travail Autrichien sur les Gymnocalycium.

Synonymes: Gymnocalycium ambatoense, Gymnocalycium oenanthemum ssp. carminanthum.

Température minimale: -10°C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne au mois de Juin.

 

(Provenance: Ets Kuentz)

https://www.foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Trichomoseminum

Nom scientifique: Gymnocalycium quehlianum

(F. Haage ex Quehl) Vaupel ex Hosseus 1926

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed 2015)

 

Numéro de collecte: P117, correspondant au cactus présenté ici.

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium quehlianum,

Localité: Argentine, Cordoba (Cruz del Eje 500 m).

 

Distribution: Argentine (Cordoba).

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

quehlianum, en l'honneur de Leopold Quehl (1849-1922), amateur Allemand de cactus et membre fondateur de la Deutsche Kakteen-Gesellschaft (DKG).

Basionyme: Echinocactus quehlianus.

Synonymes: Gymnocalycium stellatum, Echinocactus platensis var. quehliana.

Température minimale: - 4°C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne aux mois de Mai-Juin.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium qhehlianum

Description: petite cactée globuleuse à l'apex déprimé atteignant jusqu'à 8 cm de diamètre pour 5 cm de hauteur, à l'épiderme gris-verdâtre à brun-rougeâtre, à racine napiforme. 9 à 14 côtes tuberculées, mentonnées et sillonnées transversalement: aréoles petites et enfoncées. 5 (parfois 7) aiguillons radiaux courts et peu robustes, appressés contre la plante, blanc-jaunâtre à base rougeâtre; pas d'aiguillon central. Fleurs d'un blanc neige à l'intérieur, à la gorge rougeâtre sombre, à tube floral écailleux et à sépales striés de brun verdâtre.

Dans l'habitat, Gymocalycium quehlianum vit de 500 jusqu'à 1400 m d'altitude. C'est une espèce extrême, et en collection, on rencontre de nombreux cultivars.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1285.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Microseminum

Nom scientifique: Gymnocalycium monvillei

(Lemaire) Britton & Rose 1922

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed 2015)

Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton & Rose 1918

 

Distribution: Argentine (Cordoba).

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

monvillei, en l'honneur du Baron Hippolyte Boissel de Monville (1794-1863), propriétaire d'une usine et collectionneur de plantes près de Rouen ;

multiflorum, (multiflorus) du Latin "multi-" plusieurs et "-florus" = fleuri.

Synonyme pour Gymnocalycium multiflorum: Echinocactus multiflorus.

Température minimale: - 5°C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison au mois de Juin.

 

-----------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Gymnocalycium multiflorum

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p123.

 

 

2) Gymnocalycium multiflorum 

Description: cactée discoïde à l'apex déprimé, devenant cespiteuse, chaque tige atteignant 12 cm de diamètre pour 9 cm de hauteur, à l'épiderme vert frais lustré; côtes fortement marquées, larges, possédant un sillon transversal au dessus de chaque aréole. De 10 à 15 aiguillons radiaux appressés contre la plante, jaune paille à jaunâtres, à base rougeâtre; pas d'aiguillon central. Fleurs à tube court, rose très pâle à presque blanches.

Dans son milieu naturel, Gymnocalycium multiflorum vit à l'ombre parmi les arbustes et les herbes, à plus de 1500 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 6, Fiche 508.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

 

3) Gymnocalycium monvillei 

Description: cactée solitaire, sphérique, jusqu'à 22 cm de diamètre. Epiderme vert lustré, plus ou moins lustré, plus ou moins foncé; côtes larges, à sillons transversaux, aréoles peu nombreuses. Aiguillons radiaux robustes, plus ou moins courbés, jaune ambré ou couleur corne, à la base plus foncé. Fleurs larges, soyeuses, blanches à stries rosées. Fruits nus, sphériques, verts à maturité.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes.

© Edisud, Aix, 1989 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

Nom scientifique: Gymnocalycium gibbosum var. chubutense

(Speggazini) Papsch 1996

 

Distribution: Argentine (Chubut, Rio Negro).

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice par rapport au caractère morphologique de la fleur;

gibbosum, du Latin "gibbous" = gonflé de façon asymétrique;

chubutense, originaire de la province de Chubut, Argentine.

Il s'agirait d'une des nombreuses variétés de Gymnocalycium gibbosum (Haworth) Pfeiffer ex Mittler 1844.

Synonyme: Gymnocalycium chubutense.

Température minimale: -15°C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 35 mm de diamètre, âgé de 11 ans.

 

Floraison diurne en Juin: fleur de 60 mm de diamètre pour une hauteur de 65 mm.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

Nom scientifique: Gymnocalycium schroederianum

Osten 1941

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed 2015)

Gymnocalycium schroederianum ssp. paucicostatum R. Kiesling 1987

 

Numéro de collecte: LP960, correspondant au cactus présenté ici.

Collecteur: C.A. Ludwig Bercht,

Espèce: Gymnocalycium schroederianum v. paucicostatum,

Localité: Curuzu Cuatia, Corrientes, Argentine.

 

Distribution: Argentine.

Etymologie: Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

schroederianum, en l'honneur du Dr Schröder, médecin argentin amateur de cactus;

paucicostatum, du Latin "pauci-" = quelque et "costatus" = nervuré, côtes.

Température minimale: - 4°C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne au mois de Juin. Diamètre de la fleur de 50 mm.

 Cactus âgé de 4 ans, de 5 cm de diamètre.

 

Ci-dessous le même cactus, 7 ans plus tard.

Cactus de 6 cm de diamètre.

 

(Provenance: Ets Kuentz)

https://www.foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium schroederianum

Description: petite cactée solitaire à l'apex déprimé, dépassant 15 cm de diamètre pour 5 cm de hauteur. Epiderme vert sombre, côtes nombreuses (jusqu'à 24), tuberculées à sillons transversaux; aréoles feutrés, elliptiques. 7 aiguillons radiaux, appressés contre la plante, jaunes à la base rouge; pas d'aiguillon central. Fleurs à long et fin tube floral (7 cm de longueur), blanc-crème.

Dans son habitat naturel, Gymocalycium schroederianum vit sur des terrains marécageux et argilo-sableux des bords du fleuve Uruguay!

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 7, Fiche 599.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Trichomosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium ochoterenae

Backeberg  1936

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

Gymnocalycium moserianum, Schütz 1966    

 

Distribution:  Argentine (Cordoba, San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

ochoterenae, peut-être en l'honneur du Pr Isaac Ochoterena (1885-1950), botaniste Mexicain.

(moserianum, moserianus, en l'honneur de Günther Moser (1919-1994), amateur Australien de Cactées).

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec .

 

Floraison diurne en Juillet. Fleur de 48 mm de diamètre.

 

  Cactus de 36 mm de diamètre, 20 mm de hauteur.

 

(Provenance: Le Cactus Alpin, 38570 Goncelin)

 

------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Gymnocalycium ochoterenai (faute d'orthographe de l'auteur) = ochoterenae.

Habitat: Argentine septentrionale.

En général, la couleur brunâtre domine chez cette cactée globuleuse le plus souvent déprimée. Il arrive que sous l'effet du rayonnement solaire, les côtes vert gris mat fortement élargies vers le bas et divisées en épais tubercules par des échancrures transversales prennent une coloration brune passablement intense. Les aréoles feutrées de blanc s'arment d'aiguillons bruns recourbés en arrière. Les fleurs à tubule écourté sont brunâtres à l'extérieur; en revanche, les feuilles florales internes sont blanches et nuancées de rouge aux approches de la gorge. Les fleurs ont une longueur d'environ 4 cm.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p78-79, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

 

2) Gymnocalycium moserianum

Description: cactée solitaire globuleuse aplatie à l'apex déprimé, vivant au ras du sol, atteignant 15 cm de diamètre pour 10 cm de hauteur, à l'épiderme vert sombre. Jusqu'à 10 côtes faiblement tuberculées, sillonnées et mentonnées; aréoles d'abord laineuses, devenant glabres. 3 à 5 aiguillons radiaux recourbés ou tordus, brun jaunâtre à gris-rosâtre ou gris, les 3 inférieurs étant légèrement aplatis. Fleurs subapicales blanches au cœur rouge

Dans l'habitat, Gymnocalycium mosérianum vit entre 400 et 1100m d'altitude, sur des sols humifères et généralement à l'ombre de la végétation environnante.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1283.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre: Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium erinaceum

J.G. Lambert 1985

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Numéro de collecte: P381 (correspondant au cactus présenté ici),

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium erinaceum,

Localité: Argentine, Cordoba (Tulumba 1000 m)

 

Distribution:  Argentine (Cordoba).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

erinaceum (erinaceus), dérivé du Latin signifiant hérisson par rapport à la spination de la plante.

Synonyme: Gymnocalycium gaponii.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Mai - Juillet. Fleur de 50 mm de diamètre, qui dure quelque jours.

Cactus âgé de 4 ans, de 42 mm de diamètre.

 

 Système racinaire de Gymnocalycium erinaceum .

 Racine napiforme permettant en partie, le stockage de l'eau.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium reductum ssp. leeanum

(W.J. Hooker) Papsch 2000 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

Gymnocalycium schatzlianum, Strigl & W. Till 1985

 

Distribution:  Argentine (Buenos Aires).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

reductum, dérivé du Latin et signifiant réduit;

leeanum (leeanus), en l'honneur de John Lee (1845), pépiniériste à Hammersmith, London.

(Schatzlianum (Schatzlii), en l'honneur de Stefan Schatzl (1922-2001), horticulteur Australien, collectionneur de cactées et ancien conservateur de la collection de cactées au Botanical Garden Linz, Australie).

Basionyme: Echinocactus leeanus, Hooker 1845.   

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec. 

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison en Mai. Fleur de 70 mm de diamètre, qui dure plusieurs jours.

 

 

Cactus de 60 mm de diamètre.

 

Système racinaire de Gymnocalycium schatzlianum.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.htm

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium schatzlianum (Synonyme de Gymnocalycium reductum ssp. leeanum)

Description: cactée solitaire globuleuse devenant allongée, à l'apex fortement déprimé et dénudé, atteignant jusqu'à une quinzaine de centimètres de hauteur pour 12 cm de diamètre, à l'épiderme gris-vert sombre. Jusqu'à 20 côtes faiblement tuberculées, aux aréoles feutrées. Aiguillons radiaux plus longs dans la partie inférieure des aréoles; un des aiguillons centraux plus long que les autres. Fleurs apparaissant autour de l'apex, infundibuliformes, d'un blanc-jaunâtre pâle, à sépales externes striés de verdâtre.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 16, Fiche 1475.

© Edisud, Aix, 1995 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Macrosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium hyptiacanthum ssp. uruguayense

(Arechavaleta) Meregali 2008

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Nom scientifique:  Gymnocalycium uruguayense

(Arechavaleta) Bitton & Rose 1922 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Distribution:  Uruguay (Paso de los Tores).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

hyptiacanthus (hyptiacanthum), dérivé du Grec "hyptios" = recourbé et "acantha" = épine;

uruguayensis, car il est originaire de l' Uruguay.

Basionyme:  Echinocactus uruguayensis, Arechavaleta 1905.

Synonymes:  Gymnocalycium artigas, Gymnocalycium guerkeanum, Gymnocalycium hyptiacanthum ssp. uruguayense, Gymnocalycium melanocarpum. 

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Ci-dessus, cactus âgé de 6 ans,  50 mm de diamètre pour 27 mm de hauteur.

 

Floraison diurne en Avril-Mai. Fleur de 50 mm de diamètre.

 

Système racinaire de Gymnocalycium uruguayense.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

Gymnocalycium uruguayense

Description: petite cactée devenant cespiteuse, fortement aplatie, atteignant jusqu'à 10 cm de diamètre, à l'épiderme vert-grisâtre sombre. De 8 à 14 côtes, aux aréoles peu nombreuses, d'abord laineuses. De 3 à 7 épines radiales appressées, droites ou légèrement recourbées, jaune brunâtre à  brun grisâtre. Fleurs diurnes auto-stériles souvent dioiques, jaune pâle. Grosses graines noires. 

Dans la nature, Gymnocalycium uruguayense est une espèce variable.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 22, Fiche 2045.

© Edisud, Aix, 1998 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium kieslingii

O. Ferrari 1985 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Numéro de collecte:  P383 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium kieslingii,

Localisation: Argentine, Cuesta Huaco, La Rioja, (1100m).

 

Distribution:  Argentine (La Rioja, Arauco, Cuesta de la Cebila, El Alto).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

kieslingii, en l'honneur du Dr. Roberto Kiesling (1941), botaniste Argentin et spécialiste des cactus à San Isidro, Buenos Aires.

Synonyme: Gymnocalycium frankianum.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 6 ans.

 

 Système racinaire de Gymnocalycium kieslingiiRacine napiforme permettant en partie, le stockage de l'eau. 

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

  Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Microsemineum

  Nom scientifique:  Gymnocalycium chiquitanum 

Cardenas 1963

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 

Distribution:  Bolivie (Santa Cruz, Chiquitos, San José).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

chiquitanum, car originaire de la Province de Chiquitos, Département de Santa Cruz en Bolivie.

Synonyme: Gymnocalycium hammerschmidii.

Température minimale:  5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Cactus de 60 mm de diamètre.

 

 Floraison au mois d'Octobre.

 

Système racinaire de  Gymnocalycium chiquitanum.

 

(Provenance: Ets Florence Durand, 34400  Lunel Viel)

 

------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium chiquitanum 

Description: petite cactée solitaire globuleuse aplatie, atteignant 4 cm et plus de hauteur, et jusqu'à 15 cm de diamètre, à l'épiderme vert clair à vert grisâtre, devenant rougeâtre en plein soleil. 6 ou 7 côtes fortement tuberculées et mentonnées; aréoles feutrées de laine blanc-crème. 5 à 9 aiguillons radiaux recourbés, brun jaunâtre pâle à gris-brunâtre, à la pointe brune à presque noire. Généralement pas d'aiguillon central (occasionnellement un). Grandes fleurs (5 à 7 cm de diamètre), rose-saumon à rose-lilas au cœur rougeâtre. Fruits fuselés, pourpre-bleuâtre.

Dans l'habitat, Gymnocalycium chiquitanum vit de 400 à 650 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 18, Fiche 1667.

© Edisud, Aix, 1996 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Muscosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium schickendantzii ssp. schickendantzii 

(F.A.C. Weber) Britton & Rose 1922 

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Gymnocalycium michoga, Fric ex Y. Ito 1957  

 

Distribution:  Argentine (San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

schickendantzii, en l'honneur de Friedrick Schickendantz (1837-1897), chimiste Allemand qui émigra en Argentine en 1861. Il travailla pour une société minière puis pour une raffinerie de sucre; il est le fondateur du Lillo Herbarium à Tucuman (province d'Argentine).

Basionyme: Echinocactus schickendantzii.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Cactus âgé de 6 ans.

 

 Système racinaire de Gymnocalycium schickendantzii ssp. schickendantzii.

 

 

Floraison diurne au mois de Juin - Juillet.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium schickendantzii

Description: petite cactée solitaire plus ou moins globuleuse, pouvant dépasser 13 cm de diamètre pour 16-20 cm de hauteur, à l'épiderme gris-vert à brunâtre terne. 7-14 (parfois plus) côtes plus ou moins tuberculées, aréoles oblongues, laineuses. 6-7 aiguillons radiaux d'environ 3 cm de long, plus ou moins aplatis et recourbés, projetés, brun-jaunâtres à gris-rougeâtres; pas d'aiguillon central. Fleurs diurnes apparaissant près de l'apex ou latéralement, blanc-ivoire teintées de verdâtre ou de rosâtre. Gros fruit charnu ovoïde, devenant rougeâtre à maturité. Graines brun clair mat.

Dans l'habitat, G. schikendantzii vit de 600 jusqu'à environ 1500 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 24, Fiche 2235.

© Edisud, Aix, 2000 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog