Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Austrocylindropuntia (Cactaceae)

  Famille des cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Austrocylindropuntia, Backeberg 1938 

 Nom scientifique:  Austrocylindropuntia subulata ssp. subulata

(Mühlenpfordt) Backeberg 1942  

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Pérou (Hauts plateaux et largement cultivé).

Etymologie:  Austrocylindropuntia, du Latin "australis" = au sud, et "cylindrus" =

cylindrique ;  

Opuntia, origine du mot incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ;

subulata, dérivé du Latin = en forme d'alène, par rapport à la forme des feuilles.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Se bouture facilement à partir de rejets. Dans le sud de la France, il peut être maintenu à l'extérieur pendant l'hiver mais de préférence sous abri (culture en pot). Espèce sensible aux cochenilles à carapaces.

 

 

 

Observations au microscope.

Epiderme de la " feuille " (100 X)

épiderme 100 X Etat Frais Austrocylindropuntia

 

Stomates (400 X)

Stomate 400 X Etat Frais Austrocylindropuntia

 

 Stomate (400 X) :

coloration au rouge neutre

Rouge neutre 400 X Etat Frais Austrocylindropuntia

 

Coupe transversale de la "feuille" (40 X) avec une druse

  Les druses sont des cristaux d'oxalate de calcium.

Druse 40 X Etat Frais Austrocylindropuntia

 

Druse (100 X)

Druse 100 X Etat Frais Austrocylindropuntia

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Austrocylindropuntia subulata, Photo: Carlos Arevalo.

Référence: Succulentes, N°3, Août 2001.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:   Mammillaria plumosa 

F.A.C. Weber 1898

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique  (Coahuila, Nuevo Leon).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

plumosa, du Latin "plumosus" = plumeux par rapport aux épines plumeuses.

Synonymes:  Chilita plumosa, Ebnerella plumosa, Escobariopsis plumosa, Neomammillaria plumosa.

Température minimale:  O °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Les épines plumeuses doivent sécher rapidement pour éviter la pourriture de la plante. Espèce de culture délicate.

 

 

-----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Mammillaria plumosa

Habitat: Mexique septentrional (Coahuila, dans des fentes de rochers).

Comme de petites boules de plumes d'une blancheur éclatante, ainsi se présente cette colonie de Mammillaria. Les aréoles de cette espèce portent en effet des aiguillons souples pennés disposés en rosettes; avec les longs poils venant des axilles, ils habillent la tige d'un duvet si dense que les tubercules sont complètement soustraits au regard. Les feuilles florales des petites fleurs blanchâtres portent en leur milieu des traits de couleur foncée, c'est à peine si elles réussissent à percer le duvet qui les protège.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p118-119, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

2) Morphologie

Les tiges sphériques (diamètre = 6-7 cm) forment des coussins de têtes comprimés les unes contre les autres. Leurs mamelons mous et de couleur vert tendre sont cylindriques. Ils atteignent une longueur de 12 mm et un diamètre de 3 mm. Leur aisselle porte de longues soies. Les aréoles sont garnies de 40 aiguillons blancs et souples, semblables à des plumes et longs de 3-7 mm. L'aiguillon central est absent.

Les fleurs sont blanches, teintées de jaune avec une bande centrale brun clair. Campanulées et longues de 1,5 cm, elles apparaissent à l'aisselle des mamelons et naissent en hiver si la température avoisine constamment 10 °C. En cas de chute de température, la floraison est retardée jusqu'au printemps. Les fruits teintés de rouge sont longs d'environ 7 mm. ils renferment de petites graines noires.

Référence: d'après "Guide le l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p142-143.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Pachycereus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

 Genre  Pachycereus, (Berger) Britton & Rose 1909

Nom scientifique:  Pachycereus pringlei

(S. Watson) Britton & Rose 1909

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Baja California, Sonora).

Etymologie:  Pachycereus, du Grec "pachus" = gros, épais et du Latin "cerus" = cierge (cactus à tronc volumineux) ;

pringlei, en l'honneur du botaniste Cyrus G Pringle, botaniste Américain (1838-1911).

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

   

 

 Détail de la spination et des épines.

 

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Pachycereus pringlei, Arenoso (Rock gardens), Baya California (Mexique). Photo: N. Rebmann.

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 2000.

 

2)

Volcan Las Tres Virgenes, coulées de lave (basalte) Pachycereus pringlei). Photo: N. Rebmann.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2001.

 

3)

Exemplaires âgés de Pachycereus pringlei entre La Paz et El Cien, BCS. Photo: Jean Bonnefond.

Référence: Succulentes, N°2, Avril 2004.

 

4)

Pachycereus pringlei, utilisés comme prechoirs par les vautours à tête rouge (Cathartes aura), Baja California, Mexico. Photo J. Lodé.

Référence: Cactus Aventures International, N°44, Octobre 1999.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae), #Eriocephala (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Eriocephalia Backeberg 1938

Nom scientifique:  Eriocephala magnifica

(F. Ritter) Guiggi 2012

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Parodia, Spegazzini 1923

   Nom scientifique:  Parodia magnifica 

(F. Ritter) F. H. Brandt 1982

 Notocactus magnificus, (F. Ritter) Krainz ex N.P. Taylor 1980

 

Distribution:  Brésil  (Rio grande do Sul, Serra Geral).

Etymologie: Eriocephala, dérivé du Grec "erion" = laine et "kephale" = tête, par rapport à la laine abondante au sommet du cactus;

Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin;

Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud;

magnifica, dérivé du Latin "magnificus" = magnificience.

Basionyme:  Eriocactus magnificus.

Synonymes:  Eriocactus magnificus, Notocactus magnificus

(étymologie: Notocactus du Grec notos = sud car ils sont originaires d'Amérique australe).

Nom vernaculaire anglais : yellow ball cactus

Température minimale:  - 2 °C si bref et au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 155 mm de diamètre.

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à Août. Fleur de 45 à 55 mm de diamètre.

 

Ci-dessous, le même cactus 10 ans plus tard.

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Notocactus magnificus

Photo: Robin Alabaster

Référence: British Cactus & Succulent Journal, N°2, Volume 14, June 1996, p59.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Pachycereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

 Genre  Pachycereus, (Berger) Britton & Rose 1909  

Nom scientifique:  Pachycereus pringlei

(S. Watson) Britton & Rose 1909

Pachycereus pringlei  fa. cristata

 

Distribution: Mexique (Baja California, Sonora) pour Pachycereus pringlei.

Etymologie:  Pachycereus, du Grec "pachus" = gros, épais et du Latin "cerus" = cierge (cactus à tronc volumineux) ;

pringlei, en l'honneur du botaniste Cyrus G Pringle, botaniste Américain (1838-1911) ;

fa. cristata car il s'agit d'une forme cristée.

Température minimale:  0 °C si bref et au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Référence: Succulentes, N°4, Octobre 2002.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

  Genre  Echinocactus, Link & Otto 1827

Nom scientifique:  Echinocactus platyacanthus 

Link et Otto 1827

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Echinocactus ingens, Zuccarini ex Pfeiffer 1837

  

Distribution:  Mexique (Coahuila, Guanajuato, Hidalgo, Nuevo Leon, puebla, San Luis Potosi, Tamaulipas, Zacatecas).

Etymologie:  Echinocactus, du Grec "echinos" = hérisson et "kaktos" = chardon suite à la forte spination de ces cactus ;

platyacanthus, du Grec "platys" = large et "akanthos" = épine.

Synonymes:  Echinocactus helophorus , Echinocactus ingens , Echinocactus karwinskii , Echinocactus palmeri , Echinocactus visnaga.

Nom vernaculaire anglais: giant-barrel cactus.

Température minimale:  - 8 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  espèce à croissance très lente. Nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail des épines et de la spination.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Echinocactus platyacanthus

Description: grosse cactée solitaire, globuleuse d'abord mamelonnée à l'état juvénile, devenant colonnaire avec l'âge, atteignant jusqu'à 1 à 2 m de hauteur pour 1 m de diamètre. Epiderme vert franc, apex fortement laineux. Nombreuses côtes (une trentaine ou plus), aréoles allongées. 4 à 8 épines radiales projetées, droites, robustes d'abord brunes, devenant grises avec le temps; 1 à 4 épines centrales droites, plus longues. Fleurs apparaissant dans la laine de l'apex, jaunes.

Plante extrèmement variable dans la nature.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 12, Fiche 1068.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2)

Echinocactus platyacanthus, un groupe de 48 têtes ! (autoroute Puebla-Oaxaca, Km 100), Photo: J.-M. Chalet

Référence: Succulentes, N°2, Mai 2001.

 

3)

Biotope de Echinocactus platyacanthus en fleurs, La Tapona (Mexique). Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2007.

 

4)

Echinocactus platyacanthus (Barranca de Metztilan)(Mexique). Photo: J.-M. Solichon.

Référence: Succulentes, N°4, Février 1997.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ferocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Ferocactus, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Ferocactus pilosus 

(Galeotti ex. Salm-Dyck) Werdermann 1933

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Ferocactus stainesii (Salm-Dyck) Britton & Rose 1922 

 

Distribution:  Mexique (Cohahuila, Durango, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaulipas, Zacatecas).

Etymologie:  Ferocactus, du Latin "ferus" = féroce, par rapport à l'aspect des épines robustes et acérées de certaines espèces et du Grec "kaktos" = chardon ;

pilosus, du Latin "pilosus" = poilu.

Basionyme:  Echinocactus pilosus.

Synonymes:  Echinocactus pilosus var. steinesii, Ferocactus piliferus, Ferocactus stainesii, Ferocactus stainesii var. pilosus.

Nom vernaculaire anglais: Mexican lime cactus.

Exposition:  plein soleil.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail de la spination, des épines et des soies.

 

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 1997.

 

2)

Ferocactus pilosus (Charco Blanco). Photo: J.-M. Chalet.

Ferocactus pilosus. Photo: J.-M. Solichon.

Référence: Succulentes, N°2, Mai 2001.

 

3)

Ferocactus pilosus avec fruits (JMC 2187), nord Dr. Arroyo. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°3, Juillet 2003.

 

4)

Ferocactus pilosus avec boutons (JMC 885), El Olmo. Photo: J.-M. Chalet.

 

Ferocactus pilosus (groupe)(JMC 2453), Tanque Nuevo 3-4 (2001). Photo: J.-M. Chalet.

 

Ferocactus pilosus (fruits)(JMC 2187). Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°2, Avril 2004.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

 Genre  Parodia, Spegazzini 1923

   Nom scientifique:  Parodia microsperma ssp. microsperma

(F.A.C.Weber) Speg. 1923

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine  (Catamarca, Santiago del Estero, Salta, Tucuman).

Etymologie:  Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste argentin ;

microsperma, du Grec "mikros" = petit et du Latin "sperma" = semence (petites graines).

Cette espèce présente de nombreux synonymes, variétées et formes différentes.

Synonymes:  Echinocactus microspermus, Parodia aureispina, Parodia catamarcensis, Parodia sanguiniflora, Parodia setifera, Parodia talaensis, ......

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. 

 

 

 Plusieurs floraisons diurnes espacées de Mai à Septembre. Fleurs de 37 mm de diamètre.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Parodia microsperma

Habitat: Argentine nord-ouest (Catamarca, La Rioja, Salta Tucuman et Jujuy).

Cette Parodia, dont la floraison est extraordinairement riche - en un été, elle donne souvent 30 fleurs et davantage - a un diamètre d'à peine 1 cm. Les tubercules bas et coniques disposés en spirale s'arment d'aiguillons radiaux ayant la transparence du verre et de quelques aiguillons centraux bruns, dont le plus bas est recourbé en hameçon. Les fleurs sont relativement grandes: les feuilles florales externes sont en général d'un rouge vif, les autres jaune or ou orange; cependant, il existe aussi des exemplaires à fleurs entièrement jaunes ou rouges. Ce qui a valu à la plante le qualificatif de "microsperme", c'est la petitesse frappante de ses graines.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p64-65, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Austrocylindropuntia (Cactaceae)

Famille des cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Austrocylindropuntia, Backeberg 1938

Nom scientifique:  Austrocylindropuntia subulata

(Mühlenpfordt) Backeberg 1942

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Austrocylindropuntia subulata  fa. cristata.

 

Distribution: Pérou (pour Austrocylindropuntia subulata).

Etymologie:  Austrocylindropuntia, du Latin "australis" = au sud, et "cylindrus" = cylindrique, 

Opuntia origine du mot incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ;

subulata, dérivé du Latin = en forme d'alène, par rapport à la forme des feuilles;

fa. cristata car il s'agit d'une forme cristée obtenue en culture. 

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Espèce sensible aux cochenilles.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Turbinicarpus (Cactaceae)

  Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Turbinicarpus, (Backeberg) Buxbaum & Backeberg 1937

 Sous-genre:  Turbinicarpus

  Section:  Lophophoroides

 Nom scientifique:  Turbinicarpus lophophoroides

(Werdermann) Buxbaum & Backeberg 1937

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique  (San Luis Potosi, Las Tablas).

Etymologie: Turbinicarpus du Latin "turbo, inis" = toupie et du Grec "carpos" = fruit par rapport à la forme des fruits;

lophophoroides, du Grec "-oides" = ressemblant et pour le Genre Lophophora.

Basionyme:  Thelocactus lophophoroides.

Synonymes:  Neolloydia lophophoroides, Pediocactus lophophoroides, Strombocactus lophophoroides, Toumeya lophophoroides.

Température:  - 2°C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.   

Espèce placée sur la liste rouge de l' IUCN (menacée car sa population diminue)

https://www.iucnredlist.org/species/40981/121558149

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées d'Avril à Septembre. Fleurs blanches légèrement rosées de 40 à 47 mm de diamètre. 

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)  

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Turbinicarpus lophophoroides

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p195.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinocereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

 Genre  Echinocereus, Engelmann 1848

Nom scientifique:  Echinocereus grandis 

Britton & Rose 1922

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

   Echinocereus pectinatus var. grandis, (Britton & Rose) Marshall 1955

 

Distribution:  Mexique  (Baja California Sur, Isla San Esteban).

Etymologie:  Echinocereus, du Grec "echinos" = hérisson et du Latin, "cereus" = cierge ;

grandis, du Latin "grandis" = large par rapport à sa croissance.

Synonyme:  Echinocereus pectinatus var. grandis.

Température minimale:  - 2°C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

(Provenance: Ets Kuentz 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Echinocereus pectinatus

Morphologie:  en raison de son immense aire de répartition, l'espèce est éminemment variable.   tiges à tissus mous sont érigées. Généralement solitaires, elles mesurent 10-35 cm de hauteur et 6-12 cm de diamètre. Les 12-23 côtes rectilignes sont basses et portent des aréoles (diamètre = 6 mm) proches les unes des autres, ce qui permet à la spination de bien protéger du soleil l'épiderme vert. Les 16-30 aiguillons pectinés non entrecroisés sont blanc ou teintés de rose. Longs de 9 mm, ils entourent 2-6 aiguillons centraux courts et alignés sur l'aréole (longueur de 10-25 mm).

D'un diamètre atteignant 6-15 cm, les fleurs diurnes s'ouvrent durant l'été mais ne s'épanouissent jamais totalement. Longues de 6-8 cm, elles adoptent une forme de cloche et possèdent un tube et un péricarpelle épineux garnis de poils. Les pétales rose foncé à base jaune ou, plus souvent jaune très pâle, entourent un pistil vert à plusieurs lobes caractéristiques du genre. Ils sont quelquefois marqués d'une rayure centrale plus foncée.

Les fruits globuleux sont colorés de vert ou de brun rouge. Ils mesurent 2 à 4 cm de diamètre et renferment des graines noires au test ponctués de petits tubercules.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p41.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Stenocactus (Cactaceae), #Echinofossulocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre: Echinofossulocactus Lawrence 1841

 Nom scientifique Echinofossulacactus crispatus

(De Candolle) Lawrence 1841

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Stenocactus, (K. Schumann) A. W. Hill 1933

Nom scientifique:  Stenocactus crispatus 

(De Candolle) Hill 1933

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique  (Hidalgo, Mexico, Oaxaca, Puebla, Tlaxcala).

Etymologie:  Echinofossulocactus, du Grec "echinos" = hérisson, "kaktos" = chardon; fossulo = sillon, fosses ; "cactus hérisson (ou oursin) à fosses (ou sillons)", caractérisant à la fois le caractère épineux du genre et le fait qu'il possède des côtes fortement sillonnées;

Stenocactus, du Grec "stenos" = étroit en raison des côtes étroites de ce cactus et "kaktos" = chardon; 

crispatus, du Latin "crispare" = frisé, ridé, en raison de l'aspect ondulé des côtes.

Synonymes:  Echinofossulocactus crispatus, Echinofossulocactus dichroacanthus, Echinofossulocactus lamelosus, Echinofossulocactus lancifer.

Nom vernaculaire anglais: book cactus.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Floraison diurne en Février. 

 

 

----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Echinofossulocactus crispatus    

Description: petite cactée solitaire globuleuse légèrement aplatie, atteignant environ 13 cm de diamètre, à très nombreuses côtes ondulées (+/- 30 à 60); épiderme vert sombre, aréoles laineuses. Epines radiales inférieures blanc hyalin devenant jaunes, translucides; épines supérieures cornées, la plus haute ("centrale") aplatie en forme d'épée, toutes brunâtres à pointe noire, devenant plus foncées à grisâtres avec l'âge. Fleurs rose pâle à strie violette. 

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1265.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844  

Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium baldianum 

(Spegazzini) Spegazzini 1925

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine  (Catamarca, La Rioja).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

baldianum, en référence à J. Baldi (1930), sponsor de Carlos Spegazzini.

Basionyme:  Echinocactus baldianus.

Synonymes:  Echinocactus sanguiniflorus, Gymnocalycium venturi, Gymnocalycium venturianum , Gymnocalycium platense var. baldianum, Gymnocalycium sanguiniflorum.

Température minimale:  - 10°C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées de Mai à Juin.

 

 

 Ci-dessous, un autre Gymnocalycium baldianum. Plusieurs floraisons diurnes espacées en Mai - Juillet.

 

Système racinaire de Gymnocalycium baldianum.

 

Provenance: ami cactophile.

-----------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Gymnocalycium baldianum

Description: petite cactée globuleuse aplatie mesurant jusqu'à 7 cm de diamètre pour 4 cm de hauteur, à l'épiderme gris-vert bleuté, et à grosse racine courte. Côtes tuberculées et mentonnées. Epines radiales plus ou moins tordues et appressées, gris rosâtre à couleur corne ou gris-cendré, sombres à leur base; pas d'épine centrale. Fleurs apparaissant près de l'apex, rose foncé à rouge vif ou rouge sang, variable. 

Dans la nature, Gymnocalycium baldianum vit entre 900 et 1700 m d'altitude, dans des poches d'humus mêlées de graviers de quartzite parmi les herbes.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 13, Fiche 1186.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2)

Gymnocalycium baldianum, Photo: René Hélias.

Référence: Cactus Aventures International, N°43, Juillet 1999.

 

3)

Gymnocalycium baldianum

Habitat: Argentine (Province de Catamarca).

Avec ses magnifiques fleurs rouges, ce cactus globuleux forme une exception parmi les espèces Gymnocalycium, dont les fleurs sont toutes blanchâtres à rouge rose, sauf deux espèces à fleurs jaunes. Mais ici, les feuilles florales intérieures et les étamines sont rouge carmin à pourpre profond. Le sommet légèrement déprimé n'est pas protégé par un coussinet laineux; quand aux épaisses côtes, elles s'aplatissent vers le bas et sont divisées en tubercules par de fréquentes échancrures en V. Les aréoles portent une demi-douzaine d'aiguillons le plus souvent recourbés.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p74-75, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

4) Gymnocalycium baldianum

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p113.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Macrosemineum

   Nom scientifique:  Gymnocalycium denudatum 

(Link & Otto) Mittler 1844

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Argentine (Corrientes, Misiones), Brésil (Rio Grande do Sul), Paraguay, Uruguay.

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

denudatum, du Latin "denudatum" =  dénudé, dépouillé.

Basionyme:  Echinocactus denudatus.

Synonymes:  Cereus denudatus, Gymnocalycium paraguayense.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec. 

Exposition: lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.  

 

L'aspect "rougeâtre de l'épiderme" apparait si le cactus est placé en plein soleil. C'est une adaptation normale de la plante au soleil. Si le cactus est ensuite placé à la lumière vive mais le sans soleil direct, l'épiderme redevient vert et l'aspect rougeâtre disparait.

 

 

Floraison en Juillet.

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium baldianum

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p115.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Tephrocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Tephrocactus, Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Tephrocactus alexanderi 

(Britton & Rose) K. Backeberg 1953

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Tephrocactus geometricus, (Castellanos) Backeberg 1935

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, La Rioja, San Juan, San Luis).

Etymologie: Tephrocactus, du Grec "tephra" suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon ;

alexanderi, en référence à W. B. Alexander (1921), qui fût le premier à collecter ce taxon.

Basionyme:  Opuntia alexanderi.

Synonyme:  Tephrocactus geometricus.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Nouvelle pousse.

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog