Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae), #Neoporteria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Neoporteria Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Neoporteria senilis

Backeberg 1935

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

 Nom scientifique:  Eriosyce senilis

(Backeberg) Kattermann 1994

  (The New Cactus Lexicon, Edition 2006)

Dans le New Cactus Lexicon, il est décrit 2 sous-espèces: Eriosyce senilis ssp. senilis et Eriosyce senilis ssp. coimasensis.

 

Distribution: Chili (Coquimbo, Valparaiso).

Etymologie:  Neoporteria, du Grec "neos" = nouveau et "porteria" = en l'honneur de Carlos Emilio Porter (1867-1942), entomologiste et naturaliste Chilien;

Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine;

senilis, dérivé du Latin signifiant vieux, âgé.

Basionyme:  Neoporteria senilis, Backeberg 1936.

Synonymes: Echinocactus senilis, Neoporteria nidus, Neoporteria gerocephala, Neoporteria multicolor, Neoporteria robusta.  

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Système racinaire d' Eriosyce senilis.

 

(Provenance:  Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Austrocylindropuntia (Cactaceae), #Tephrocactus (Cactaceae)

Famille des cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

Genre: Tephrocactus Lemaire 1868

Nom scientifique:  Tephrocactus verschaffeltii

(F.A.C. Weber) D.R. Hunt & Ritz 2011

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre Austrocylindropuntia, Backeberg 1938 

 Nom scientifique:  Austrocylindropuntia verschaffeltii

  (F.A.C. Weber) Backeberg 1939

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Argentine (Catamarca, Jujuy, Salta, Tucuman), Bolivie (La Paz).

Etymologie:  Tephrocactus, du Grec "tephra", suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon;

Austrocylindropuntia, du Latin "australis" = au sud et "cylindrus" = cylindrique;  Opuntia, origine du mot incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde);

verschaffeltii, en l'honneur d'Ambroise C.A. Verschaffelt (1825-1886), horticulteur Belge à Gand, fondateur de la revue périodique 'Illustration Horticole' en 1854. 

Basionyme: Opuntia verschaffeltii, (Cels ex) F.A.C. Weber 1898.

Synonymes: Austrocylindropuntia haematacantha, Austrocylindropuntia hyposphila, Austrocylindropuntia inarmata, Austrocylindropuntia teres, Austrocylindropuntia verschaffeltii var. hypsophila, Austrocylindropuntia verschaffeltii var. longispina, Cylindropuntia haematacantha, Cylindropuntia hypsophila, Opuntia haematacantha, Opuntia hypsophila, Opuntia posnanskyana, Opuntia teres, Opuntia verschaffeltii.

Température minimale:  5 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées minéral et drainant (1/3 de terreau, 1/3 de terre de jardin légèrement argileuse, 1/3 de sable de rivière grossier). Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. La plante prend une couleur rougeâtre lorsqu'elle est exposée en plein soleil.

 

 

(Provenance: Sonora, Walkiewicz Joël, 65100 Viger)

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Austrocylindropuntia verschaffeltii

Description: petite cactée basse ramifiée formant des coussinets plus ou moins denses, aux articles plus ou moins allongés selon l'exposition au soleil. Epiderme vert foncé. Tubercules indistincts, aréoles espacées, tiges ridées. 1 à 3 aiguillons séteux, absents si la plante est cultivée à l'ombre. Feuilles cylindriques apparaissant sur les jeunes tiges. Fleurs rouge intense.

Dans la nature Austrocylindropuntia verschaffeltii est une espèce très variable, vivant à 3000 m d'altitude ou plus.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes. Série 14, Fiche 1260.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Espostoa (Cactaceae), #Thrixanthocereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre: Thrixanthocereus Backeberg 1937

Nom scientifique:  Thrixanthocereus senilis

F. Ritter 1961

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

Genre  Espostoa, Britton & Rose 1920

 Nom scientifique:  Espostoa senilis 

(F. Ritter) N.P. Taylor 1978

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Pérou (Ancash, Rahuapampa).

Etymologie:  Thrixanthocereus, "cierge à fleurs cheveulues" car le calice des fleurs du genre possède des poils fins;

Espostoa en l'honneur de Nicolas E. Esposto (1920), botaniste Péruvien; 

senilis, dérivé du Latin signifiant vieux, âgé.

Basionyme: Thrixanthocereus senilis, F. Ritter  1961.

Synonymes: Thrixanthocereus longispinus, Thrixanthocereus cullmaniannus.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Cultiver dans un compost acide standard bien drainant (1/3 de terreau de feuilles, 1/3 de sable grossier, 1/3 de terre de jardin), additionné de granite en décomposition. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Apports mensuels d'engrais riches en potasse (engrais à tomates) au printemps et en été.

 

 

 

Système racinaire de Thrixanthocereus senilis.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Macrosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium hyptiacanthum ssp. uruguayense

(Arechavaleta) Meregali 2008

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Nom scientifique:  Gymnocalycium uruguayense

(Arechavaleta) Bitton & Rose 1922 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Distribution:  Uruguay (Paso de los Tores).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

hyptiacanthus (hyptiacanthum), dérivé du Grec "hyptios" = recourbé et "acantha" = épine;

uruguayensis, car il est originaire de l' Uruguay.

Basionyme:  Echinocactus uruguayensis, Arechavaleta 1905.

Synonymes:  Gymnocalycium artigas, Gymnocalycium guerkeanum, Gymnocalycium hyptiacanthum ssp. uruguayense, Gymnocalycium melanocarpum. 

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Ci-dessus, cactus âgé de 6 ans,  50 mm de diamètre pour 27 mm de hauteur.

 

Floraison diurne en Avril-Mai. Fleur de 50 mm de diamètre.

 

Système racinaire de Gymnocalycium uruguayense.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

Gymnocalycium uruguayense

Description: petite cactée devenant cespiteuse, fortement aplatie, atteignant jusqu'à 10 cm de diamètre, à l'épiderme vert-grisâtre sombre. De 8 à 14 côtes, aux aréoles peu nombreuses, d'abord laineuses. De 3 à 7 épines radiales appressées, droites ou légèrement recourbées, jaune brunâtre à  brun grisâtre. Fleurs diurnes auto-stériles souvent dioiques, jaune pâle. Grosses graines noires. 

Dans la nature, Gymnocalycium uruguayense est une espèce variable.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 22, Fiche 2045.

© Edisud, Aix, 1998 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Aloe (Asphodelaceae)

 Famille des Asphodelaceae

Genre: Aloe Linné 1753

   Nom scientifique:  Aloe haworthioides

 Baker 1887

 

Distribution:  Madagascar.

Etymologie: origine incertaine, de l'Arabe "alloch" = amère ou "alloeh", du Grec "aloe" ou de l'Hébreu "ahalim ou allal" = amère;

haworthioides, dérivé du Grec "-oides" = similaire à, par rapport à la ressemblance de la plante au genre Haworthia ;

(Haworthia, en l'honneur de Adrian H. Haworth (1768-1833), botaniste et zoologiste Anglais, spécialiste des plantes succulentes).

Synonymes: Aloinella haworthioides, Lemeea haworthioides.

Température minimale:  -1 °C si tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive. 

Culture:  nécessite un substrat drainant de type cactées, plutôt acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Peut être arrosé une fois par mois l'hiver, par beau temps.

 

 

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 Saint-Marcel d'Ardèche)

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Aloe haworthioides Baker

Ce bel Aloe miniature doit son nom à sa ressemblance avec certaines espèces du genre Haworthia. Les feuilles, petites, portent des poils blancs très caractéristiques.

Répartition: Collines autour de Fianarantsoa; Zazafotsy; Andringitra. Alt 1200-2000 m.

Floraison: avril - mai. 

Référence: D'après J.B. Castillon et J.P. Castillon, dans "Les Aloe de Madagascar", p 143; Editeur J.P. Castillon, 2010

www.aloe-de-madagascar.com

 

2) A. haworthioides

Baker, J. Linn. Soc., Bot. 22:529 (1887)

Plant with fusiform roots, solitary or forming small groups. Leaves 30-35, densely rosulate, lanceolate-deltoid, 3-4 x 0.4 cm, terminating in a pellucid point, dark green, covered with white, pellucid pustules often tipped with a short, white hair; margins ciliate, with crowded, narrowly deltoid, softly cartilaginous, pellucid teeth, 1-2 mm long. Inflorescence simple, 20-30 cm tall. Raceme dense, 4-6 cm x 12 mm, with up to 30 flowers. Floral bracts almost orbicular with an acute tip, reddish, 5 x 4 mm. Pedicels none or negligible. Perianth white to pale pink, cylindrical, 6-8 mm long; outer tepals free to the base. Stamens remarkably thick and fleshy, 1 mm broad, exserted 5 mm, style exserted 5 mm.

Madagascar Central Plateau, without precise locality, Baron 3424 (K). Endemic to the mountains of the Batsileo country, around Fianarantsoa, growing in tufts of short, perennial grasses, in scanty, very acidic soil on granite domes or whale-backs, at altitudes of 1,200-1,800 M.

Référence: S. Carter, J.J. Lavranos, L.E. Newton, C.C Walker, dans "Aloes, The Definitive Guide", Kew Publishing Edition, p 394, 2011.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog