Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Stenocactus (Cactaceae), #Echinofossulocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre: Echinofossulocactus Lawrence 1841

Nom scientifique:  Echinofossulocactus ochoterenanus

(Tiegel) H.C. Whitmore 1934

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Stenocactus, (K. Schumann) A. W. Hill 1933

 Nom scientifique:  Stenocactus ochoterenanus

Tiegel 1933

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Nuevo Leon, San Luis Potosi).

Etymologie:  Echinofossulocactus, du Latin "echinus" = hérisson et du Grec "kaktos" = chardon; "cactus hérisson (ou oursin) à fosses (ou sillons)", caractérisant à la fois le caractère épineux du genre et le fait qu'il possède des côtes fortement sillonnées;

Stenocactus du Grec "stenos" = étroit en raison des côtes étroites de ce cactus et "kaktos" = chardon; 

ochoterenanus, en l'honneur du Pr. Isaac Ochoterena (1885-1950), botaniste Mexicain et Directeur de l'Institut de Biologie à l'Université de Mexico à partir de 1915.

Synonymes:  Echinocactus heteracanthus, Echinofossulocactus densispinus, Echinofossulocactus parksianus, Echinofossulocactus rosasianus, Stenocactus bustamantei, Stenocactus lexarzai.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Cactus de 46 mm de diamètre, 35 mm de hauteur.

 

Floraison au mois d'Avril.

 

 

Système racinaire de Stenocactus ochoterenanus

 

(Provenance: Fleurs d'ailleurs, 34400 Lunel)

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Stenocactus ochoterenanus en fleurs (JMC 1788), Las Huertas. Photo: J.-M. Chalet

Référence: Succulente, N°1, Janvier 2003.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Epiphyllum (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Hylocereinae

 Genre  Epiphyllum, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Epiphyllum

(Haworth 1812)

 Epiphyllum x Golden Octopus, hybride, épiphyte 

 

Origine: hybride horticole.

Etymologie:  du Grec "epi" = sur et "phullon" = feuille car les fleurs naissent sur les ramifications en forme de feuille.

Exposition:  mi-ombre.

Température minimale:  5°C.

Culture:  sa croissance est assez rapide. Nécessite un subtrat de type orchidées drainant avec du sable. Arroser normalement de Mars à Octobre puis diminuer les arrosages en hiver . Brumisations fréquentes par temps chaud. Se bouture facilement à partir des tiges dans un mélange terreau-sable (50-50).

 

Floraison diurne en Mai - Juin.

 

 

Bouton floral.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Epiphyllum, Haworth Syn. Plant. Succ. 197 (1812) 

Espèce type: Cactus phyllanthus L.

Distribution: Amérique tropicale, du sud du Mexique au nord de l'Argentine, Antilles.

Synonymes: Marniera Backeberg, Cac. Succ. J (US) 22 (5): 153 (1950);

Phyllocactus Link, Handb. Gewächs. ed. 2: 10 (1831);

Phyllocereus Miquel, Bull. Sci. Phys. Nat. Néerl. 112 (1839).

 Pousses aplaties, fleurs nocturnes d'une seule nuit, tube de la fleur sans épines.

Référence: Anton Hofer dans "Cactées épiphytes", page 19, Succulentes, Spécial 2006.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ariocarpus (Cactaceae)

   Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Ariocarpus, Scheidweiler 1838

 Nom scientifique:  Ariocarpus retusus

Scheidweiler 1838

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Ariocarpus confusus, Halda & Horacek 1997

 Le taxon Ariocarpus confusus semble être controversé, car cet Ariocarpus présente une grande variabilité dans la forme de la plante et la couleur des fleurs. 

 

Distribution:  Mexique (pour Ariocarpus retusus) (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaulipas).

Etymologie:  Ariocarpus, du Grec "aria" = Sorbier des Alpes (Sorbus aria) et "karpos" = fruit car les fruits d'Ariocarpus ressemblent à ceux du Sorbier (ou peut-être du Grec "erion" = laine  car les fruits apparaissent au niveau de la couronne laineuse).

retusus, du Latin "retusus" = obtus (aspect typique des mamelons).

(confusus, dérivé du Latin signifiant confus).

Synonymes: Ariocarpus sp. Aramberri,  Ariocarpus retusus var. Aramberri .

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Bien laisser sécher entre 2 arrosages pour éviter que la racine pourrisse.

 

Cactus de 55 mm de diamètre.

 

Système racinaire d' Ariocarpus confusus.

Racine napiforme permettant en partie le stockage de l'eau.

 

Le même cactus ci-dessous, 8 ans plus tard ! Diamètre 85 mm, hauteur 50 mm.

Ariocarpus retusus (Ex Ariocarpus confusus)
Ariocarpus retusus (Ex Ariocarpus confusus)

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 Saint Marcel d'Ardèche)

 

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Ariocarpus retusus

Morphologie:  la grosse racine napiforme est parcourue de canaux remplis d'un "gel" aidant au stockage de l'eau sous forme mucilagineuse. La tige d'un vert tirant sur le le bleu ou le gris, mesure une vingtaine de cm de diamètre. Seules les plantes très âgées produisent accidentellement des rejets. Les mamelons triangulaires longs  de 2 cm sont carénés. Munis d'une pointe dure et recourbée vers l'extérieur, ils ressemblent étonnamment à des feuilles. Les rares aréoles ovales et caduques sont de petite taille et proches de l'extrémité des mamelons. Ils se divisent en 2 points au cours de la croissance: le point porteur d'aiguillons reste près du sommet tandis que le point florifère migre vers la base.

Les fleurs blanches s'ouvrent durant le jour, à la fin de l'été. En forme de cloche, elles apparaissent sur les aréoles jeunes proches de l'apex laineux et durent plusieurs jours. Leur diamètre est à peu près égal à leur longueur (5 cm).

Les fruits allongés sont blancs mais peuvent se teinter de rose. Ils mesurent environ 2 cm de longueur. Ils contiennent de minuscules graines noires au grand hile basal qui peuvent rester cachées dans la laine de l'apex durant des années. Bien que les capacités germinatives persistent longtemps, cette particularité réduit beaucoup l'aire de dissémination de l'espèce.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p16.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Sclerocactus (Cactaceae), #Glandulicactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Sclerocactus, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Sclerocactus uncinatus ssp. uncinatus 

(Pfeiffer & Otto) N.P. Taylor 1987

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Glandulicactus uncinatus, (Galeotti) Backeberg 1939

Nouvelle classification 2015 pour Sclerocactus uncinatus

Nom scientifique:  Glandulicactus uncinatus

(Galleoti) Backeberg 1939

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

Distribution:  Mexique (Chihuahua, Coahuila, Durango, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Sonora, Tamaulipas, Zacatecas).

Etymologie:  Sclerocactus du Grec "sclero" = dur, sec par rapport à la forme des épines et l'enveloppe dure des graines et "kaktos" = chardon;

uncinatus, dérivé du Latin signifiant barbelé, crochet;

Glandulicactus, du Latin "glandula" = glande et du Grec "kaktos" = chardon.

Basionyme: Echinocactus uncinatus, (Galeottti ex) Pfeiffer & Otto 1848.

Synonymes:  Ancistrocactus uncinatus, Echinomastus uncinatus, Ferocactus uncinatus, Hamatocactus uncinatus, Pediocactus uncinatus.

Température minimale:  - 7 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 Détail de la spination et des épines.

 

(Provenance: Ets Florence Durand, 34400 Lunel Viel)

 

------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Ancistrocactus uncinatus

Description: cactée solitaire oblongue, mesurant environ une vingtaine de centimètres de hauteur pour 7 cm de diamètre. Jusqu'à 13 côtres profondes et sillonnées, tuberculées: aréoles feutrées, prolongées au dessus par une glande nectarifère. 7 à 8 épines radiales flexibles mais robustes, certaines crochues, alternativement jaunes ou brun-rougeâtres.; 1 à 4 épines centrales crochues, généralement plus longues. Fleurs marron à presque noires.

Dans la nature, Ancistrocactus uncinatus vit généralement à l'ombre d'arbustes, dans des sols graveleux parmi les herbes. 

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 11, Fiche 963.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Ancistrocactus uncinatus

Morphologie: d'un bleu vert glauque, la tige scléreuse et solitaire forme une courte colonne d'une 20aine de cm de hauteur et d'environ 7 cm de diamètre. Elle est solidement ancrée au sol par une forte racine napiforme. Les épais mamelons bosselant les 13 côtes se rétractent en période de sécheresse. Ancistrocactus uncinatus  peut perdre ainsi jusqu'à 30 % de son poids qu'il regagne en cas de pluie.

Sur l'épiderme d'un très beau vert à reflets bleus se détachent les aréoles feutrées de jaune portant 7-8 aiguillons externes (L=2,5/5 cm) et jusqu'à 4 aiguillons centraux jaunes à pointe rouge clair. Ils peuvent atteindre 9 cm de longueur et protègent efficacement du soleil et des prédateurs.

Les fleurs naissent sur les mamelons proches de l'apex et plus précisément sur le sillon joignant l'aréole à l'aisselle, ce qui caractérise le genre. Leurs pétales sont bruns avec une face intérieure teintée de rose. Les fruits, rouges, sont charnus et en forme de massue. Portant quelques petites écailles et un reste floral, ils renferment jusqu'à 300 graines noires.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p10-11.

 

3)

Sclerocactus  uncinatus, Matehualas (Mexique). Photo: R. Rebmann.

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 2006.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Astrophytum, Lemaire 1849

 Nom: Astrophytum capricorne var. senile fma. aureum  x asterias

 

Origine:  hybride horticole issu du croisement entre Astrophytum capricorne var. senile fma. aureum et Astrophytum asterias.

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster" = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée de la plante) ;

capricorne, dérivé du Latin "capricornis" à cause des épines tordues ;

var. senile, (senilis) dérivé du Latin signifiant agé, vieux ;

fma. aureum car les épines sont jaunes pâles ;

asterias, du Latin "asterias" = étoile de mer, par rapport à la forme de la plante.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison en Juin. Fleur de 50 mm de diamètre.

Cactus âgé de 4 ans.

 

Système racinaire d'Astrophytum capricorne var. senile fma. aureum x asterias.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus) 

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Copiapoa (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Copiapoeae (incertae sedis)

  Genre Copiapoa, Britton & Rose 1922 

 Nom scientifique: Copiapoa coquimbana

(Rümpler) Britton & Rose 1922

 (The New Cactus Lexicon, Ed 2006)

   Copiapoa pseudocoquimbana, Ritter 1963

 

Distribution:  Chili (Coquimbo).

Etymologie:  Copiapoa, emprunté à la ville chilienne de Copiapo ; 

coquimbana, car originaire de la région chilienne de Coquimbo.

(pseudocoquimbana, du Grec "pseudo-" = faux).

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat minéral bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 55 mm de diamètre.

 

Floraison diurne en Septembre. Fleur de 35 mm de diamètre qui dure 2 jours.

 

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 Saint Marcel d'Ardèche)

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae), #Acanthocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre: Acanthocalycium Backeberg 1935

Nom scientifique:  Acanthocalycium thionanthum

(Spegazzini) Backeberg 1935

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Echinopsis Zuccarini 1837

 Nom scientifique:  Echinopsis thionantha

(Spegazzini) Werdermann 1931 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Acanthocalycium thionanthum var. copiapoïdes car il a l'aspect d'un Copiapoa.

 

Numéro de collecte:  P54 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg et Brigitte Piltz,

Espèce: Acanthocalycium thionanthum v. copiapoïdes,

Localité: Salta (Quebr. de Cafayate, 1600m), Argentina.

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, La Rioja, Salta, Tucuman).

Etymologie: Acanthocalycium, du Grec "akanthos, akantha" = épine et "kalyx" = calice;

Echinopsis, du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance;

thionantha, thionanthus du Grec "theion" = soufre  et "anthos" = fleur, par rapport à la couleur de la fleur.

Basionyme: Echinocactus thionanthum. 

Température minimale:  - 8 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 10 ans, 65 mm de diamètre, 80 mm de hauteur.

 

Floraison diurne en Juin. Fleur de 52 mm de diamètre.

 

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-----------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Acanthocalycium thionanthum

Description: cactée solitaire globuleuse allongée à l'apex déprimé, atteignant jusqu'à 15 cm de hauteur pour 10 cm de diamètre, à l'épiderme vert. Environ 14 côtes obtuses légèrement mamelonnées; aréoles elliptiques couvertes de laine. Jusqu'à 10 aiguillons radiaux et de 1 à 4 aiguillons centraux, tous plus ou moins égaux, incurvés et subulés, blanc-grisâtre à couleur corne, à la pointe plus foncée. Fleurs diurnes mesurant 4,5 cm de diamètre, jaune soufre à jaune citron, à tube poilu.

Dans son habitat, Acanthocalycium thionanthum vit entre 1600 et 2300 m d'altitude, sur des sols rocailleux, parmi les broussailles.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 18, Fiche 1642.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Tephrocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Tephrocactus, Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Tephrocactus molinensis

(Spegazzini) K. Backeberg 1953

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine (Salta, Calchaqui valley, Molinos).

Etymologie: Tephrocactus, du Grec "tephra", suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon ;

molinensis, car provient de la région de Molinos, Salta en Argentine.

Basionyme:  Opuntia molinensis.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

(Provenance: Kakteen-Piltz, Allemagne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Scabrosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium horridispinum

G. Frank ex H. Till 1987

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Nom scientifique:  Gymnocalycium monvillei ssp. achirasense

(H. Till) H. Till 1993

(New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine (San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

horridispinus (horridispinum), du Latin "horridus" = hérissé, épineux, rugueux et "-spinus" = épineux;

monvillei, en l'honneur du Baron Hippolyte Boissel de Monville (1794-1863), propriétaire d'une usine et collectionneur de plantes près de Rouen;

achirasense, provenant de Achiras, province de Cordoba, Argentine.

Basionyme: Gymnocalycium achirasense.

Synonyme:  Gymnocalycium horridispinum var. achirasense.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai.

  Cactus âgé de 6 ans, diamètre de 70 mm.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium horridispinum var. achirasense (Synonyme de Gymnocalycium horridispinum)

Description: petite cactée solitaire globuleuse devenant allongée, à l'épiderme vert sombre grisâtre, à côtes tuberculées et mentonnées. Principales différences avec l'espèce-type: variété plus petite, mesurant jusqu'à 12 cm de diamètre. Aiguillons radiaux projetés couleur corne; 2 à 4 aiguillons centraux peu différenciés. Fleurs plus pâles que l'espèce-type, blanc rosé à strie médiane à peine plus foncée.

Dans la nature, Gymnocalycium horridispinum var. achirasense vit entre 700 et 1100 m d'altitude, parmi les herbes et les cailloux.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 16, Fiche 1473.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1995.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog