Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Tephrocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Tephrocactus, Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Tephrocactus alexanderi 

(Britton & Rose) K. Backeberg 1953

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Tephrocactus geometricus, (Castellanos) Backeberg 1935

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, La Rioja, San Juan, San Luis).

Etymologie: Tephrocactus, du Grec "tephra" suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon ;

alexanderi, en référence à W. B. Alexander (1921), qui fût le premier à collecter ce taxon.

Basionyme:  Opuntia alexanderi.

Synonyme:  Tephrocactus geometricus.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Nouvelle pousse.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

Nom scientifique:  Mammillaria perezdelarosae

Bravo & Scheinvar 1985

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Nom scientifique:  Mammillaria bombycina ssp. perezdelarosae

   (Bravo & Scheinvar) Hunt 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique  (Jalisco).

Etymologie:  Mammillaria, du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules; 

bombycina (bombycinus), dérivé du Latin = soyeux, ressemblant à de la soie par rapport à l'aspect des aiguilles radiales;

perezdelarosae, en l'honneur du botaniste Mexicain Jorge Alberto Pérez de la Rosa, qui découvrit la plante.

Basionyme:  Mammillaria perezdelarosae.

Température:  O°C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail des épines et de la spination.

 

Floraison en Mars. Fleur de 13 mm de diamètre.

 

 

Système racinaire de Mammillaria perezdelarosae.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Mammillaria perezdelarosae

Description: petite cactée d'abord globuleuse, solitaire ou cespiteuse, d'environ 7,5 cm de hauteur pour 4,5 cm de diamètre. Epiderme vert très foncé, complètement recouvert par de très nombreux aiguillons radiaux rayonnants (plus de 60), inégaux, très fins, pectinés, d'un blanc neige; 1 à 3 aiguillons centraux, dont un seul est toujours recourbé en forme de hameçon, brun-noirâtre, jaunâtre à la base. Fleurs blanches, parfois légèrement striées de rose pâle.

Dans la nature, Mammillaria perezdelarosae vit parmi des buissons xérophiles, en compagnie de Ferocactus histrix et Mammillaria uncinata, sur des pentes de rochers escarpés, au pied de collines couvertes d'une association Quercus-Juniperus, entre 2000 et 3000 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 6, Fiche 519.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Tephrocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

  Genre Tephrocactus, Lemaire 1868

Nom scientifique:  Tephrocactus articulatus

(Pfeiffer) Backeberg 1953

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Tephrocactus articulatus var. inermis, (Spegazzini) Backeberg 1953  ?

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Cordoba, La Rioja, Mendoza, Salta, Santiago del Estero, San Juan, San luis pour  Tephrocactus articulatus).

Etymologie:  Tephrocactus, du Grec "tephra" suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon ;

articulatus, du Latin "articulus" = articulation, en raison de l'assemblage des segments;

var. inermis car il n'a pas d'épines ou de glochides irritants. Les glochides étant des aiguilles barbelées très petites se détachant au moindre toucher.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Expostion:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Les articles (ou segments) se détachent très facilement et peuvent se bouturer.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Tephrocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Tephrocactus, Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Tephrocactus articulatus 

(Pfeiffer) Backeberg 1953

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Tephrocactus articulatus var. strobiliformis

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Cordoba, La Rioja, Mendoza, Salta, Santiago del Estero, San Juan, San luis pour  Tephrocactus articulatus).

Etymologie:  Tephrocactus, du Grec "tephra", suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon  ;

"articulatus", du Latin articulus = articulation, en raison de l'assemblage des segments ;

"strobiliformis", du Latin strobilus = cône de gymnosperme et -formis = ayant l'apparence de, suite à l'aspect de la plante.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Expostion:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobrepuis hiverner au sec. Les articles (ou segments) se détachent très facilement et peuvent se bouturer .

 

 

 

Système racinaire de Tephrocactus articulatus var. strobiliformis.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Tephrocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre Tephrocactus, Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Tephrocactus articulatus 

(Pfeiffer) Backeberg 1953

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

Tephrocactus articulatus var. papyracanthus(R. Philippi) Backeberg 1953 ?

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Cordoba, La Rioja, Mendoza, Salta, Santiago del Estero, San Juan, San luis pour  Tephrocactus articulatus).

Etymologie:  Tephrocactus, du Grec "tephra", suite à la couleur cendrée des plantes et "kaktos" = chardon ;

"articulatus", du Latin articulus = articulation, en raison de l'assemblage des segments ;

"papyracanthus", du Grec papyros = papyrus, papier et akanthis = épine, suite à l'aspect des épines.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Expostion:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Les articles (ou segments) se détachent très facilement et peuvent se bouturer.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae), #Neochilenia (Cactaceae), #Neoporteria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Neoporteria Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Neoporteria occulta

(Phil.) Britton & Rose 1922

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

  Nom scientifique:  Eriosyce occulta

Kattermann 1994

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Neochilenia occulta, (R. Philippi) Backeberg 1942

  

Distribution:  Chili  (Antafogasta, Taltal, Breas).

Etymologie:  Neoporteria, du Grec "neos" = nouveau et "porteria" = en l'honneur de Carlos Emilio Porter (1867-1942), entomologiste et naturaliste Chilien;

Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine;

occulta, dérivé du Latin, signifiant caché, dissimulé.

Synonymes:  Echinocactus occultus, Neochilenia occulta, Neoporteria occulta, Pyrrhocactus occultus.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Plante à croissance hivernale, réduire les arrosages en été.

 

Cactus de 45 mm de diamètre.

 

Floraison en Juin, fleur de 30 mm.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Kalanchoe (Crassulaceae)

 Famille des Crassulaceae

 Genre Kalanchoe, Adanson 1763

Nom scientifique:  Kalanchoe thyrsiflora 

Harvey, 1862

 

Distributions:  Afrique du Sud, Botswana, Lesotho.

Etymologie:  Kalanchoe, soit transcription phonétique du chinois "Kalan Chauhuy" signifiant qui tombe (chute) et grandit, soit de l'Indien ancien "kalanka-" = tâche, rouille et "chaya" = brillant;

thyrsiflora, du Latin "thyrsus" = thyrse et "-florus" = à fleurs, suite à l'inflorescence de la plante.

Température minimale:  0 °C si tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  plante à croissance lente. Nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis diminuer les arrosages en hiver (une fois par mois par beau temps).

 

 

Des rejets se sont formés à la base.

 

Kalanchoe thyrsiflora (7) 2

 

(Provenance: IKEA)

--------------------------------------------------------------------------

Ci-dessous, autre Kalanchoe thyrsiflora chez des amis.

 

S1054974

 

-------------------------------------------------------

Donées supplémentaires

 

Kalanchoe thyrsiflora Harv.

Common in South Africa in Mpumalanga, extending along the Drakensberg to KwaZulu-Natal, eastern Free State, and the Eastern Cape; Lesotho and Botswana. Like most of the southern African species, it forms a basal rosette of large leaves. The lower leaves are rounded with red margins and covered with white powdery bloom, becoming smaller and narrower as they ascend the flowering stem, which is 1-1,3 m tall. The inflorescence is an oblong, close-set panicle of greenish flowers with yellow, recurved lobes. It is a popular garden plant because of its colourful rosette of leaves and was the first Kalanchoe species to be illustrated in the Flowering Plants of South Africa.

Référence: Doreen Court, dans "Succulent Flora of Southern Africa", Revised Edition, Struik Nature Edition, p 91, 2010.

ISBN: 978-1-77007-587-0

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae), #Trichocereus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Echinopsis, Zuccarini 1837

Nom scientifique:  Echinopsis sp. 

Zuccarini 1837

Echinopsis sp. fa. cristata

 Trichocereus, (Berger) Ricobonno 1909

 

Etymologie:  Echinopsis, du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance.

Synonyme: Trichocereus sp. , étymologie: Trichocereus, du grec "trichos" = cheveux, poil et du Latin, "cereus" = cierge (cierge à soies).

fa. cristata car il s'agit d'une forme cristée.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echeveria (Crassulaceae)

Famille des Crassulaceae

Genre: Echeveria De Candolle 1828

 Nom: Echeveria 'Perle Von Nurnberg'

 

Origine: hybride horicole entre Echeveria gibbiflora v. metallica et Echeveria potosina.

Etymologie:  Echeveria, en l' honneur d' Atanasio Echeverria (1787), dessinateur naturaliste Mexicain d'origine Basque, auteur des dessins du livre Flora Mexicana de Sessé & al., ouvrage jamais publié.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat drainant. Arroser de Mars à Octobre puis diminuer les arrosages en hiver (une fois par mois par beau temps). Eviter la stagnation de l'eau au niveau des feuilles.

 

Plante âgée de plus de 10 ans. De nombreux rejetons se sont formés à la base de la tige.

 

Floraison de Mars à Juillet. Hampe florale de 70 cm.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Opuntia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Opuntieae

 Genre  Opuntia, P. Miller 1754

 Nom scientifique:  Opuntia microdasys 

(Lehmann) Pfeiffer 1837

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Opuntia microdasys var. undulata (origine horticole ?)

 

Distribution:  Mexique (Chihuahua, Coahuila, Durango, Guanajuato, Hidalgo, Jalisco, Nuevo Leon, Queretaro, San Luis Potosi, Tamaulipas, Zacatecas pour Opuntia microdasys).

Etymologie:  Opuntia incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ;

microdasys, du grec "mikros" =  petit et "dasus" = velu ;

var. undulata à cause de la forme ondulée des cladodes (ou raquettes). Les cladodes (ou raquettes) sont des rameaux aplatis qui assurent les fonctions d'une feuille.

Température:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Cleistocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre Cleistocactus, Lemaire 1861 

 Nom scientifique:  Cleistocactus brookeae 

Cardenas 1952  

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Bolivie  (Chuquisaca, Santa Cruz).

Etymologie:  Cleistocactus, du Grec "kleistos" = fermé par rapport à la forme de la fleur et du Latin "cactus" = cactus;

brookeae, en l'honneur de Miss Winifred M. Brook (1949) qui collecta ces plantes en Bolivie.  

Synonymes:  Cleistocactus brookei, Cleistocactus wendlandiorum.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées de Mai à Octobre. Les fleurs oranges durent plusieurs jours et sont zygomorphes (fleurs ayant une symétrie bilatérale courbées en S).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria elongata

De Candolle 1828

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique  (Hidalgo).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

elongata du Latin "elongatus" = allongé en raison de la forme des tiges.

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Nom vernaculaire anglais: golden star cactus.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Floraison en Mars - Mai. Fleurs blanches de 10-15 mm de diamètre qui durent plusieurs jours.

 

Baies roses de 10 à 15 mm récoltées début Septembre. Petites graines d'environ 1 mm. 

 

Ci-dessous, un autre Mammillaria elongata. Floraison en Mai.

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Mammilaria elongata

Morphologie: les tiges vert clair sont cespiteuses et forment des touffes denses par rejet de la base. D'un diamètre compris entre un et trois cm, elles atteignent 20 cm de longueur dans la nature mais dépassent rarement 6-12 cm en collection. Longs d'au plus 4 mm, les mamelons coniques portent des aréoles jaune pâle et une spination dont la couleur très variable a permis de définir plusieurs appellations horticoles sans valeur taxonomique. Les 15-30 aiguillons radiaux (5-12 mm) sont recourbés vers l'épiderme. Ils s'entrecroisent avec ceux portés par les aréoles voisines. Originellement jaunes, ils peuvent se colorer de brun ou de rouille. On observe quelquefois 1-3 aiguillons centraux d'environ 1 cm de longueur. Les fleurs jaunes clair naissent près de l'apex et portent parfois une rayure centrale plus foncée. Elles ne dépassent guère 1,5 cm de longueur et s'ouvrent le jour durant toute la période de végétation. Les fruits d'un rouge terne sont semblables à de petites massues et renferment des graines noires.

Référence: Guide de l'Amateur de Cactus, Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p84.

 

 

2) Mamillaria elongata

Description: petite cactée à tiges allongées dressées à semi prostrées, fortement cespiteuse (formant des touffes), jusqu'à 15 cm de longueur pour 3,75 cm de diamètre. Epiderme vert clair à vert pâle jaunâtre et mamelons courts. Aiguillons radiaux nombreux, rayonnants, pectinés, appressés contre la plante, jaune paille; rarement un aiguillon central, plus long que les autres, jaune à la pointe brun foncé. Petites fleurs blanchâtres à jaunâtres. Fruits rouge sale.

Dans la nature (et dans les collections, où l'on peut compter jusqu'à 50 variétés différentes !), Mammillaria elongata est une plante extrêmement variable, surtout dans la couleur des aiguillons, mais également dans la taille des plantes, et la couleur des fleurs. Elle vit dans des ravins du Mexique central.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 6, Fiche 516.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Notocactus (Schumann) Fric 1928

Nom scientifique:  Notocactus turecekianus

(R. Kiesling) W.R. Abraham 1995

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Parodia, Spegazzini 1923

Nom scientifique:  Parodia turecekiana 

Kiesling 1995

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Notocactus mammulosus ssp. turecekianus, Prestle 1997

 

Distribution:  Argentine (Corrientes, Entre Rios), Uruguay.

Etymologie:  Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud;

Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin;

turecekiana, en l' honneur de Victor Turececk (1995), collectionneur Américain (Etats-Unis), de cactées argentines.

Synonymes:  Notocactus mammulosus ssp. turecekianus, Notocactus submammulosus var. turecekianus, Notocactus turececkianus. .

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive ou soleil.

Culture:  nécessite un substrat drainant plutôt acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Espèce sensible aux cochenilles. 

 

 

Floraison en Juin. Fleurs jaunes avec un pistil pourpre de 40 à 50 mm de diamètre.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Notocactus submammulosus var. turecekianus

Description: cactée solitaire globuleuse à l'apex fortement déprimé, à l'épiderme vert sombre lustré, possédant jusqu'à 13 côtes. Principales différences avec l'espèce type: 1-2 aiguillons centraux aplatis plus longs et flexibles, plus ou moins tordus. Fleurs à pétales plus courts, jaunes.

Dans l'habitat, N. submammulosus var. turecekianus vit sur des sols sablonneux ou argileux et sujets à des inondations temporaires.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 23, Fiche 2151.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1998.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Muscosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium stenopleurum 

Ritter 1979

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

  

Distribution:  Paraguay  (Boqueron, Cerro Leon). 

Etymologie: Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

stenopleurum, du Grec "stenos" = étroit, mince et "pleuron" = côtes.

Synonyme:  Gymnocalycium mihanovichii var. friedrichii

(cette synonymie est contestée par certains auteurs).

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à Septembre. Fleurs de 40 mm blanc rosés avec une ligne médiane plus sombre sur les pétales les plus externes. La floraison dure quelques jours.

 

Les baies (fruits) mesurent 35 mm de longueur.

 

Coupe longitudinale du fruit.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Astrophytum, Lemaire 1849

   Nom scientifique:  Astrophytum myriostigma 

Lemaire 1839

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaupilas).

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster" = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée  de la plante) ;

myriostigma, du Grec "myria" = innombrable et "stigma" = taches (qui présentent de nombreuses taches ou ponctuations sur l'épiderme).

Synonyme:  Astrophytum prismaticum.

Noms vernaculaires:  Bonnet d'evêque, Mitre d'évêque.

Nom vernaculaire anglais: bishop's cap.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à Septembre. Fleurs jaunes de 40 à 60 mm de diamètre. Cactus de 100 mm de diamètre.

 

 

---------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)  Astrophytum myriostigma

Description: cactée d'abord globuleuse, devenant allongée, pouvant atteindre avec l'âge, jusqu'à 60 cm de hauteur. Nombre de côtes variables de (3) 5 jusqu' à (7) 10, à arête généralement bien définie et aux aréoles feutrées de laine blanchâtre. Epiderme coriace, floconneux recouvert de microscopiques touffes rayonnantes de poils comme de la feutrine, sans épines (sauf chez les plantules). Fleurs diurnes apicales, jaune clair soyeux. Fruits écailleux gardant les restes du périanthe desséché, déhiscents à matûrité. Grosses graines en forme de casques.

Dans l'habitat, Astrophytum myriostigma est une plante extrèmement variable et possède une aire de répartition très étendue dans la partie du désert du Chihuahua au Mexique. 

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 18, Fiche 1644.

© Edisud, Aix, 1996 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Astrophytum myriostigma

Morphologie:  la tige verte au sommet aplati est ponctuée d'innombrables petits flocons blancs.

D'abord globulaire, elle s'étire ensuite pour donner une courte colonne d'une soixantaine de cm de hauteur et de 30 cm de diamètre. Les 5-10 côtes triangulaires possèdent des arêtes vives ponctuées d'aréoles gris clair mais sans aiguillons.

Les fleurs mesurent 5-8 cm de diamètre. Péricarpelle et réceptacle sont couverts d'écailles pointues à l'aisselle velue. D'un jaune pâle uniforme, les pétales ont des reflets patinés. Les fruits, sphériques, sont couverts d'écailles à l'aisselle velue. D'un rouge terne, ils s'ouvrent en étoile et libèrent des graines brun foncé, brillantes et de grande taille.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p22-23.

 

3)

Astrophytum myriostigma en boutons, Palomas (Mexique). Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2007.

 

4)

à droite, devant: Astrophytum myriostigma; à gauche, en arrière: Astrophytum myriostigma var. cohahuilense.

 

Astrophytum myriostigma

Habitat: Mexique septentrional.

Cette cactée partout connue et appréciée existe sous diverses formes dans les régions supérieures du Mexique. L'espèce typique à une tige globuleuse qui finit par devenir colonnaire-hauteur jusqu'à 60 cm. Elle compte le plus souvent cinq côtes épaisses, rarement davantage. La tige est recouverte d'innombrables petits flocons de laine blanche, ce qui lui confère une coloration gris blanc. Ce cactus est dépourvu d'armure, seules les plantes issues de semis s'ornant pour commencer de quelques menus aiguillons. Les grandes fleurs jaune clair à reflets soyeux naissent des aréoles du sommet, la floraison dure pendant tout l'été. Le fruit éclate en étoile.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p96-97, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

5) Astrophytum myriostigma

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p71.

 

6) Habitat

Les Astrophytums poussent sur des sols caillouteux et pauvres en humus. Leur aire de dispersion est très importante, elle s'étend sur une distance de près de 1000 km. On les trouve dans les régions montagneuses jusqu'à 2000 m d'altitude, installés sur des escarpements rocheux calcaires, ou dans les fissures des rochers. La plupart d'entre eux poussent en association avec une flore arbustive qui les abrite du soleil, parmi laquelle on rencontre également diverses Broméliacées ainsi que d'autres Cactacées.

 

Référence:  Connaissance des succulentes et xérophytes du monde, Francis Bugaret, Edisud, 2ème édition 2015, p 236.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog