Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Oroya (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre Oroya, Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Oroya borchersii

(Boedeker) Backeberg 1959 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Pérou (Ancash, Cordillera Negra).

Etymologie:  Oroya, par rapport à la ville minière d' Oroya au Pérou ;

borchersii, en l'honneur du Dr Ph. Borchers, leader Allemand d'une expédidition Germano-Australienne en 1932, dans les Andes Péruviennes.

Basionyme: Echinocactus borchersii, Boedeker 1933.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Détail des épines et de la spination.

Cactus de 35 mm de diamètre, 25 mm de hauteur.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Thelocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre Thelocactus, (K. Schumann) Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Thelocactus hastifer 

 (Wedermann & Boedeker) Knuth 1936

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Querétaro).

Etymologie:  Thelocactus du Grec "thelo" = mamelon (en référence à la forme des organes végétatifs) et "kaktos" = chardon;

hastifer, du Latin "hasta" = lance et "-fer, -fera, -ferum" = porter.

Basionyme:  Echinocactus hastifer, Wedermann & Boedeker 1931.

Synonyme:  Ferocactus hastifer.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

Cette espèce est sur la liste rouge de l'IUCN car elle est considérée en danger de disparition  link

 

Cactus de 90 mm de hauteur, 30 mm de diamètre.

 

(Provenance: Mr Brendel, Lebourg, 71440 Verrisoey)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Notocactus, (Schumann) Fric 1928

Nom scientifique:  Notocactus scopa subsp. succineus

(F. Ritter) Doweld 2000

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

Genre  Parodia, Spegazzini 1923

  Nom scientifique:  Parodia scopa ssp. succinea 

(Ritter) Hofacker &  Braun 1998 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Notocactus succineus, Ritter 1970 

 

Distribution: Brésil (Rio Grande do Sul).

Etymologie:  Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud ;

Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin ;

scopa, du Latin "scopae" = fagot, balai, par rapport à la spination;

succinea, (succineus), dérivé du Latin = ambrée, par rapport à la couleur des épines radiales.

Basionyme:  Notocactus succineus, Ritter 1970.

Température minimale:  - 5 °C si bref et au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactée acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai - Juin. Fleur de 40 - 45 mm de diamètre.

 

 

Ci-dessous un autre Parodia scopa ssp. succinea

 

Noter que la couleur des épines n'est pas rigoureusement identique entre les 2 cactus.

 

Ci-dessous, le même cactus 7 ans plus tard.

Diamètre du cactus de 4,5 cm, hauteur de 10 cm.

 

Détail des aréoles et des épines.

 

(Provenance: ami cactophile)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae), #Wigginsia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Wigginsia, Porter 1964

Nom scientifique:  Wigginsia sellowii

(Link & Otto) F. Ritter 1979

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

Genre  Parodia, Spegazzini 1923

  Nom scientifique:  Parodia sellowii

(Link & Otto) D. Hunt 1997 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

  Notocactus pauciareolatus, (Arechavaleta) Krainz 1966

 

Distributions: Argentine, Bresil, Paraguay, Uruguay.

Etymologie:  Wigginsia, genre dédié au Dr  Ira Loren Wiggins (1899-1987), botaniste nord-américain spécialiste de la Basse Californie (Mexique);

Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin;

sellowii, en l'honneur de Friedrich Sellow (1789-1831), explorateur botanique Allemenand au Brésil;

Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud;

pauciareolatus, du latin "pauci-" = quelques-un et "areola" = petit espace, aréolé).  

Basionyme de Parodia sellowii: Echinocactus sellowii, Link & Otto 1827.

Température minimale:  0 °C si bref et au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Cactus de 75 cm de diamètre.

 

(Provenance: Cactées des Combes, 04380 Thoard)

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Notocactus sellowii (Wigginsia sellowii)

Description: cactée solitaire globuleuse aplatie, pouvant atteindre 50 cm de haut pour 30 cm de diamètre, à l'épiderme vert sombre. Apex densément laineux, côtes très nombreuses (20 - + 30), mentonnées au dessus de l'aréole. Aréoles d'abords laineuses. Environ 6 épines radiales projetées, jaune clair, devenant grisâtres. Fleurs diurnes jaune soyeux. Fruits allongés rose pâle. 

Dans l'habitat, Notocactus sellowii vit dans la Pampa, sur des collines, sur des sols caillouteux parmi les herbes, à l'ombre ou en plein soleil.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 25, Fiche 2368.

© Edisud, Aix, 2001 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Trichomosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium ochoterenae

Backeberg  1936

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

Gymnocalycium moserianum, Schütz 1966    

 

Distribution:  Argentine (Cordoba, San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

ochoterenae, peut-être en l'honneur du Pr Isaac Ochoterena (1885-1950), botaniste Mexicain.

(moserianum, moserianus, en l'honneur de Günther Moser (1919-1994), amateur Australien de Cactées).

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec .

 

Floraison diurne en Juillet. Fleur de 48 mm de diamètre.

 

  Cactus de 36 mm de diamètre, 20 mm de hauteur.

 

(Provenance: Le Cactus Alpin, 38570 Goncelin)

 

------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Gymnocalycium ochoterenai (faute d'orthographe de l'auteur) = ochoterenae.

Habitat: Argentine septentrionale.

En général, la couleur brunâtre domine chez cette cactée globuleuse le plus souvent déprimée. Il arrive que sous l'effet du rayonnement solaire, les côtes vert gris mat fortement élargies vers le bas et divisées en épais tubercules par des échancrures transversales prennent une coloration brune passablement intense. Les aréoles feutrées de blanc s'arment d'aiguillons bruns recourbés en arrière. Les fleurs à tubule écourté sont brunâtres à l'extérieur; en revanche, les feuilles florales internes sont blanches et nuancées de rouge aux approches de la gorge. Les fleurs ont une longueur d'environ 4 cm.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p78-79, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

 

2) Gymnocalycium moserianum

Description: cactée solitaire globuleuse aplatie à l'apex déprimé, vivant au ras du sol, atteignant 15 cm de diamètre pour 10 cm de hauteur, à l'épiderme vert sombre. Jusqu'à 10 côtes faiblement tuberculées, sillonnées et mentonnées; aréoles d'abord laineuses, devenant glabres. 3 à 5 aiguillons radiaux recourbés ou tordus, brun jaunâtre à gris-rosâtre ou gris, les 3 inférieurs étant légèrement aplatis. Fleurs subapicales blanches au cœur rouge

Dans l'habitat, Gymnocalycium mosérianum vit entre 400 et 1100m d'altitude, sur des sols humifères et généralement à l'ombre de la végétation environnante.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1283.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae), #Lobivia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre: Lobivia, Britton & Rose 1923

Nom scientifique:  Lobivia arachnacantha

Buining & F. Ritter 1956

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

Genre  Echinopsis, Zuccarini 1837

Nom scientifique:  Echinopsis arachnacantha

(Buin & Ritter) H. Friedrich, 1974

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)   

 

 

Distribution:  Bolivie (Santa Cruz).  

Etymologie: Lobivia, anagramme de Bolivie, pays d'où sont originaires de nombreuses espèces de ce genre;

Echinopsis, du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance; 

arachnacantha, (arachnacanthus), du Grec "arachne" =  araignée et "akanthos" = épines par rapport à la disposition des épines radiales.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Juin.

 

 

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 Saint-Marcel d'Ardèche)

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae), #Acanthocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre: Acanthocalycium, Backeberg 1935

Nom scientifique:  Acanthocalycium spiniflorum

(K. Schumann) Backeberg 1935

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Echinopsis, Zuccarini 1837

 Nom scientifique:  Echinopsis spiniflora

(K Schumann) A. Berger 1929 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Acanthocalycium peitscherianum, Backeberg 1935

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Cordoba, San Luis, Santiago del Estero (1000-1500m).

Etymologie:  Acanthocalycium, du Grec "akanthos, akantha"  = épine et "kalyx" = calice;

Echinopsis, du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance;

spiniflora, du Latin "spina" = épine et "florus" = à fleur.

Basionyme d'Echinopsis spiniflora: Echinocactus spiniflorus, K. Schumann 1903.

Synonymes:  Acanthocalycium klimpelianum, Acanthocalycium spiniflorum, Acanthocalycium spiniflorum var. peitscherianum, Echinopsis klimpeliana, Echinopsis  peitscheriana,  Lobivia klimpeliana, Lobivia spiniflora var. peitscheriana.

Température minimale:  - 12 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 65 mm de diamètre, 45 mm de hauteur.

 

(Provenance: Cactées des Combes, 04380 Thoard)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Opuntia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Opuntieae

 Genre:  Opuntia, P. Miller 1754

Nom scientifique:  Opuntia humifusa

(Rafinesque) Rafinesque 1830

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Canada (Ontario), Etats-Unis (Etats à partir du Dakota du Sud jusqu'à New York, Floride, Texas).

Etymologie:  Opuntia, origine du mot incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ;

humifusa, (humifusus), dérivé du Latin signifiant "qui s'étale sur le sol". 

Basionyme: Cactus humifusus, Rafinesque 1820.

Synonymes: Opuntia compressa, Opuntia opuntia.  

Nom vernaculaire anglais: eastern prickly cactus.

Température:  -  30 °C. 

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactée drainant. Une des cactées les plus résistantes et robustes, au froid et à la pluie. Peut être plantée en extérieur dans toute la France.

 

 

Floraison diurne au mois de Juin.

 

 

Les baies (fruits) sont comestibles. Elles mesurent 4 cm de longueur.

 

(Provenance: bouture provenant de Vans, Ardèche)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Maihueniopsis (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre  Maihueniopsis, Spegazzini 1925 

 Nom scientifique:  Maihueniopsis clavarioides

 (Pfeiffer) Anderson 1999 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

    

Distribution:  Argentine (Mendoza, San Juan).

Etymologie:  Maihueniopsis, du Grec "- opsis" = similaire à, par rapport à sa ressemblance au Genre Mahunia;

clavarioides, pour ces articles ramifiés et ressemblant aux champignons du genre Clavaria (clavatus = dérivé du Latin et signifiant en forme de massue). 

Basionyme: Opuntia clavarioides, Pfeiffer 1837.

Synonymes: Austrocylindropuntia clavarioides, Austrocylindropuntia clavarioides. var. Ruiz-lealii, Cereus clavarioides, Clavarioidia clavarioides, Clavarioidea clavarioides, Clavarioides Maihueniopsis, Cylindropuntia clavarioides, Cylindropuntia clavarioides var. Ruiz-lealii,Opuntia clavarioides var. cristata, Opuntia clavarioides var. fasciata, Opuntia clavarioides var. fastigiata, Opuntia  clavarioides var. monstruosa, Opuntia clavarioides var. Ruiz-lealii, Opuntia Ruiz-lealii, Puna clavarioides.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat minéral bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

(Provenance: Succulentes Bio, Jean-Paul Hardy, 66000 Perpignan)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Pterocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Tephrocacteae

 Genre  Pteroractus, K. Schumann 1897

 Nom scientifique:  Pteroractus tuberosus

 (Pfeiffer) Britton & Rose 1919 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine (largement répandu de Salta à Rio Negro).

Etymologie:  Pteroractus, du Grec "pteron" = aile et du Latin, "cactus" = cactus à cause des graines ailées typique du genre ;

tuberosus, du Latin "tuber" = tubercule suite à la forme de la racine de la plante. 

Basionyme: Opuntia tuberosa, Pfeiffer 1837.

Synonyme: Pterocactus kuntzei.

Température minimale:  0 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Les articles se détachent facilement, et peuvent se bouturer. Tailler la plante à l'automne pour la raccourcir et favoriser la floraison au printemps suivant.

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Mai - Juin. Fleur de 55 mm de diamètre qui dure 2 jours.

 

(Provenance: ami cactophile)

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

Pteroractus tuberosus

Description: petite cactée buissonnante dont la grande racine napiforme mesure jusqu'à 12 cm de longueur pour 8 cm de diamètre. Tiges cylindriques effilées, atteignant jusqu'à 40 cm de longueur pour 1 cm de diamètre, à l'épiderme de couleur terne, dans les tons de gris, brun, rougeâtre. Petites aréoles couvertes de minuscules épines appressées contre les tiges. Fleurs apicales (naissant à l'extrémité des tiges), jaunes. Fruits secs enfoncés, graines ailées.

Il vit entre 500 et 1500 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 8, Fiche 720.

© Edisud, Aix, 1992 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinocereus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Phyllocacteae

Sous-tribu: Echinocereinae

Genre  Echinocereus, Engelmann 1848

 Nom scientifique:  Echinocereus coccineus ssp. coccineus

 Engelmann 1848

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Numéro de collecte: SB 236 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteur: Steven (Steve) Brack,

Espèce: Echinocereus coccineus "rosei",

Localité: Jarilla Mountains, Otero County, New Mexico, USA.

 

Distribution:  sud - ouest des Etats-Unis.

Etymologie:  Echinocereus, du Grec "echinos" = hérisson et du Latin, "cereus" = cierge ;

coccineus, du Latin "coccineus" = d'un rouge profond par rapport à la couleur de la fleur. 

(rosei, en l'honneur du Dr Joseph N. Rose (1862-1928), botaniste Américain à Washington, éminent spécialiste des Cactaceae et des Crassulaceae Américaines).

Température minimale:  - 20 °C si bref et tenue au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 

Ci-dessous, le même cactus, 7 ans plus tard.

Floraison diurne en Mai.

 

 

 

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre: Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium erinaceum

J.G. Lambert 1985

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Numéro de collecte: P381 (correspondant au cactus présenté ici),

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium erinaceum,

Localité: Argentine, Cordoba (Tulumba 1000 m)

 

Distribution:  Argentine (Cordoba).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

erinaceum (erinaceus), dérivé du Latin signifiant hérisson par rapport à la spination de la plante.

Synonyme: Gymnocalycium gaponii.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Mai - Juillet. Fleur de 50 mm de diamètre, qui dure quelque jours.

Cactus âgé de 4 ans, de 42 mm de diamètre.

 

 Système racinaire de Gymnocalycium erinaceum .

 Racine napiforme permettant en partie, le stockage de l'eau.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae), #Pyrrhocactus (Cactaceae), #Neoporteria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Neoporteria Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Neoporteria curvispina

(Bertero ex Colla) Donald & G.D. Rowley 1966

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

Ancienne classification

  Nom scientifique: Eriosyce curvispina

 (Colla) Kattermann 1994

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

  Pyrrhocactus robustus (F. Ritter, 1960) var.calbidensis

Dans le New Cactus Lexicon (2006), il est décrit 3 sous espèces d'Eriosyce curvispina: ssp. curvispina, ssp. armata et ssp. marksiana.

 

Numéro de collecte: PV2181 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteur: Petr Pavelka (son),

Espèce: Pyrrhocactus robustus var. calbidensis,

Localité: Cabildo, Chili, 2008.

 

Distribution: Chili (Copiapo).

Etymologie:  Neoporteria, du Grec "neos" = nouveau et "porteria" = en l'honneur de Carlos Emilio Porter (1867-1942), entomologiste et naturaliste Chilien;

Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine ;

curvispina, (curvispinus), du Latin "curvus" = courbé et "spinus" = épineux;

Pyrrhocactus, dérivé du Grec "pyrrhos" = rouge feu et "kaktos" = chardon;

robustus, du Latin "robustus" = robuste, ferme, dur;  

calbidensis, de la région de Calbido, Chili.

Basionyme d'Eriosyce curvispina: Cactus curvispinus (Bertero ex) Colla 1833. 

Synonymes:  Echinocactus curvispinus, Horridocactus curvispinus, Malacocarpus curvispinus, Neoporteria curvispina, Pyrrhocactus curvispinus. 

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 Cactus de 40 mm de diamètre.

 

  (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

http://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre:  Astrophytum, Lemaire 1849

Nom:  Astrophytum "Coas"  

 

Origine: hybride issu du croisement d'Astrophytum coahuilense et d'Astrophytum asterias.

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster"  = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée de la plante);

coahuilense, car originaire de l' Etat de Coahuila, Mexique;

asterias, dérivé du Latin "asterias" = étoile de mer, par rapport à la forme de la plante.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 3 ans, 28 mm de diamètre.

 

Ci-dessous, le même cactus, 7 ans plus tard. Cactus de 55 mm de diamètre pour une hauteur de 40 mm. Floraison diurne en Juin. Fleur de 45 mm de diamètre.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Coryphantha (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre Coryphantha, (Engelmann) Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Coryphantha elephantidens

(Lemaire) Lemaire 1868

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Dans le New Cactus Lexicon (2006), il est décrit 3 sous espèces de Coryphantha elephantidens: ssp. elephantidens, ssp. bumamma et ssp. greenwoodii.

 

Distribution:  Mexique (Zacatecas, Oaxaca).

Etymologie:  Coryphantha, du Grec "koryphe" = couronne et "anthos" = fleur;

elephantidens, du Latin "elephantus" = éléphant et "dens" = dent suite aux larges tubercules de la plante.

Basionyme:  Mammillaria elephantidens, Lemaire 1838.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Cactus âgé de 5 ans, de 40 mm de diamètre.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Coryphantha elephantidens

Morphologie:  sa tige solitaire, vert sombre, peut atteindre 15 cm de hauteur et 20 cm de diamètre, ce qui en fait la plus grande espèce du genre. Elle est divisée en grands mamelons épais, coniques, longs de 4-5 cm et d'un diamètre de 6 cm. On reconnait les Coryphantha au sillon joignant l'aréole des mamelons à l'aisselle. L'apex des plantes apte à fleurir est couvert de laine blanche.

Chaque aréole porte 6-8 aiguillons de taille très variable (2 cm environ) devenant gris clair avec le temps. Leur pointe plus foncée est recourbée, ce qui les fait ressembler à des défenses d'éléphants.

Les fleurs roses aux pétales marquées d'une raie rose foncée, ou même rouge, sont les plus grandes du genre. Elles atteignent 10 cm de diamètre et s'ouvrent le jour, en fin d'été. Elles naissent sur le sillon feutré joignant la zone somitale à l'aisselle laineuse des mamelons proches de l'apex.

Les fruits vert-jaune portent un reste floral et contiennent des graines noires marquées d'une large cicatrice.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p36.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog