Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Sedum (Crassulaceae)

 Famille des Crassulaceae

Genre: Sedum Linné 1753

Nom scientifique:  Sedum palmeri 

S. Watson, 1882

 

Distribution:  Mexique.

Etymologie:  Sedum viendrait soit du latin "sedare", calmer, propriété médicinale de certaines espèces,soit de "sedo", s'asseoir, relatif à la façon de s'accrocher aux rochers de nombreux orpins ;

palmeri, en l'honneur de Edward Palmer (1831-1911), botaniste Américain d'origine Anglaise et collectionneur de plantes.

Noms vernaculaires:  Sedum de Palmer, Orpin.

Température minimale:  - 10 °C au sec. 

Exposition:  lumière très vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat drainant. Plante très résistante au froid et à la sécheresse. Peut être planté à l'extérieur. Se bouture très facilement.  

 

Floraison diurne en Mars. Les fleurs durent au moins 1 mois.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae), #Lobivia (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre: Lobivia Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Lobivia backebergii

(Werdem. ex Backeb.) Backeberg 1935

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Echinopsis, Zuccarini 1837

 Nom scientifique:  Echinopsis backebergii

Werdermann ex Backeberg 1931

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

Lobivia winteriana, Ritter 1970

Dans The New Cactus Lexicon (Ed. 2006) , il est mentionné 2 sous-epèces: ssp backebergii et ssp. wrightiana.  Lobivia winteriana serait Echinopsis backebergii  ssp. backebergii

 

Distributions:  Bolivie, Perou.

Etymologie: Lobivia, anagramme de Bolivie, pays d'où sont originaires de nombreuses espèces de ce genre;

Echinopsis du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance;

backebergii, en l'honneur du botaniste horticulteur Allemand, Curt Backeberg (1894-1966) spécialement connu pour sa collection et sa classification des cactées.

Synonyme:  Lobivia winteriana.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec. 

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison en Mai. Fleur de 45 mm de diamètre et de 45 mm de haut qui dure plusieurs jours. 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Lobivia winteriana (synonyme de Lobivia backebergii)

Description: petite cactée solitaire, globuleuse au début, devenant cylindrique, jusqu'à 7 cm de diamètre. Epiderme gris-verdâtre, à chair tendre; aréoles feutrées blanches. Petits aiguillons rayonnants, apprimés, aciculés, brun clair près de l'apex, devenant grisâtre avec le temps; aiguillon central souvent absent, long, à pointe noire. Fleurs infundibuliformes, apparaissant latéralement, aux pétales lancéolés, rouge rubis, rose carmin à pourpre, à gorge blanche. Lobivia winteriana est sujet à une grande variabilité dans son habitat.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1989.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Copiapoa (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Copiapoeae (incertae sedis)

 Genre Copiapoa, Britton & Rose 1922 

 Nom scientifique:  Copiapoa echinoides 

(Salm-Dyck) Britton & Rose 1922

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Copiapoa dura, Ritter 1963

 

Distribution:  Chili  (Taltal, Esmeraldana).

Etymologie:  Copiapoa, emprunté à la ville chilienne de Copiapo ;

echinoides, du Grec "echinos" = hérisson et "-oides" = similaire à.

Basionyme:  Echinocactus echinoides.

Synonymes:  Copiapoa alticostata, Copiapoa cuprea, Copiapoa cupreata, Copiapoa dura, Copiapoa echinoides var. dura, Echinocactus cupreatus.

Température minimale:  5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat plutôt minéral. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Ci-dessous, le même Copiapoa dura, un an plus tard après un rempotage.

 

Très belles épines noires.

 

 

Système racinaire de Copiapoa dura.

 

 

 Ci-dessous, autre Copiapoa echinoides KK94

 

Numéro de collecte:  KK94 (correspondant au cactus ci-dessous).

Collecteur: Karel Knize,

Espèce: Copiapoa echinoides,

Localisation: Autofagasta, 600m, Chili.

 

(Provenance: JL. Billouet, 30170 Monoblet)

----------------------------------------------------

Données supplémentaires

Copiapoa echinoides

Description: cactée solitaire ou cespiteuse, formant parfois des touffes denses, chaque tête mesurant 12 cm de hauteur pour 7 à 12 cm de diamètre, à l'épiderme très dur, gris vert devenant vert cuivré dans l'habitat. 11 à 15 côtes obtuses, légèrement tuberculées, aréoles rondes, d'abord très laineuses. 7 à 9 épines radiales droites ou faiblement recourbées; 1 à 3 épines centrales épaisses à la base, droites, très dures et robustes. Toutes sont d'abord noires, devenant grisâtres. Fleurs apicales, jaune souffre, parfumées.

Dans la nature, Copiapoa echinoides vit dans le désert côtier d'Atacama, entre 200 et 800 m d'altitude parmi des rochers. L'espèce est très variable dans l'habitat.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 10, Fiche 875.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Rhipsalis (Cactaceae), #Erythrorhipsalis (Cactaceae)

  Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Rhipsalideae

 Genre  Rhipsalis, Gaertner 1788

 Nom scientifique:  Rhipsalis pilocarpa 

Loefgren 1903

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Erythrorhipsalis pilocarpa, (Loefgren) Berger 1920

 

Distribution:  Brésil  (Esperito Santo, Minas Gerais, Parana, Rio de Janeiro, Sao Paulo).

Etymologie:  Rhipsalis, du Grec "rhips" = jonc, tresse,  suite à l'aspect entrelacé des tiges ;

pilocarpa, du Latin "pilus" = cheveux et du Grec "karpos" = fruit. 

Synonyme:  Erythrorhipsalis pilocarpa.

Température minimale:  5 ° C au sec.

Exposition:  à mi-ombre.

Culture:  nécessite un terreau acide bien drainant. Arroser de Mars à Octobre. Il peut être arroser une fois par mois l'hiver, par beau temps. Se bouture facilement à partir des tiges dans un mélange terreau-sable (50:50). Brumisations fréquentes par temps chaud. Cactus épiphyte.

Espèce placée sur la liste rouge de l' IUCN car sa population diminue (vulnérable)  https://www.iucnredlist.org/species/40871/121556373

 

  

 Floraison en Décembre - Janvier. Petites fleurs blanches à gorge teintée de rose de 24 mm.

 

Les baies (fruits) mesurent 10 mm.

 

---------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Rhipsalis  Gaertner, Fruct. Sem. PL. 1: 137 (1788)

Espèce type: Rhipsalis cassuha Gaertner (= R. baccifera (Mueller) Stearn)

Distribution: Toute l'Amérique tropicale depuis le sud des Etats-Unis jusqu'au nord de l'Argentine.

Synonyme: Erythrorhipsalis Berger, Monatsschr. Kakt.-kunde. 30 (1): 4 (1920)

 

Rhipsalis pilocarpa Löfgren, Monatsschr. Kakt.-kunde. 13 (4): 52 (1903)

Synonyme: Erythrorhipsalis pilocarpa (Löfgren) Berger, Monatsschr. Kakt.-kunde. 30 (1): 4 (1920)

Type: Brésil, sao Paulo, Mun. Itu, forêt de Ipanema et Itu, cultivé au jardin botanique Sao Paulo, février 1903, Löfgren (introuvable à RB, R, SP)

Lectotype (Barthlott & Taylor): Löfgren l.c. fig. p.rr (1903)

Distribution: Brésil (Minas Gerais, Esperito Santo, Rio de Janeiro, SaoPaulo, Parana), 500 - 900 m.

Référence: Anton Hofer dans "Cactées épiphytes", pages 42 et 53, Succulentes, Spécial 2006.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria mystax 

Martius 1832

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 

Distribution:  Mexique (Puebla).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

mystax, du Grec "mystax" = moustache par rapport aux soies présentes au niveau des axiles entre les tubercules.

Synonymes:  Mammillaria atroflorens, Mammillaria casoi, Mammillaria crispiseta, Mammillaria erythra, Mammillaria  huajuapensis, Mammillaria mixtecensis, Mammillaria multiseta.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Floraison en Avril - Mai. Fleur de 18 mm de diamètre.

 

----------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

It is described as  solitary, cylindric (but more often globular or flat globular), with bristles in the axils, often prominent, and the reason for the name i have always believed ("mystax" means "moustache"). Radial spines 3 to 7 (to 10), are white, spreading, 4 to 8 mm long. Central spines (1 to) 3 to 4 (to 7), are very variable both in the length and coloration, from about 2 cm, to about 7 cm in a sometimes present  more centrally-placed spine, stout, tortuous, and interwoven, purplish brown at first, later grey, tipped black. Flowers are rose purple with brownish midstripe on the outer petals, 2,5 cm long and wide. Fruit is red; seed brown. The well developed central spine mentioned, when present, makes for an eyecatching, marvellously spined plant with much more appeal than plants without it. Maximum exposure to sunlight will encourage the best spination.

d'après: Mammillaria by John Pilbeam, The Cactus File Handbook 6, p 200, 1999.

 

2) Mammillaria mystax

Morphologie

Solitaire ou proliférant rarement de la base, la ige sphérique puis cylindrique possède un apex laineux légèrement déprimé. Elle atteint 30 cm de hauteur et 15 cm de diamètre.

Longs de 15 mm et recouverts d'un épiderme gris-vert coriace, les mamelons quadrangulaires à base large de 8 mm possèdent une face inférieure carénée. Leur aisselle est garnie d'une laine blanche peu abondante et de quelques soies de même couleur.

Les aréoles portent elles aussi quelques soies blanches. Elles se hérissent de 5-6 aiguillons radiaux blancs à pointe brune, fins comme des aiguilles et ne dépassant pas 3-8 mm de longueur. Rouge rubis lorsqu'ils poussent puis gris, les 3-4 aiguillons centraux atteignent 2 cm et l'un d'eux, légèrement vrillé, mesure jusqu'à 7 cm de longueur.

Les fleurs campanulées s'ouvrent l'été à l'aisselle des mamelons proches de l'apex. Rose carmin, de 2,5 cm de longueur et d'un diamètre de 2 cm. Les fruits rouge en forme de massue prolongée par un reste floral renferment des graines noires.

Référence: d'après "Guide le l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p89.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog