Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ferocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Ferocactus, Britton & Rose 1922

   Nom scientifique:  Ferocactus latispinus var. flavispinus

(J.N. Haage) Backeberg & F.M. Knuth

 

Distribution:  Mexique.

Etymologie:  Ferocactus du Latin "ferus" = féroce, par rapport à l'aspect des aiguilles robustes et acérées de certaines espèces et du Grec "Kactos" = chardon ;

latispinus du Latin "latus" = large et "spinus" = épineux par rapport à l'aspect des épines ;

flavispinus, dérivé du Latin "flavus" = jaune et "spinus" = épineux;

var. flavispinus car les épines sont jaunes par rapport à l'espèce type Ferocactus latispinus (épines rouges).

Basionyme:  Cactus latispinus.

Synonyme:  Ferocactus recurvus var. flavispinus.

Température minimale:  - 4 °C  si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

(Provenance: Laurent Breysse, Cactées mexicaines, 64230 Lescar)

-----------------------------------------------

Données supplémentaires

 Ferocactus latispinus var. flavispinus

Description: cactée solitaire globuleuse à l'apex déprimé, atteignant 30 cm de hauteur pour 40 cm de diamètre. Côtes aigües (15 à 23), larges aréoles. Epines radiales aciculées, jaunâtres. Principales différences avec l'espèce-type: 4 épines centrales très robustes, jaune paille, l'une d'elle étant très aplatie, annelée et crochue dirigée vers le bas. Fleurs en cloche, jaune pâle.

Dans son habitat, Ferocactus latispinus var. flavispinus est en fait une forme à épines et à fleurs jaunes que l'on trouve notamment dans l'état de Queretaro au Mexique.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 12, Fiche 1073.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Turbinicarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Turbinicarpus, (Backeberg) Buxbaum & Backeberg 1937

 Nom scientifique:  Turbinicarpus gielsdorfianus

(Werdermann) John & Riha 1983

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Tamaulipas).

Etymologie:  Turbinicarpus du Latin "turbo, inis" = toupie et du Grec "carpos" = fruit par rapport à la forme des fruits ;

gielsdorfianus, en référence à Karl Gielsdorf, horticulteur Allemand (1888-1973) et responsable de la collection de cactées au Jardin Botanique de Berlin-Dahlem.

Basionyme:  Echinocactus gielsdorfianus 

Synonymes:  Gymnocactus gielsdorfianus, Neolloydia gielsdorfiana, Pediocactus gielsdorfianus, Thelocactus gielsdorfianus.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat minéral drainant (40% de terreau de feuille, 60% de sable grossier, additionné de granite en décomposition ou de pouzzolane). Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

Espèce placée sur la liste rouge de l' IUCN (en danger critique d'extinction)  https://www.iucnredlist.org/species/40975/2948525

 

 

Floraison diurne en Octobre.

 

(Provenance: JL Billouet, 30170 Monoblet)

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Turbinicarpus gielsdorfianus en fleurs et dans son biotope. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 2005.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ariocarpus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Ariocarpus, Scheidweiler 1838

Nom scientifique:  Ariocarpus bravoanus ssp. hintonii 

(Stuppy & Taylor) Anderson & Fitz Maurice 1997

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Ariocarpus fissuratus var. hintonii, Stuppy & Taylor 1989

 

Distribution:  Mexique (San Luis Potosi).

Etymologie:  Ariocarpus, du Grec "aria" = Sorbier des Alpes (Sorbus aria) et "karpos" = fruit car les fruits d'Ariocarpus ressemblent à ceux du Sorbier (ou peut-être du Grec "erion" = laine  car les fruits apparaissent au niveau de la couronne laineuse).

bravoanus, en l'honneur du Dr Helia Bravo Hollis (1901-2001), botaniste Mexicain et spécialiste des cactées à l'Université Nationale Autonome de Mexico ;

hintonii, en référence à George Sebastian Hinton (1949), fermier Mexicain et collectionneur de plantes.

Basionyme:  Ariocarpus fissuratus var. hintonii.

Synonyme:  Ariocarpus fissuratus ssp. hintonii.   

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant, avec addition de gypse ou de roches calcaires. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Arrosage par le dessous en faisant tremper le pot, pour éviter d'abimer la laine à l'apex de la plante. Bien laisser sécher entre 2 arrosages pour éviter que la racine pourrisse. Plante à croissance très lente.

 

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Septembre - Octobre. Fleur de 40 mm de diamètre qui dure 2 jours.

 

(Provenance: UHLIG Kakteen, Allemagne)

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Référence: Cactus Aventures International, N°28, Octobre 1995.

 

 

2) Ariocarpus fissuratus var. hintonii  (Basionyme d'Ariocarpus bravoanus ssp. hintonii)

Description: petite cactée d'abord solitaire, puis devenant cespiteuse, vivant au ras du sol, à l'apex laineux, dépassant d'1,5 cm au dessus du sol, pour un diamètre d'environ 6 cm; tubercules triangulaires mesurant 2 cm de long, fissurés, densément et finement verruqueux. Fleurs atteignant 4 cm de diamètre, rose-magenta.

Dans l'habitat, Ariocarpus fissuratus var. hintonii vit dans le sud du désert de Chihuahua à 1600 m d'altitude. Les sites ont été malheureusement pillés à de tristes fins commerciales.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes. Série 20, Fiche 1878. © Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

 

3) Habitat

Le genre Ariocarpus est dispersé dans les régions montagneuse et les plaines semi-désertiques sèches. Les individus vivent isolés ou réunis en petites populations très éloignées les unes des autres, sur des terres sablonneuses ou argilo-calcaire bétonnées. Leur environnement est pauvre en végétation, et ils se mimétisent très facilement dans un milieu très minéral.

 

Référence:  Connaissance des succulentes et xérophytes du monde, Francis Bugaret, Edisud, 2ème édition 2015, p 231.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae), #Eriocephala (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Eriocephala Backeberg 1938

Nom scientifique:  Eriocephala leninghausii

(K. Schum.) Backeberg & Heinrich 1940

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Parodia, Spegazzini 1923

Nom scientifique:  Parodia leninghausii

(Schumann) F.H. Brandt 1982

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Parodia leninghausii "Albispina"

Notocactus leninghausii, (Haage ex Schumann) A. Berger 1929 

 

Origine:  cultivar horticole à épines blanches.

Distributions:  pour Parodia leninghausii: Brésil, Paraguay, Uruguay.

Etymologie: Eriocephala, dérivé du Grec "erion" = laine et "kephale" = tête, par rapport à la laine abondante au sommet du cactus;

Parodia genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin;

Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud;

leninghausii, en l'honneur de Guillermo Leninghaus, Brésilien d'origine Allemande et collecteur de cactées (fin XIXème siècle);

albispina (albispinus), du Latin "albus" = blanc, et "-spinus" = portant des épines.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées acide. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

(Provenance: Jardinerie Cactus et Palmiers, 83320 Carqueiranne)

https://foudecactus.com/pages /Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Copiapoa (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Copiapoeae (incertae sedis)

  Genre Copiapoa, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Copiapoa montana

F. Ritter 1960

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Chili (Antofagasta, Taltal).

Etymologie:  Copiapoa, emprunté à la ville chilienne de Copiapo ;

 montana, origine Latine =  montagne.

Synonymes:  Copiapoa desertorum, Copiapoa hornilloensis, Copiapoa hypogaea var. montana, Copiapoa oliviana, Copiapoa rarissima, Copiapoa rubriflora, Copiapoa rupestris, Copiapoa taltalensis.

Température minimale:  5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive à plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat plutôt minéral. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Plusieurs floraisons diurnes espacées de Mai à Octobre.

 

Rejeton qui se forme à la base du cactus.

Cactus âgé de plus de 10 ans.

 

Ci-dessous, autre Copiapoa montana. Fleur de 50 mm de diamètre.

Cactus âgé de 11 ans.

 

Système racinaire de Copiapoa montana.  

 

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Copiapoa montana

Description: cactée grossièrement sphérique, cespiteuse, chaque tête mesurant jusqu'à 20 cm de hauteur pour 5 à 10 cm de diamètre, à racine napiforme. Epiderme gris-verdâtre, 10 à 17 côtes nettement tuberculées; aréoles à laine blanchâtre devenant brune. Epines projetées droites ou légèrement incurvées, flexibles brun-rougeâtre à noires. Assez grandes fleurs, pouvant atteindre jusqu'à 5,5 cm de diamètre, jaune pâle, parfumées. Graines noir lustré.

Dans l'habitat, Copiapoa montana vit entre 1000 et 1500 m d'altitude, dans une aire relativement restreinte.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 10, Fiche 876.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Copiapoa montana

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p89.

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog