Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Astrophytum, Lemaire 1849

 Nom scientifique:  Astrophytum myriostigma

Lemaire 1839

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

Astrophytum myriostigma var. "semi" nudum

 

Distribution:  Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaupilas pour Astrophytum myriostigma).

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster" = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée de la plante) ;

myriostigma, du Grec "myria" = innombrable et "stigma" = taches (qui présentent de nombreuses taches ou ponctuations sur l'épiderme);

var. "semi" nudum car il possède quelques ponctuations proches de l'apex par rapport à Astrophytum myriostigma.

Noms vernaculaires:  Bonnet d'evêque, Mitre d'évêque. 

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.  

 

Plusieurs floraisons diurnes en Juin - Juillet, fleurs jaunes de 40 mm.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ariocarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Ariocarpus, Scheidweiler 1838

 Nom scientifique:  Ariocarpus retusus 

Scheidweiler 1838

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Ariocarpus furfuraceus, (S. Watson) C.H. Thomps 1898

 

Distribution:  Mexique  (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaulipas).

Etymologie:  Ariocarpus, du Grec "aria" = Sorbier des Alpes (Sorbus aria) et "karpos" = fruit car les fruits d'Ariocarpus ressemblent à ceux du Sorbier (ou peut-être du Grec "erion" = laine  car les fruits apparaissent au niveau de la couronne laineuse).

retusus, du Latin "retusus" = obtus (aspect typique des mamelons) .

Synonymes:  Ariocarpus furfuraceus, Ariocarpus retusus var. furfuraceus.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Bien laisser sécher entre 2 arrosages pour éviter que la racine pourrisse.

 

 

Système racinaire d' Ariocarpus furfuraceus.

Racine très napiforme permettant en partie le stockage de l'eau.

 

 

------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Ariocarpus retusus

Morphologie:  la grosse racine napiforme est parcourue de canaux remplis d'un "gel" aidant au stockage de l'eau sous forme mucilagineuse. La tige d'un vert tirant sur le bleu ou le gris, mesure une vingtaine de cm de diamètre. Seules les plantes très âgées produisent accidentellement des rejets. Les mamelons triangulaires longs  de 2 cm sont carénés. Munis d'une pointe dure et recourbée vers l'extérieur, ils ressemblent étonnamment à des feuilles. Les rares aréoles ovales et caduques sont de petite taille et proches de l'extrémité des mamelons. Ils se divisent en 2 points au cours de la croissance: le point porteur d'aiguillons reste près du sommet tandis que le point florifère migre vers la base.

Les fleurs blanches s'ouvrent durant le jour, à la fin de l'été. En forme de cloche, elles apparaissent sur les aréoles jeunes proches de l'apex laineux et durent plusieurs jours. Leur diamètre est à peu près égal à leur longueur (5 cm).

Les fruits allongés sont blancs mais peuvent se teinter de rose. Ils mesurent environ 2 cm de longueur. Ils contiennent de minuscules graines noires au grand hile basal qui peuvent rester cachées dans la laine de l'apex durant des années. Bien que les capacités germinatives persistent longtemps, cette particularité réduit beaucoup l'aire de dissémination de l'espèce.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p16.

 

2) Ariocarpus furfuraceus

Description: sans doute le plus grand du genre, jusqu'à 25 cm de diamètre, Ariocarpus furfuraceus ne présente aucune des aspérités d'Ariocarpus fissuratus. Les mamelons sont triangulaires, carénés et pointus, d'un vert glauque. De la laine blanchâtre recouvre la base des mamelons, et il possède une énorme racine napiforme. Grandes fleurs blanches à légèrement rosés. Il vit enfoui dans le sol, sur des terrasses calcaires, dans les fissures des rochers, mais souvent en plein soleil. Il est aujourd'hui considéré comme une variété d'Ariocarpus retusus.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes Série 3, Fiche 4. © Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

 

3) Habitat

Le genre Ariocarpus est dispersé dans les régions montagneuse et les plaines semi-désertiques sèches. Les individus vivent isolés ou réunis en petites populations très éloignées les unes des autres, sur des terres sablonneuses ou argilo-calcaire bétonnées. Leur environnement est pauvre en végétation, et ils se mimétisent très facilement dans un milieu très minéral.

 

Référence:  Connaissance des succulentes et xérophytes du monde, Francis Bugaret, Edisud, 2ème édition 2015, p 231.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Astrophytum, Lemaire 1849 

 Nom scientifique:  Astrophytum capricorne 

(A. Dietrich) Britton and Rose 1922  

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Astrophytum senile, Fric 1925  

 

Distribution:  Mexique  (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi).

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster "= étoile et "phyton" = plante (forme étoilée de la plante) ;

capricorne, du Latin "capricornis" = en forme de corne de chèvre (forme des épines).

Basionyme:  Echinocactus capricornis.

Synonyme:  Astrophytum senile.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Plusieurs floraisons diurnes à partir de Juin. Fleurs de 50 à 60 mm jaunes à gorge rouge orangée.

 

Ci-dessous, autre Astrophytum capricorne

 

Système racinaire d'Astrophytum capricorne.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Astrophytum capricorne

Description: plante d'abord globuleuse, devenant cylindrique avec l'âge, recouverte d'une matière floconneuse blanchâtre plus ou moins abondante selon les individus, et possédant de longues épines recourbées vers le haut. Fleurs infundibuliformes (en forme d'entonnoir), odorantes, jaunes au coeur rouge.

Astrophytum capricorne vit au nord du Mexique, dans le matorral, association végétale d'herbacées, de succulentes et de broussailles, sur des buttes calcaires, dans les fissures des rochers. L'hiver est caractérisé par des amplitudes thermiques importantes (différences de températures entre le jour et la nuit), et il n'est pas rare qu'il supporte quelque nuits de gel.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 4, Fiche 6.

© Edisud, Aix  (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

 

2) Astrophytum capricorne

Morphologie:  la tige plus ou moins sphérique devient cylindrique avec le temps. Elle atteint alors 30 cm de hauteur et 15 cm de diamètre. De couleur vert clair, elle est ponctuée de minuscules pilosités couleur de rouille près de l'apex mais devenant blanches. Les 8-9 côtes sont ponctuées de grandes aréoles d'un blanc sale distantes de 0,6 cm. Chacune porte 5-10 aiguillons brun jaune et tordus de 3-10 cm de longueur. Aplatis et atteignant 3 mm de large, ils s'enchevêtrent au dessus de l'apex et gardent un aspect liégeux caractéristiques. Les fleurs, diurnes, sont les plus grandes du genre puisqu'elles mesurent 6-7 cm de longueur. Apicales, elles s'ouvrent au début de l'été et durent plusieurs jours. Leur pétales sont jaunes à gorge rouge orangé.

Les fruits couverts de petites écailles velues portent un reste floral. Secs à maturité et indéhiscents, ils contiennent des graines au test brun brillant (0,4 mm de diamètre).

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p20.

 

3)

Astrophytum capricorne

Habitat: Mexique septentrional.

Astrophytum capricorne possède des côtes à arêtes vives, elle porte des flocons laineux en plus ou moins grand nombre; mais il arrive aussi que la laine manque entièrement. De fait, la plante peut varier dans une mesure extraordinaire, notamment en son armure. Celle-ci consiste en touffes d'aiguillons aplatis ayant jusqu'à la longueur d'un doigt; irrégulièrement tordus et recourbés, ces aiguillons, qui tombent avec l'âge, habillent la tige d'un invraisemblable fouillis d'épines. Au sommet, les aiguillons forment une sorte de toupet dont sortent les fleurs jaunes citron et rouge profond dans la gorge.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p94-95, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

4) Astrophytum capricorne

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p69.

 

5) Habitat

Les Astrophytums poussent sur des sols caillouteux et pauvres en humus. Leur aire de dispersion est très importante, elle s'étend sur une distance de près de 1000 km. On les trouve dans les régions montagneuses jusqu'à 2000 m d'altitude, installés sur des escarpements rocheux calcaires, ou dans les fissures des rochers. La plupart d'entre eux poussent en association avec une flore arbustive qui les abrite du soleil, parmi laquelle on rencontre également diverses Broméliacées ainsi que d'autres Cactacées.

 

Référence:  Connaissance des succulentes et xérophytes du monde, Francis Bugaret, Edisud, 2ème édition 2015, p 236.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Echinopsis, Zuccarini 1837

Nom scientifique:  Echinopsis ancistrophora

Spegazzini 1905

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Echinopsis subdenudata, Cárdenas 1956

 

Distributions:  Argentine (Jujuy, Salta, Tucuman),  Bolivie (Tarija).

Etymologie:  Echinopsis, du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance ;

ancistrophora, du Grec "ankistron" = crochet, dent  et "-phoros" =   portant.  

Synonymes:  Echinopsis subdenudata, Echinopsis subdenudatus.

Nom vernaculaire:  Cactus Lys de Pâques.

Température minimale:  - 7 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées de Juin à Septembre. Fleur parfumée blanche de 60 mm en forme de trompette, longue de 150 mm.

 

Déhiscence du fruit (baie) et libération des graines.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Turbinicarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Turbinicarpus, (Backeberg) Buxbaum & Backeberg 1937

 Sous-genre:  Turbinicarpus

Section:  Schmiedickeanus

 Nom scientifique:  Turbinicarpus schmiedickeanus ssp. flaviflorus 

(G.Frank) Glass 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Turbinicarpus flaviflorus, G. Frank 1979

 

Distribution:  Mexique (San Luis Potosi).

Etymologie:  Turbinicarpus, du Latin "turbo, inis" = toupie et du Grec "carpos" = fruit par rapport à la forme des fruits ;

schmiedickeanus, en l'honneur de Karl Schmiedicke (1870-1926), amateur Allemand de cactées à Berlin ;

flaviflorus, du Latin "flavus" = jaune et "-florus", qui fleurit.

Basionyme: Turbinicarpus flaviflorus

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.   

 

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Mai à Août. Fleurs de 2 cm jaunes avec une ligne médiane rose foncée.

 

(Provenance: JL. Billouet, Monoblet 30170)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria vetula ssp. gracilis 

(Pfeiffer) D. Hunt 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

  Mammillaria gracilis, Pfeiffer 1838

 

Distribution:  Mexique  (Hidalgo).

Etymologie:  Mammillaria, du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

vetula, dérivé du Latin signifiant "assez vieux" ;

gracilis, du Latin "gracilis" = grêle.

Basionyme:  Mammillaria gracilis.

Température minimale:  - 8 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Floraison diurne en Avril-Mai. Petites fleurs blanches de 15 mm.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Mammillaria gracilis (= Mammillaria fragilis)

Description: petite cactée cylindrique fortement prolifère (les rejets se détachent et s'enracinent très rapidement), atteignant jusqu'à 13 cm de hauteur, chaque tige mesurant 2 à 3 cm de diamètre. Aiguillons radiaux appressés contre l'épiderme, blanc-crayeux; 1 à 5 aiguillons centraux, apparaissant sur les tiges les plus longues, raides, blanchâtres à pointe brunâtres. Fleurs blanc-crème à strie brunâtre. Fruit rose-rougeâtre, donnant généralement très peu de graines.

Dans la nature, Mammillaria gracilis vit jusqu'à 1600 m d'altitude, sur des roches calcaires, sous des arbustes, dans de l'humus.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 9, Fiche 824.

 

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1992.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria vetula ssp. gracilis 

(Pfeiffer) D. Hunt 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

Mammillaria vetula ssp. gracilis cv. arizona snowcap

 

Origine: cv. arizona snowcap, cultivar obtenu en culture à partir de Mammillaria vetula ssp. gracilis.

Etymologie:  Mammillaria, du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

vetula, dérivé du Latin signifiant "assez vieux" ; 

gracilis, du Latin "gracilis" = grêle.

Température minimale:  0°C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Nouvelles pousses de l'année

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae), #Neochilenia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

 Nom scientifique:  Erisosyce sp. 

R. Philippi 1872

 Neochilenia, Backeberg 1942

Erisosyce sp. fa. cristata

 

Distributions: Argentine, Chili, Pérou.

Etymologie:  Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine;

fa. cristata car il 'agit d'une forme cristée.

Synonyme:  Neochilenia sp.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Thelocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Thelocactus, (K. Schumann) Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Thelocactus rinconensis 

(Poselger) Britton & Rose 1923

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Mexique  (Coahuila, Nuevo Leon).

Etymologie:  Thelocactus du Grec "thelo" = mamelon (en référence à la forme des organes végétatifs) et "kaktos" = chardon ;

rinconensis, car provient de la région La Rinconada, Nuevo Leon, Mexique.

Basionyme:  Echinocactus rinconensis, Poselger 1855.

Synonymes:  Thelocactus lophothele, Thelocactus nidulans, Thelocactus phymatothelos.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.   

 

 

Floraison diurne en Mai. Fleur de 4 cm de diamètre.

 

-----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Photos: J-M. Solichon

Référence: Succulentes, N°2, Mai 1998.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria spinosissima 

Lemaire 1838

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

Mammillaria spinosissima fa. cristata

 

Distribution:  Mexique (Guerrero, Mexico, Morelos pour Mammillaria spinisissima).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

spinosissima, du Latin "spinosus" = épineux.

fa. cristata car il 'agit d'une forme cristée.

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Opuntia (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Opuntieae

 Genre  Opuntia, P. Miller 1754

Nom scientifique:  Opuntia rufida 

Engelmann 1856

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distributions:  Mexique (Chihuahua, Coahuila, Durango), Etats-Unis (Texas).

Etymologie:  Opuntia incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ;

rufida, dérivé du Latin = devenant rougeâtre, par rapport à la couleur des glochides.

Il s'agit d' Opuntia rufida (plutôt qu' Opuntia microdasys var. rufida) car les cladodes sont plus ou moins circulaires et plus robustes.

Nom vernaculaire anglais: blind prickly pear.

Température minimale:  - 6 °C au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

Habitat: cette espèce vit dans des déserts, des collines, des canyons, des alluvions, des pentes de montagne, sur sols calcaires ou avec des roches magmatiques.

Les cladodes (ou raquettes) sont des rameaux aplatis qui assurent les fonctions d'une feuille; chez les Opuntia, ils sont parfois appelés "oreilles de Mickey".

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Thelocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre: Thelocactus, (K. Schumann) Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Thelocactus bicolor ssp. heterochromus

(F.A.C. Weber) Mosco and Zanovello 2000

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

Thelocactus bicolor var. pottsii, (Salm-Dyck) Backeberg 1962

 

Distribution:  Mexique  (Chihuahua, , Durango, Zacatecas).

Etymologie:  Thelocactus, du Grec "thelo" = mamelon (en référence à la forme des organes végétatifs) et "kaktos" = chardon ;

bicolor, dérivé du Latin = deux couleurs ;

heterochromus, du Grec "hetero" = différent et "chromos" = couleur ;

pottsii, en l'honneur de John Potts, Directeur d'origine Anglaise d'une mine à Ciudad, Chihuahua (Mexique) au XIXème siècle.

Basionyme:  Echinocactus heterochromus.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Espèce sensible aux cochenilles.  

 

 

Plusieurs floraisons espacées en Mai - Juin.

 

Ci-dessous, un autre Thelocactus bicolor  var. pottsi.

Cactus de 80 mm de diamètre, 80 mm de hauteur.

 

Détail du pistil et des étamines.

 

Détail des épines et de la spination.

 

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 Saint-Marcel d'Ardèche)

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Thelocactus bicolor

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p191.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Epithelantha (Cactaceae), #Mammillaria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Epithelantha, F. A. C. Weber ex Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Epithelantha micromeris 

(Engelmann) Britton & Rose 1922

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Mammillaria micromeris, Engelmann 1856 

 

Distributions:  Etats-Unis (Arizona, Nouveau Mexique, Texas), Mexique (Chihuahua, Coahuila, Durango).

Etymologie:  Epithelantha, du grec "epi" = au dessus, "thele" = tubercule et "anthos" = fleur ;

micromeris, du Grec "micro" = petit et "meris" = partie, suite à la petite taille de l'espèce.

Basionyme:  Mammillaria micromeris, Engelmann 1856.

Synonyme:  Mammillaria greggii.

Température minimale:  - 12 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumiere vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat minéral. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Baies au niveau de l'apex.

 

Détail des épines et de la spination.

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Epithelantha micromeris

Description: cactée minuscule, globuleuse à cylindrique, déprimée à l'apex, jusqu'à 9 cm de hauteur pour 7,5 cm de diamètre, se ramifiant en touffes. Tige et mamelons complètement recouverts par des épines radiales minuscules et très drues, blanc plâtreux. Petites fleurs blanc crème à rose très pâle, apparaissant au ras de l'apex. Petits fruits cylindriques, nus, rose à rouge vif, comestibles. Dans son habitat, Epithelantha micromeris vit dans des prairies désertiques, parmi les broussailles, sur des sols calcaires, jusqu'à 1400 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 4, Fiche 76.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Epithelantha micromeris

Morphologie:  porté par une racine fibreuse, la tige globulaire d'environ 5 cm de diamètre devient quelquefois courtement cylindrique. Elle est divisée en mamelons d'un millimètre de hauteur disposés en spirale. Ils portent des aréoles blanches garnies de 20 à 30 aiguillons blancs longs de 2 mm et masquant totalement la tige. Au moment de la floraison, les aiguillons proches du sommet s'allongent, prennent la forme d'une massue et deviennent glanduleux.

Les fleurs autogames naissent au sommet des aréoles proches de l'apex, ce qui distingue le genre de celui des Mammillaria où les fleurs sont disposés en couronne autour de la tige. Blanches teintées de rose pâle ou plus rarement jaunes, elles mesurent 5 mm de diamètre. Les fruits rouge vif sont quasiment nus et sans reste floraux. Longs d'une douzaine de mm, ils renferment des graines noires de relativement grande taille (1,5 mm).

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p54.

 

3)

Référence: Succulentes, N°4, 1991.

 

4)

Epithelantha micromeris, Entr. Santa Maria de Mohovano. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2006.

 

5)

Epithelantha micromeris

Habitat: Nord du Mexique et Texas occidental.

En culture, cette ravissante espèce de petite taille est le plus souvent greffée, et alors, elle devient plus grande que dans son pays d'origine,où elle vit dans les roches soit seule, soit en petites colonies composées d'individus d'à peine 2 cm; c'est pourquoi cette cactée est appelée parfois "button-cactus" (cactus bouton). Les tiges minuscules portent une armure de petits aiguillons blanc de craie; ceux-ci ne sont plus longs qu'au sommet de la plante en fleurs, où ils forment comme un coussinet dont émergent les fleurettes blanchâtres dont la durée n'est qu'éphémère. Ces fleurs naissent dans les aréoles et non pas dans les axilles comme chez les Mammillaria, au nombre desquelles la plante fut autrefois comptée. Celle-ci est particulièrement jolie lorsque des touffes de fruits rouges garnissent les petites têtes; ces fruits sont comestibles et s'appellent "chilitos".

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p86-87, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

6) Epithelantha micromeris

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p103.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Uebelmannia (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Cereinae

 Genre Uebelmannia, Buining 1967

 Nom scientifique:  Uebelmannia pectinifera ssp. pectinifera 

Buining 1967

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Brésil  (Minas Gerais).

Etymologie:  Uebelmannia en l'honneur d'un horticulteur Suisse, W. Uebelmann ;

pectinifera, du Latin "pectinatus" = en forme de peigne.

Température minimale:  10°C au sec.

Exposition:  lumière vive mais pas de soleil direct.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat de type cactées enrichi en sable bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner à 10°C minimum. Elle aime la chaleur humide et elle est très sensible aux basses températures.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre: Notocactus

Nom scientifique:  Notocactus schlosseri

Vliet 1974

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Genre  Parodia, Spegazzini 1923

 Nom scientifique:  Parodia erubescens 

(Osten) D.R. Hunt 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Uruguay.

Etymologie:  Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud;

Parodia genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin;

schlosseri, en l'honneur d'Hugo Schlosser qui recolta ce cactus en Uruguay;

erubescens, dérivé du Latin et signifiant "devenant rouge" par rapport à la couleur des épines.

Basionyme:  Echinocactus erubescens, Osten 1941.

Synonymes:  Notocactus erubescens,  Notocactus schlosseri.

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral acide enrichi en terreau. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Floraison diurne en Mai.

 

Le même cactus, 10 ans plus tard.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Notocactus schlosseri

Description: cactée solitaire, globuleuse à allongée, à l'épiderme vert foncé vif, jusqu'à 18 cm de hauteur pour 11 cm de diamètre; apex couvert de laine blanche. Nombreuses côtes faiblement tuberculées; aréoles enfoncées entre les tubercules, laineuses vers l'apex, devenant glabre avec le temps. Aiguillons radiaux nombreux (environ 34), droits, presque pubescents, hyalins à la pointe et la base légèrement brune; 4 (ou 6) aiguillons centraux cruciformes, droits, aplatis et acérés, le supérieur étant le plus long, brun rougeâtre, plus foncés à la base, devenant gris et souvent courbés. Fleurs spatulées-frangées, jaune satiné, (avec une légère strie verte), auto-stérile. Fruits verticalement déhiscents, très généreux en graines

D'après: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Fiche 217.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog