Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Cleistocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre: Cleistocactus, Lemaire 1861

Nom scientifique:  Cleistocactus sp.

Lemaire 1861   

Cleistocactus sp. fa. cristata

 

Etymologie:  Cleistocactus, du Grec "kleistos" = fermé par rapport à la forme de la fleur et du Latin "cactus" = cactus;

fa. cristata car il s'agit d'une forme cristée. 

Température minimale:  0 ° C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Echinocactus (Cactaceae), #Kroenleinia (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre: Kroenleinia J. Lodé 2014

Nom scientifique:  Kroenleinia grusonii

(Hildm.) J. Lodé 2014

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 Echinocactus grusonii var. brevispinus

Ancienne classification

   Genre  Echinocactus, Link & Otto 1827

 Nom scientifique:  Echinocactus grusonii 

Hildmann 1891

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

 

Origine: var. brevispinus, cultivar obtenu en culture et qui possède de petites épines par rapport à l'espèce d'origine.

Distribution:  Mexique (Querétaro, San Luis Potosi, Zacatecas pour Echinocactus grusonii).

Etymologie:  Kroenleinia, en l' honneur de Marcel Kroenlein (1928-1994), Directeur du Jardin Exotique de Monaco;

Echinocactus, du Grec "echinos" = hérisson et "kaktos" = chardon suite à la forte spination de ces cactus ;

grusonii, en référence à Hermann Gruson (1821-1895), cactophile Allemand ;

brevispina, du Latin "brevis" = court et "spinus" = épine ;

subinermis, dérivé du Latin "sub" = presque et "inermis" = sans épine.

Synonymes:  Echinocactus grusonii  var. inermis, Echinocactus grusonii  var. subinermis.

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

---------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Echinocactus grusonii f. subinermis

Cactée globuleuse, atteignant jusqu'à 1,30 m de hauteur pour 1 m de diamètre, tuberculée au début, devenant finement côtelée par la suite. Epiderme vert clair brillant, apex laineux. Principales différences avec l'espèce-type: aiguillons pratiquement absents, mesurant environ 0,5 cm de longueur, jaune d'or. Fleurs campanulées à pétales et sépales fortement lancéolés, jaune cadmium à l'intérieur, brunâtre à l'extérieur. Fruits laineux et épineux.

C'est une obtention horticole, décrite en 1981 par le spécialiste Japonais Yoshio Ito.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 9, Fiche 790.

© Edisud, Aix, 1992 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Rebutia (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Rebutiinae

 Genre  Rebutia, K. Schumann 1895

 Nom scientifique:  Rebutia sp.

K. Schumann 1895

Rebutia cv. Sunrise

 

Origine: hybride horticole résultant du croisement de R. heliosa et R. pulvinosa ssp. albiflora.

Etymologie:  Rebutia, en référence à G. Rebut, viticulteur français, grand amateur de Cactées au XIX ème siècle.

Température minimale:  0° C si tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. 

 

 

Floraison en Mai - Juin.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae), #Dolichotele (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:  Mammillaria longimamma

De Candolle 1828

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

  Dolichothele longimamma, Britton & Rose 1923

 

Distribution:  Mexique (Hidalgo).

Etymologie:  Mammillaria, du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ; 

longimamma, du Latin "longus" = long et "mamma" = mamelon par rapport à la longueur des tubercules.

Synonyme:  Dolichothele longimamma.

Noms vernaculaires:  Cactus à mamelles, Mamillaire à longs mamelons.

Température minimale:  - 4° C, au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type minéral drainant et un pot profond à  cause de la racine tubéreuse de la plante. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Plusieurs floraisons espacées de Mai à Septembre. Fleurs jaunes de 30 mm de diamètre.

 

-----------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Dolichothele longimamma

Habitat: Mexique (Hidalgo, Ixmiquilpan, Zimapan).

Cette espèce gazonnante de culture facile est bien connue. De couleur herbacée et à pulpe tendre, elle est particulièrement intéressante à cause de ces tubercules cylindriques pouvant atteindre plus de 8 cm. Les jeunes aréoles portent un peu de laine, les aiguillons radiaux sont minces, celui du centre étant aciculaire. Sur les plantes saines et robustes, les très grandes fleurs jaunes naissent en grand nombre. La reproduction peut très bien se faire à l'aide de tubercules utilisés comme boutures, les pousses apparaissant à la base.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p112-113, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

2) Mammillaria longimamma

Morphologie

Cespiteuse, la tige d'un vert frais forme des touffes importantes par rejets de la base. Elle atteint 15 cm de diamètre et porte des mamelons espacés et digités. Leur longueur varie entre 2 et 7 cm pour un diamètre d'environ 1-2 cm. Ils contiennent un suc aqueux, abondant en période de végétation et leur aisselle est parfois revêtue d'un rare duvet blanc lavé par les pluies.

Les aréoles portent un aiguillon central brun de 2 cm de longueur entouré d'une dizaine d'aiguillons radiaux d'un blanc tirant sur le jaune, droits ou légèrement incurvés et ne dépassant pas 20 mm.

Durant l'été, les fleurs diurnes apparaissent en plusieurs séries naissant à l'aisselle des mamelons récents. Jaune vif et d'un diamètre de 6 cm, elles demandent beaucoup de soleil pour s'épanouir pleinement.

Les fruits jaune vert sont nus. Elliptiques et longs d'une douzaine de mm, ils contiennent des graines noires.

Référence: d'après "Guide le l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p88.

 

3) Dolochothele longimamma

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p91.

 

4) Mammillaria logimamma

Description: cactée globuleuse d'abord solitaire, finissant par émettre des rejets, atteignant jusqu'à 12 cm de diamètre. Epiderme vert-feuille. Très longs tubercules, d'environ 3 à 7 cm de longueur, flasques et mous. Aiguillons radiaux rayonnants fins et flexibles; aiguillons centraux en nombre variable, de 1 à rarement 3, souvent absents, finement aciculés. Tous sont blanchâtres à jaunâtre pâle, devenant bruns ou noirs avec l'âge. Grandes fleurs diurnes parfumées, d'environ 4 à 6 cm de diamètre, jaune canari clair; fruits clavatés (en forme de massue) vert-jaunâtre gardant les restes du périanthe desséché.

Dans la nature, Mammillaria longimamma vit dans des vallées escarpées (barrancas)  ombragées et humides du centre du Mexique.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 6, Fiche 518.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Echinopsis (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Echinopsis, Zuccarini 1837

 Nom scientifique:  Echinopsis oxygona

(Link & Otto) Pfeiffer & Otto 1838

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

Echinopsis oxygona f. brevispina

 

Distributions:  Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay.

Etymologie:  Echinopsis, du Grec "echinos" = hérisson et "opsis" = ressemblance ;

oxygona, du Grec "oxys" = pointu, aiguisé et "gonia" = marge, coin par rapport à la forme des côtes ;

brevispina, du Latin "brevis" = court et "spinus" = épine ;

f. brevispina car les épines sont plus courtes que l'espèce type.

Basionyme:  Echinocactus oxygonus, Link & Otto 1830.

Température minimale:  de - 4 à - 7° C  si bref et tenu au sec.

Exposition: plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Peut être planté en pleine terre dans le Sud de la France dans un sol bien drainant. Cactus cestipeux formant de nombreux rejets. Les rejets peuvent être replantés.

 

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées en Mai-Juillet. Fleurs roses de 15 cm de long et de 7 cm de diamètre.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog