Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

Genre: Gymnocalycium Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Trichomoseminum

Nom scientifique: Gymnocalycium quehlianum

(F. Haage ex Quehl) Vaupel ex Hosseus 1926

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed 2015)

 

Numéro de collecte: P117, correspondant au cactus présenté ici.

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium quehlianum,

Localité: Argentine, Cordoba (Cruz del Eje 500 m).

 

Distribution: Argentine (Cordoba).

Etymologie: Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

quehlianum, en l'honneur de Leopold Quehl (1849-1922), amateur Allemand de cactus et membre fondateur de la Deutsche Kakteen-Gesellschaft (DKG).

Basionyme: Echinocactus quehlianus.

Synonymes: Gymnocalycium stellatum, Echinocactus platensis var. quehliana.

Température minimale: - 4°C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat de type cactée. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne aux mois de Mai-Juin.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium qhehlianum

Description: petite cactée globuleuse à l'apex déprimé atteignant jusqu'à 8 cm de diamètre pour 5 cm de hauteur, à l'épiderme gris-verdâtre à brun-rougeâtre, à racine napiforme. 9 à 14 côtes tuberculées, mentonnées et sillonnées transversalement: aréoles petites et enfoncées. 5 (parfois 7) aiguillons radiaux courts et peu robustes, appressés contre la plante, blanc-jaunâtre à base rougeâtre; pas d'aiguillon central. Fleurs d'un blanc neige à l'intérieur, à la gorge rougeâtre sombre, à tube floral écailleux et à sépales striés de brun verdâtre.

Dans l'habitat, Gymocalycium quehlianum vit de 500 jusqu'à 1400 m d'altitude. C'est une espèce extrême, et en collection, on rencontre de nombreux cultivars.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1285.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog