Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Epithelantha (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre  Epithelantha, Britton & Rose 1922

  Nom scientifique:  Epithelantha pachyrhiza

Backeberg 1954

 (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Dans Taxonomie des Cactaceae (J. Lodé, 2015), il est cité 3 sous-espèces d'Epithelantha pachyrhiza: ssp. elongata, ssp. parvula et ssp. pulchra.

 

Distribution:  Mexique (Coahuila).

Etymologie:  Epithelantha du Grec "epi" = au dessus, "thele" = tubercule et "anthos" = fleur ;

pachyrhiza, (pachyrhizus) du Grec "pachys" = épais et "rhiza" = racine par rapport à la racine tubéreuse épaisse du cactus.

Basionyme: Epithelantha micromeris var. pachyrhiza.

Synonyme: Epithelantha micromeris ssp. pachyrhiza.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  cactus à croissance lente. Nécessite un substrat minéral très drainant. Arroser avec parcimonie de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

---------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Epithelantha micromeris var. pachyrhiza  (Synonyme d'Epithelantha pachyrhiza)

Description: principales différences avec l'espèce-type Epithelantha micromeris: cactée naine cylindrique allongée, généralement solitaire, à racine épaisse (1 cm). Aiguillons pectinés, non entrelacés, sauf vers le sommet, formant une touffe dense à l'apex, brun pâle; pas d'aiguillon central. Fleurs identiques à l'espèce-type, blanc-rose très pâle.

Dans la nature, Epithelantha micromeris var. pachyrhiza vit entre 1200 et 1600 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 16, Fiche 1464.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1995.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog