Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Cleistocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre Cleistocactus, Lemaire 1861 

Nom scientifique:  Cleistocactus candelilla

Cardenas 1952

(Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, 2015) 

 

Distribution:  Bolivie (Cochabamba, Santa Cruz).

Etymologie:  Cleistocactus, du Grec "kleistos" = fermé par rapport à la forme de la fleur et du Latin "cactus" = cactus;

candelilla, diminutif espagnol de 'candela' = bougie, par rapport à la forme tubulaire de la fleur.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Croissance assez rapide.

 

Floraison diurne en Juin.

 

 

 

Système racinaire de Cleistocactus candelilla.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

---------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Cleistocactus candelilla

Description: cactée colonnaire dressée ou prostrée, ramifiée depuis la base, atteignant jusqu'à 2 m de longueur pour 3 cm de diamètre. Tiges vert sombre possédant 11 ou 12 côtes, aux aréoles brun foncé. 13 à 15 aiguillons radiaux blanchâtres à grisâtre; 3 à 4 aiguillons centraux plus longs. Fleurs diurnes tubulaires, droites, rouge pourpré à la pointe jaune orangée, les segments internes du périanthe pourpres.

Dans la nature, Cleistocactus candelilla vit entre 1400 et 2000 m d'altitude, et forme des buissons de tiges entremêlées. Les fleurs du genre sont caractéristiques de celles fécondées par les colibris.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes. Série 18, Fiche 1650.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1996.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog