Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Cleistocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

Genre  Cleistocactus, Lemaire 1861

  Nom scientifique:  Cleistocactus strausii

(Heese) Backeberg 1934

 (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

Distribution: Argentine, Bolivie.

Etymologie:  Cleistocactus, du Grec "kleistos" = fermé par rapport à la forme de la fleur et du Latin "cactus" = cactus;

strausii, en l'honneur de Mr. L. Straus (1862-1934), marchand Allemand et amateur de cactus à Bruschsal près de Baden, cofondateur de la Deutsche Kakteen-Gesellschaft.

Basionyme: Pilocereus strausii.

Synonymes: Borzicactus strausii, Cephalocereus strausii, Cereus strausii, Denmoza strausii.

Nom vernaculaire anglais: silver torch.

Température minimale:  de - 5 à -10°C si bref et au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison aux mois de Mai-Juin. Fleur tubulaire qui dure plusieurs jours. Les fleurs ne s'ouvrent pas.

 

---------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Cleistocactus strausii

Description: cactée colonnaire érigée mesurant jusqu'à 3 m de hauteur pour 4 à 8 cm de diamètre; épiderme presque complètement occulté par les aiguillons. Aréoles blanches laineuses. Aiguillons radiaux très nombreux et denses, chevelus, blanc neige; environ 4 aiguillons centraux, finement aciculés, jaune clair. Fleurs droites, tubulaires, rouge vineux, à stigmates verts. Fruits rouges.

Dans la nature, Cleistocactus strausii vit à environ 1750 m d'altitude, dans les contreforts de la Cordillère des Andes.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes. Série 9, Fiche 776.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1992.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog