Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

gymnocalycium (cactaceae)

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Nom scientifique:  Gymnocalycium carminanthum

Borth & Koop 1976 

(The New Cactus Lexicon, D. Hunt, 2006)

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Sierra de Ambato).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

carminanthum (carminanthus), du Latin "carmineus" = carmin et du Grec 'anthos" = fleur, par rapport à la couleur de la fleur.

Synonyme: Gymnocalycium oenanthemum.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 6 ans.

 

Système racinaire de Gymnocalycium carminanthum.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

  Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Trichomosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium bodenbenderianum

(Berger) A. W. Hill 1933

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Gymnocalycium riojense (Fric ex) H. Till & W. Till 1991

(Les auteurs H. Till & W. Till reconnaissent 4 sous-espèces de Gymnocalycium riojense).

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Cordoba, La Rioja, San Juan).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

bodenbenderianum, en l'honneur du Dr Bodenbender (1928), minéralogiste Allemand qui travailla en Argentine ;

riojense, car originaire de la ville de La Rioja, Province de La Rioja, Argentine.

Basionyme:  Echinocactus bodenbenderianus.

Synonymes: Gymnocalycium asterium var. triacanthum, Gymnocalycium stellatum, Gymnocalycium triacantum.

Température minimale:  0 °C et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Plusieurs floraisons diurnes successives aux mois de Mai à Juillet.

 

Le même cactus, 8 ans plus tard. Cactus de 7,5 cm de diamètre. Fleur de 3,5 cm.

 

Coupe longitudinale de la fleur.

 

Etamines et pistil.

 

Ovaire et ovules.

 

Fleur de 4,5 cm de long.

 

Système racinaire de Gymnocalycium riojense.

 

(Provenance: semi d'un ami cactophile)

 

Pollen de Gymnocalycium riojense (grossissement 400x)

 

Pollen à différents stades de maturation (grossissement 400X)

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium bodenbenderianum

Description: petite cactée discoïde à l'apex déprimé, d'environ 8 cm de diamètre. Epiderme brunâtre à gris-verdâtre. Larges côtes légèrement tuberculées, à sillons transversaux; épines arachnéennes (disposées en forme d'araignée), courtes, incurvées, noires à gris-brun. Fleurs blanches au coeur rose sombre, devenant roses en fanant.

Dans la nature, Gymnocalycium bodenbenderianum vit dans le centre nord de l'Argentine sur des stations d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 5, Fiche 404.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

   Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium neuhuberi

H. Till & W. Till 1992

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine (San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

neuhuberi, en l'honneur de Gert Neuhuber (1939), collectionneur Australien de cactées, spécialiste des Gymnocalycium, co-fondateur et ancien Président du groupe de travail Australien "Arbeitsgruppe Gymnocalycium".

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 68 mm de diamètre.

 

Floraison diurne en Mai.

 

 

Système racinaire de Gymnocalycium neuhuberi.

 

(Provenance: Kakteen-Piltz, Allemagne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Scabrosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium horridispinum

G. Frank ex H. Till 1987

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Nom scientifique:  Gymnocalycium monvillei ssp. achirasense

(H. Till) H. Till 1993

(New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine (San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur);

horridispinus (horridispinum), du Latin "horridus" = hérissé, épineux, rugueux et "-spinus" = épineux;

monvillei, en l'honneur du Baron Hippolyte Boissel de Monville (1794-1863), propriétaire d'une usine et collectionneur de plantes près de Rouen;

achirasense, provenant de Achiras, province de Cordoba, Argentine.

Basionyme: Gymnocalycium achirasense.

Synonyme:  Gymnocalycium horridispinum var. achirasense.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai.

  Cactus âgé de 6 ans, diamètre de 70 mm.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium horridispinum var. achirasense (Synonyme de Gymnocalycium horridispinum)

Description: petite cactée solitaire globuleuse devenant allongée, à l'épiderme vert sombre grisâtre, à côtes tuberculées et mentonnées. Principales différences avec l'espèce-type: variété plus petite, mesurant jusqu'à 12 cm de diamètre. Aiguillons radiaux projetés couleur corne; 2 à 4 aiguillons centraux peu différenciés. Fleurs plus pâles que l'espèce-type, blanc rosé à strie médiane à peine plus foncée.

Dans la nature, Gymnocalycium horridispinum var. achirasense vit entre 700 et 1100 m d'altitude, parmi les herbes et les cailloux.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 16, Fiche 1473.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1995.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Microsemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium castellanosii

Backeberg 1936

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Numéro de collecte:  P80b (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,
Espèce: Gymnocalycium castellanosii,

Localité: Sierra Malanzan, La Rioja, Argentina.

 

Distribution:  Argentine La Rioja (Sierra Malanzan)

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

castellanosii, en l'honneur du Dr Alberto Castellanos (1897-1968), botaniste Argentin et assistant de Carlos Spegazzini.

Synonymes: Gymnocalycium acorrugatum, Gymnocalycium borzingianum, Gymnocalycium ferox.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai.

 

Cactus âgé de 6 ans, diamètre de 76 mm.

 

Système racinaire de Gymnocalycium castellanosii

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

----------------------------------------------------

Données supplémentaires

Gymnocalycium castellanosii

Description: cactée globuleuse aplatie solitaire, devenant un peu allongée avec l'âge, mesurant jusqu'à 15 cm de hauteur pour 10 cm de diamètre; apex déprimé laineux, épiderme gris-vert bleuté mat. 10 à 17 côtes larges et arrondies, divisées en tubercules aux aréoles laineuses enfoncées. Epines radiales très robustes et entrelacées brune à gris-rosé; 1 épine centrale, parfois 2, parfois absente. Fleurs apicales, blanches teintées de rosâtre. Fruits verts légèrement pruinés, globuleux. 

Dans la nature, Gymnocalycium castellanosii vit parmi les rochers, dans des poches d'humus, de 550 à plus de 1000 m d'altitude. 

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 12, Fiche 1075.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Macrosemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium buenekeri

Swales 1978

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

Ancienne classification

 Nom scientifique: Gymnocalycium horstii ssp. buenekeri

(Swales) Braun & Hofacker 2002 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Distribution: Brésil (Rio Grande do Sul).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ; 

horstii, en l'honneur de Leopoldo Horst (1918-1987), collecteur Brésilien d'origine Allemande et exportateur dans le Rio Grande do Sul;

buenekeri, en l'honneur de Rudolf Heinrich Büneker (1922), collecteur de cactus d'origine Allemande dans le Rio Grande do Sul, beau-frère de Leopoldo Horst et père de Rudi W. Büneker.

Basionyme: Gymnocalycium buenekeri.

Synonyme:  Gymnocalycium horstii var. buenekeri.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 10 ans (41 mm de diamètre, 30 mm de hauteur).

 

Système racinaire de Gymnocalycium buenekeri.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Référence: Cactus Aventures International, N°48, Octobre 2000.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844 

 Sous-genre: Microsemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium mostii

(Gürke) Britton & Rose 1918 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 Gymnocalycium valnicekianum, Jajo 1934  

 

Numéro de collecte:  P83 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium valnicekianum,

Localisation: Argentine, Cordoba (Capilla del Monte 1000m).

 

Distribution:  Argentine (Cordoba).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ; 

mostii, en l'honneur de Carlos Most (1906), Cordoba, collectionneur de cactées en Argentine.

Basionyme:  Echinocactus mostii, Gürke 1906.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 11 ans (80 mm de diamètre, 50 mm de hauteur).

 

Floraison diurne en Juin.

 

  Système racinaire de Gymnocalycium valnicekianum P83

 

 

Ci-dessous, le même cactus, un an après un rempotage.

 

 

Ci dessous, un autre Gymnocalycium mostii

 

Numéro de collecte: P84 (correspondant au cactus ci-dessous).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,

Espèce: Gymnocalycium mostii,

Localisation: Argentine, Cordoba (La Falda).

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Gymnocalycium valnicekianum

Description: cactée globuleuse allongée à l'apex déprimé, d'abord solitaire puis finissant par former des groupes, atteignant dans son milieu naturel jusqu'à 30 cm de hauteur pour 18 cm de diamètre. Epiderme vert pelouse foncé; côtes tuberculées, grandes aréoles elliptiques feutrées gris clair. Epines en nombre variable, tordues et désordonnées, blanchâtres à gris sale. Grandes fleurs blanches à gorge rougeâtre.

Dans la nature, Gymnocalycium valnicekianum  vit parmi les herbes sur des rochers de granit, dans des poches d'humus.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 6, Fiche 509.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

 

 

2) Gymnocalycium mostii 

Description: petite cactée globuleuse solitaire à l'apex déprimé, atteignant jusqu'à 13 cm de diamètre pour 9 cm de hauteur, à l'épiderme vert bleuté à vert foncé. 9 à 14 côtes larges, fortement tuberculées et mentonnées à grandes aréoles. Aiguillons radiaux incurvés, robustes, enchevêtrés. 1, parfois 2 aiguillons centraux, plus ou moins droits. tous sont gris.  Fleurs rose plus ou moins saumoné.

Dans l'habitat, Gymnocalycium mostii vit parmi les rochers dans des poches d'humus, depuis 600 m jusqu'à 1200 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 14, Fiche 1284.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

   Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Trichomosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium ochoterenae ssp. herbsthoferianum

H. Till & Neuhuber 1992 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Numéro de collecte: GN 100-252 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteur : Gert Josef Albert Neuhuber.

 

Distribution:  Argentine (San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice(caractère morphologique de la fleur) ; 

ochoterenae, peut-être en l'honneur du Pr Isaac Ochoterena (1885-1950), botaniste Mexicain ;

herbsthoferianum, en l'honneur de Ing. Gunther Herbsthofer (1958), homme d'affaires Australien et supporter de G. Neuhuber, spécialiste des Gymnocalycium.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec .

 

Cactus âgé de 9 ans.

 

Floraison diurne en Juin - Juillet.

  

 

Système racinaire de Gymnocalycium ochoterenae ssp. herbsthoferianum.

 

 

Ci-dessous, le même cactus après un rempotage. 

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

  Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Muscosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium mihanovichii

(Fric  & Gürke) Britton & Rose 1922 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 Gymnocalycium mihanovichii  var. stenogonum

  (Fric ex Pazout) 1948

 

Distributions:  Argentine, Bolivie, Paraguay.

Etymologie: Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

mihanovichii, en l'honneur de Nicolas Mihanovich (1881?-1940), homme d'affaires Croate ayant vécu en Argentine et ayant aidé les voyages de Alberto Fric, spécialiste Tchèque des cactées.

Cette cactée a été décrite par différents auteurs sous de très nombreux synonymes ou variétés différentes.

Basionyme:  Echinocactus mihanovivhii 

Synonymes:  Gymnocalycium mihanovichii f. yrendague, Gymnocalycium mihanovichii var. albiflorum, Gymnocalycium mihanovichii var. angusto-striatum, Gymnocalycium mihanovichii var. chloristictum, Gymnocalycium mihanovichii var. filadelfiense, Gymnocalycium mihanovichii var. fleischerianum, Gymnocalycium mihanovichii var. friedrichii , Gymnocalycium mihanovichii var. heesei, Gymnocalycium mihanovichii var. melocactiforme, Gymnocalycium mihanovichii var. pazoutianum, Gymnocalycium mihanovichii var. piraretaense, Gymnocalycium mihanovichii var. roseiflorum, Gymnocalycium mihanovichii var. rysanekianum, Gymnocalycium mihanovichii var. rysanekii , Gymnocalycium mihanovichii var. stenostriatum.

Nom vernaculaire anglais: plaid cactus.

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 5 ans.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Gymnocalycium mihanovivhii var. friedrichiae, (orthographe correcte: var. friedrichii) synonyme de Gymnocalycium mihanovichii.

Habitat: Argentine et Paraguay.

Cactée globuleuse fort intéressante et très répandue, d'où nombreuses variations. Notre illustration est consacrée à un exemplaire encore jeune; le diamètre de la plante atteint parfois plus de 15 cm. Le plus souvent, la tige vert gris est nuancée de rouge. Les côtes sont vigoureuses, les arêtes en sont minces. De chaque aréole parte deux bandes plus claires ornant les profonds sillons longitudinaux. Dans la plupart des cas, il n'y a que quelques aiguillons radiaux. Les fleurs de la forme primitive sont de couleur olive. Chez la variété friedrichiae, la coloration rouge de la tige est particulièrement frappante, de sorte que les stries transversales des côtes apparaissent encore plus distinctement. Ici, les fleurs sont semblables à celles de l'espèce décrite tantôt, mais elle possède un tubule passablement plus long, écailleux et de teinte verte.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p76-77, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

2) Gymnocalycium friedrichii

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p121.

 

3) Gymnocalycium mihanovichii

Description: petite cactée grossièrement sphérique, devenant allongée, ne dépassant pas 6 cm de diamètre. Epiderme veiné de bandes transversales, vert-sombre grisâtre, bronze ou rougeâtre; 8 côtes obtuses à sillons transversaux; aréoles elliptiques. Aiguillons radiaux recourbés, inégaux, jaune-grisâtre à pointe foncée, tombant assez facilement; pas d'aiguillon central. Fleurs infundibuliformes (en forme d'entonnoir), de couleur très variable, jaunâtres à jaune-verdâtre à la pointe des pétales olive clair.

Dans son habitat très dispersé du Chaco paraguayen, Gymnocalycium mihanovichii est une espèce extrêmement variable.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 7, Fiche 597.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium gibbosum

ssp. gibbosum

Gymnocalycium gibbosum, (Haworth) Mittler 1844 

(The New cactus Lexicon, Ed 2006)

 

Numéro de collecte:  P95 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,
Espèce: Gymnocalycium gibbosum,
Localité: Rio Colorado, Buenos Aires, Argentine,
Altitude: 300 m.

 

Distribution:  Argentine (Chubut, La Pampa, Mendoza, Rio Negro, Santa Cruz, San luis).

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

gibbosum, du Latin "gibbous" = gonflé de façon asymétrique.

Basionyme:  Cactus gibbosus.

Synonymes:  Cactus reductus, Cereus gibbosus, Cereus reductus, Echinocactus gibbosus, Gymnocalycium chubutense, Gymnocalycium gerardii, Gymnocalycium reductum.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail des épines.

 

Floraison diurne en Mai - Juin.

 

 

Baie

Cactus âgé de 5 ans (70 mm de diamètre).

 

Système racinaire de Gymnocalycium gibbosum ssp. gibbosum.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Gymnocalycium gibbosum

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p119.

 

2) Gymnocalycium gibbosum

Description: petite cactée globuleuse fortement aplatie, pouvant devenir cylindrique, rarement cespiteuse, mesurant jusqu'à 25 cm de hauteur pour 10 cm de diamètre, à l'épiderme brun verdâtre glauque. Côtes droites tuberculées, mentonnées et sillonnées transversalement. Aréoles d'abord laineuses, devenant glabre, apex inerme. Aiguillons radiaux projetés, d'abord brun clair, devenant rougeâtres à base plus sombre. Parfois 1 à 2 aiguillons centraux. Fleurs apparaissant près de l'apex, blanchâtres à rosée.

Dans la nature, Gymnocalycium gibbosum est une espèce extrêmement variable qui possède une aire de répartition s'étendant sur 1800 km! Elle vit sur des sols rocailleux ou sablonneux.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 13, Fiche 1187.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1994.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844 

  Sous-genre: Microsemineum

Nom scientifique:  Gymnocalycium castellanosii  var. bozsingianum

(Schuetz 1977) Piltz 1993

 

Numéro de collecte:  P205 (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,
Espèce: Gymnocalycium bozsingianum,
Localité: Chepes Viejo, La Rioja, Argentine, Altitude: 700 m.

 

Distribution:  Argentine.

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

castellanosii, en l'honneur du Dr Alberto Castellanos (1897-1968), botaniste Argentin et assistant de Carlos Spegazzini ;

bozsingianum, en l'honneur de Franz Bozsing (1912-1990), spécialiste Australien des Gymnocalycium.

Synonyme:  Gymnocalycium castellanosii.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 9 ans.

 

Floraison diurne en Juin.

 

Système racinaire de Gymnocalycium castellanosii var. bozsingianum

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Microsemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium saglionis 

(Cels) Britton & Rose 1922

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine  (Catamarca, Cordoba, La Rioja, Salta, San Juan, Tucuman).

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

saglionis, en l'honneur du Français J. Saglion qui fût le premier à cultiver cette espèce.

Synonymes:  Echinocactus saglionis, Echinocactus hybogonus,

Brachycalycium tilcarense, Gymnocalycium saglionis subsp. tilcarense.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai - Juin. Les fleurs durent plusieurs jours.

 

Baie (en Août).

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Gymnocalycium saglionis. Photo : J.-M. Solichon

Référence: Succulentes, N°2, Mai 1999.

 

2)

Gymnocalycium saglionis

Habitat: Argentine nord-ouest (San luis jusqu'à Salta).

Espèce croissant lentement, mais d'un diamètre pouvant atteindre 30 cm. Les côtes larges sont divisées en tubercules arrondis. Aréoles de fortes dimensions et ornés d'une magnifique parure d'aiguillons presque couleur ébène au sommet, pour devenir bientôt rougeâtres et enfin gris. Chez les vielles aréoles, le nombre et la longueur augmentent. Lorsque la plante est aspergée, les aiguillons lancent des reflets rouges. Les fleurs court tubulés et en forme d'entonnoir n'apparaissent que sur les plante d'un certain âge, elles se groupent en anneau autour du sommet; extérieurement vertes, elles sont blanches jusqu'à rose à l'intérieur. Les graines sont minuscules, les plantes issues de semis croissent à un rythme très lent, ce qui n'est pas de nature à faciliter la culture.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p82-83, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

 

3) Gymnocalycium saglione

Description: cactée généralement solitaire, devenant parfois cespiteuse avec l'âge, globuleuse aplatie, atteignant jusqu'à 30 cm de diamètre; épiderme vert bleuté, apex enfoncé, recouvert d'aiguillons. Nombreuses côtes (10 à 30), fortement tuberculées, à aréoles allongées, laineuses. Nombre d'aiguillons radiaux croissant avec l'âge, robustes, recourbés, entrelacés, d'abord noirs, devenant gris rosé avec le temps; 1 ou plusieurs aiguillons centraux, similaires aux radiaux. Fleurs à court tube floral, apparaissant autour de l'apex, rose pâle. Fruits globuleux, à déhiscence basale. Graines minuscules.

G. saglione, parfois écrit saglionis est une espèce extrêmement variable dans son vaste habitat.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 9, Fiche 808.

© Edisud, Aix, 1992 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Muscosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium anisitsii ssp. anisitsii

Gymnocalycium anisitsii (K. Schumann) Britton & Rose 1922

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Paraguay  (Rio Tigatiya-mi).

Etymologie:  Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

anisitsii, en l'honneur du Professeur Daniel Anisits (1856-1911), pharmacien Hongrois ayant travaillé au Paraguay.

Synonyme:  Echinocactus anisitsii.

Température minimale:  0 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées de Mai à Août.

 

--------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Gymnocalycium anisitsii (Synonyme de Gymnocalycium anisitsi ssp. anisitsii)

Description: petite cactée globuleuse solitaire ou cespiteuse, devenant allongé avec l'âge, atteignant plus de 10 cm de hauteur pour 8 cm de diamètre, à l'épiderme vert terne teinté de rougeâtre. Environ 11 côtes tuberculées aux aréoles feutrées de laine blanche. 5 à 7 aiguillons radiaux (+ 1 plus ou moins central) tortueux, de longueur variable, jaunâtre à brunâtres. Fleurs blanches, à l'extérieur verdâtre.

Dans la nature, Gymnocalycium anisitsii vit à environ 400 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 18, Fiche 1666.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé), 1996.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844  

Sous-genre: Gymnocalycium

 Nom scientifique:  Gymnocalycium baldianum 

(Spegazzini) Spegazzini 1925

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Argentine  (Catamarca, La Rioja).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

baldianum, en référence à J. Baldi (1930), sponsor de Carlos Spegazzini.

Basionyme:  Echinocactus baldianus.

Synonymes:  Echinocactus sanguiniflorus, Gymnocalycium venturi, Gymnocalycium venturianum , Gymnocalycium platense var. baldianum, Gymnocalycium sanguiniflorum.

Température minimale:  - 10°C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées de Mai à Juin.

 

 

 Ci-dessous, un autre Gymnocalycium baldianum. Plusieurs floraisons diurnes espacées en Mai - Juillet.

 

Système racinaire de Gymnocalycium baldianum.

 

Provenance: ami cactophile.

-----------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1) Gymnocalycium baldianum

Description: petite cactée globuleuse aplatie mesurant jusqu'à 7 cm de diamètre pour 4 cm de hauteur, à l'épiderme gris-vert bleuté, et à grosse racine courte. Côtes tuberculées et mentonnées. Epines radiales plus ou moins tordues et appressées, gris rosâtre à couleur corne ou gris-cendré, sombres à leur base; pas d'épine centrale. Fleurs apparaissant près de l'apex, rose foncé à rouge vif ou rouge sang, variable. 

Dans la nature, Gymnocalycium baldianum vit entre 900 et 1700 m d'altitude, dans des poches d'humus mêlées de graviers de quartzite parmi les herbes.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 13, Fiche 1186.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2)

Gymnocalycium baldianum, Photo: René Hélias.

Référence: Cactus Aventures International, N°43, Juillet 1999.

 

3)

Gymnocalycium baldianum

Habitat: Argentine (Province de Catamarca).

Avec ses magnifiques fleurs rouges, ce cactus globuleux forme une exception parmi les espèces Gymnocalycium, dont les fleurs sont toutes blanchâtres à rouge rose, sauf deux espèces à fleurs jaunes. Mais ici, les feuilles florales intérieures et les étamines sont rouge carmin à pourpre profond. Le sommet légèrement déprimé n'est pas protégé par un coussinet laineux; quand aux épaisses côtes, elles s'aplatissent vers le bas et sont divisées en tubercules par de fréquentes échancrures en V. Les aréoles portent une demi-douzaine d'aiguillons le plus souvent recourbés.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p74-75, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

 

4) Gymnocalycium baldianum

D'après "Cactus, Atlas Illustré", Collection "approches de la nature", texte de Rudolf Subik et illustration de Jirina Kaplicka, Editions Grund 1969, p113.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Muscosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium stenopleurum 

Ritter 1979

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

  

Distribution:  Paraguay  (Boqueron, Cerro Leon). 

Etymologie: Gymnocalycium du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

stenopleurum, du Grec "stenos" = étroit, mince et "pleuron" = côtes.

Synonyme:  Gymnocalycium mihanovichii var. friedrichii

(cette synonymie est contestée par certains auteurs).

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à Septembre. Fleurs de 40 mm blanc rosés avec une ligne médiane plus sombre sur les pétales les plus externes. La floraison dure quelques jours.

 

Les baies (fruits) mesurent 35 mm de longueur.

 

Coupe longitudinale du fruit.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2

Articles récents

Hébergé par Overblog