Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Astrophytum, Lemaire 1849

 Nom scientifique:  Astrophytum myriostigma 

Lemaire 1839  

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Astrophytum myriostigma var. quadricostatum, (H.Moeller) Y. Ito, 1952

 

Distribution:  Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaulipas pour Astrophytum myriostigma).

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster" = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée de la plante) ;

myriostigma, du Grec "myria" = innombrable et "stigma" = taches (qui présentent de nombreuses taches ou ponctuations sur l'épiderme) ;

var. quadricostatum car il possède 4 côtes par rapport à l'espèce d'origine (5 côtes).

Noms vernaculaires:  Bonnet d'évêque, Mitre d'évêque.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Ce cactus s'est dédoublé au cours du temps (on parle de dichotomie).

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à Septembre, fleurs jaunes de 5 cm.

 

----------------------------------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

Astrophytum myriostigma var. quadricostatum

Description: Astrophytum myriostigma est une cactée très commune en collection, avec sa forme de "bonnet d'évêque", son épiderme couvert de microscopiques touffes de poils comme de la feutrine et son absence d'aiguillons. La variété à quatre côtes l'est moins, mais il ne s'agit que d'une des nombreuses variations du nombre de côtes, qui peuvent aller de 3 jusqu'à 9. Fleurs jaunes, identiques à l'espèce type. Dans la nature, et au sein d'une même population, le nombre de côtes n'est pas une donnée constante, et dans un semis, il est possible de rencontrer des plantes différentes.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog