Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Turbinicarpus (Cactaceae), #Gymnocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Turbinicarpus, (Backeberg) Buxbaum & Backeberg 1937

 Sous-genre:  Turbinicarpus

  Section:  Gymnocactus

 Nom scientifique:  Turbinicarpus horripilus 

(Lemaire) John & Riha 1983

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Gymnocactus horripilus, (Lemaire) Backeberg 1951

 

Distribution:  Mexique (Hidalgo).

Etymologie:  Turbinicarpus du Latin "turbo, inis" = toupie et du Grec "carpos" = fruit par rapport à la forme des fruits;

Gymnocactus, du Grec "gymno" = nu et "kaktos" = chardon;

horripilus, du Latin "horrere" = être terrifié et "pilus" = cheveux, par rapport à la spination de la plante.

Basionyme:  Mammillaria horripila.

Synonymes: Bravocactus horripilus, Gymnocactus goldii, Gymnocactus horripilus, Echinocactus horripilus, Neolloydia horripila, Pediocactus horripilus, Thelocactus goldii, Thelocactus horripilus.

Température:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.   

Espèce placée sur la liste rouge de l' IUCN (en voie de disparition)  https://www.iucnredlist.org/species/40977/2948794

 

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Mars à Juin. Fleur rose fushia de 25 mm.

 

 

-------------------------------------------------------

 

Données supplémentaires

 

1)

Turbinicarpus horripilus, Chacaya. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2001.

 

 

2)

Gymnocactus horripilus  (Synonyme de Turbinicarpus horripilus)

Description: cactée globuleuse, fortement cespiteuse, formant des colonies, chaque tête faisant environ 10 cm de hauteur pour 9 à 10 cm de diamètre. Epiderme vert-bleuté, côtes tuberculées, aréoles d'abord laineuses vers l'apex, devenant glabres. De une dizaine à une vingtaine d'aiguillons radiaux blanchâtres à pointe brune, d'inégales longueurs; un aiguillon central tardif plus long et plus robuste. Fleurs rouge magenta violacé à pourpre vif.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 6, Fiche 506.

© Edisud, Aix, (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog