Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Asphodelaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

culture des cactus

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Culture des cactus

Vers la mi - automne, on doit cesser d'arroser les cactées. On les place alors en serre froide ou sous abri, en les maintenant au sec sans arrosage, jusqu'au printemps suivant. Ce repos hivernal est indispensable pour assurer la floraison des cactées, l'année suivante.

 

Une cactée maintenue en appartenant l'hiver à 18 °C, a peu de chance de fleurir l'année suivante. Ces indications sont valables pour la majorité des cactées, à quelques  exceptions près.

 

Pour connaître les températures minimales que peut supporter vos cactées et plantes  grasses pendant l'hiver, voici 1 lien utile:

https://digilander.libero.it/cacti/tempA.htm

 

 

Remarque:   Les températures minimales de rusticité que je donne à titre indicatif dans les articles de mon site, correspondent à des températures que la plante peut supporter occasionnellement à condition qu'elle soit au sec, sans arrosage et avec un faible taux d'humidité. Ces températures de rusticité peuvent varier selon la région où vous habitez et les conditions dans lesquelles vos plantes sont maintenues.

Saint-Etienne de Gourgas sous la neige, 34700 Hérault.

Village où j'habite.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Culture des cactus

On peut rempoter les cactées/plantes grasses de préférence au printemps, dès la fin des premières gelées. 

 

Avant de rempoter

Selon les cactées et leur âge, je les rempote tous les 2 à 4 ans. Le substrat de la plante à rempoter doit être bien sec avant de la dépoter. Eliminer délicatement tout le substrat autour des racines et vérifier qu'elles sont bien saines.

1) Rempotage des cactées non exigeantes 

Je n'utilise pas les terreaux "spécial cactées et plantes grasses" vendues en jardinerie car ils sont trop riches en matières organiques, possèdent peu de matériaux drainants et sont chers à l'achat.

Je prépare moi-même mon substrat.

- Substrat utilisé

1/3 de terre de jardin tamisée (selon la taille des pots)

1/3 de terreau bien décomposé (ou de terre végétale ou de terre de bruyère selon les cactées)

1/3 de chabasite (ou de sable de rivière ou de pouzzolane)

A ce mélange, j'ajoute entre 10 à 15 % de vermiculite.

- Exemple du rempotage d'un cactus cierge (Cereus repandus)

Il est indispensablle que le pot soit percé au fond, de manière à éviter la stagnation de l'eau après un arrosage. Cela est valable pour toutes les cactées et toutes les plantes succulentes. Ne jamais laisser de soucoupe remplie d'eau d'arrosage sous le pot.

On ajoute au fond du pot, de la pouzzolane, des billes d'argiles ou d'anciens pots de terre concassés.

On ajoute le substrat drainant sur environ un bon tiers du pot, puis on tasse bien.

Pour éviter de se piquer, entourer la plante à l'aide d'un papier journal enroulé sur plusieurs épaisseurs (porter éventuellement des gants de cuir bien épais selon les épines de la plante).

La plante est placée dans son nouveau pot, le substrat est ajouté puis bien tassé tout autour de la plante.

Un tuteur peut également être ajouté pour la stabilité de la plante.

Attention, ne jamais arroser la plante immédiatement après un rempotage.

 Attendre une à deux semaines avant d'arroser pour la première fois, ceci pour éviter l'apparition de diverses maladies au niveau des racines lésées lors du rempotage.

 

- Exemple d'une cactée sphérique avec des épines imposantes (Echinopsis formosa)

Pour rempoter la plante, posez-la au préalable sur 2 baguettes au dessus de son pot. Remplir de substrat puis bien tasser le substrat tout autour de la plante avec la baguette.

 2) Rempotage des cactées épiphytes

- Substrat utilisé

3 part de terre de bruyère de bonne qualité

1 part de chabasite

1 part de sable de rivière

1 part de pouzzolane.

- Exemple du rempotage d' Epiphyllum hookeri

La plante est dépotée puis l'ancien terreau est délicatement éliminé des racines. Vérifier l'état des racines.

Pour ce type de plante, j'utilise des pots en terre cuite, beaucoup plus stables que les pots en plastique. Placer du matériel concassé drainant au fond du pot.

Mettre un bon tiers de substrat au fond du pot puis bien tasser.

Placer la plante dans le pot puis bien tasser le substrat tout autour. Des tuteurs peuvent être ajoutés.

La plante est attachée au tuteur avec du rafia.

On peut également ajouter des écorces de pin autour du collet dans un but d'esthétisme.

Attention, arroser la plante, une semaine plus tard.

 

 

Pour en savoir plus, voici 2 liens:

 

- Au Cactus Francophone

https://www.cactuspro.com/articles/culture-des-cactus-plantes-grasses-et-succulentes

 

- Ets Kuentz

https://www.kuentz.com/culture.php

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Culture des cactus

 

Page actualisée en Décembre 2020

 

Les numéros de collecte que l'on trouve sur certaines étiquettes de cactées, permettent de connaître le nom du botaniste ayant prélevé les graines d'une plante dans son habitat. Ils sont constitués d'initiales correspondant au nom du collecteur, suivi d'un numéro incrémental correspondant à la plante prélevée dans sa liste de récolte. A partir d'une base de données, on peut donc savoir le lieu et l'altitude où le botaniste a prélevé les graines.

 

Exemple d'un numéro de collecte: WR 217


WR pour Walter Raush, initiales du collecteur
 

217 pour l'espèce: Lobivia glauca v. paucicostata

 
Vous pouvez retrouver ces informations sur les bases de données ci-dessous:

 

Lien avec page non sécurisée http: Cactus and Succulent Field Number  (cl-cactus.com).

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog