Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae, Xanthorrhoeaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique: Mammillaria polythele

  Martius 1832

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

Mammillaria polythele fma. inermis

 

Distribution: Mexique.

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

polythele,  du Grec "poly-" =  plusieurs et "thele" = mamelon par rapport à l'aspect de la plante;

fma. inermis, dérivé du Latin signifiant "sans épine", car il s'agit d'une forme sans épine.

Température minimale:  - 2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture: nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

  Cactus de 47 mm de diamètre.

 

Floraison diurne en Juin - Juillet.

 

(Provenance: Jardinerie Cactus et Palmiers, 83320 Carqueiranne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Lepismium (Cactaceae)

  Famille des Cacataceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Rhipsalideae

 Genre  Lepismium, Pfeiffer 1835

 Nom scientifique:  Lepismium cruciforme 

(Vellozo) Miquel 1838 

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Argentine (Chaco, Corrientes, Misiones), Brésil (Bahia, Esperito Santo, Mato Grosso do Sul, Minas Gerais, Parana, Pernambuco, Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul, Santa Catarina, Sao Paulo), Paraguay.

Etymologie: Lepismium, du Grec "lepisma" = peau, enveloppe, par rapport à la façon dont les fleurs éclosent à travers l'épiderme;

cruciforme (cruciformis), du Latin "crux, crucis" = croix et "-formis" = ayant la forme, par rapport à l'aspect des tiges.

Basionyme: Cactus cruciformis.

Synonyme: Rhipsalis cruciformis.

Cactus épiphyte.

Température minimale:  5 ° C au sec.

Exposition:  à mi-ombre.

Culture:  nécessite un terreau acide bien drainant. Arroser de Mars à Octobre.  Il peut être arroser une fois par mois l'hiver, par beau temps. Brumisations fréquentes par temps chaud. Se bouture facilement à partir des tiges dans un mélange terreau-sable (50:50).

Espèce placée sur la liste rouge de l'IUCN car sa population diminue  link

 

 Floraison diurne en Mai.

 

 

 

Les baies (fruits) mesurent 5 mm.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Lepismium, Pfeiffer,  Allg. Gartenz. 3 (40): 315 (1835) 

Espèce type: Cereus squamulosus Salm-Dyck ex De Candolle (= Lespismium cruciforme (Vellozo) Miquel).

Distribution: Argentine, Bolivie, Brésil, Paraguay, Pérou..

SynonymesRhipsalis Gaertner, Fruct. Sem. 1: 137 (1788) p.p.;  Acanthorhipsalis (Scumann) Britton & Rose, The Cactaceae 4: 211 (1923) p.p.; Nothorhipsalis Doweld, Sukkulenty 4 (1-2): 29 (2002); Ophiorhipsalis Doweld, Sukkulenty 4 (1-2): 39 (2002).

Les genres Lepismium et Rhipsalis n'ont jamais été très bien séparés et on peut trouver une grande partie des espèces sous les 2 genres. C'est en 1986 (Hunt & Taylor) qu'un groupe de travail de l'IOS a redéfini les genres de Cactaceae et accepté le genre Lepismium. En 1997, Barthlott donne une clé de définition. La différence principale est dans la ramification, Lepismium se ramifie latéralement le long des tiges (mésotonique) et Rhipsalis au bout des tiges (acrotonique).

Lepismium cruciforme (Vellozo) Miquel, Bull. Sci. Phys. Nat. Néerl. 1838: 49 (1838)

Basionyme: Cactus cruciformis Vellozo, Fl. Flum. 207 (1825 publ. 1829) nom. cons. prop.

Synonymes: Rhipsalis cruciforme (Vellozo) Castellanos, Ann. Mus. Nac. Buenos Aires 32: 496 (1925);

Cereus tenuispinus Haworth, Phil. Mag. 1: 125 (1827);

Cereus myosurus Salm-Dyck ex De Candolle, Prodr. 3: 469 (1828);

Lepismium myosurus (Salm-Dyck ex De Candolle) Pfeiffer, Enum. Cact. 139 (1837);

Rhipsalis myosurus (Salm-Dyck ex De Candolle) Föster, Handb. Cact., 455 (1846);

Lepismium knightii var. myosurus (Salm-Dyck ex De Candolle) Lemaire, Ill. Hort. 11: misc. 73 (1864);

Lepismium cruciforme var. myosurus (Salm-Dyck ex De Candolle) Backeberg, Die Cactaceae 2: 688 (1959);

Lepismium cruciforme fa. myosurus (Salm-Dyck ex De Candolle) Süpplie, Rhipsalidinae, sans pagination (11) (1990 publ.1991);

Cereus squamulosus, Salm-Dyck ex De Candolle, Prodr. 3: 469 (1828);

Rhipsalis squamulosa,  (Salm-Dyck) Schumann, in Martius, Fl. Bras. 4 (2): 280 (1890);

Cereus tenuis Schott ex De Candolle, Prodr. 3: 469 (1828);

Lepismium knightii Pfeiffer, Allg. Gartenz. 3: 380 (1835);

Lepismium myosurus var. knightii (Salm-Dyck ex De Candolle) Salm-Dyck, Cact. Hort. Dyck. 1849: 232 (1850);

Lepismium cruciforme var. knightii (Salm-Dyck ex De Candolle) Boom, Succulenta 38 (11):142 (1959);

Rhipsalis mittleri Föster, Handb. Cact., 455 (1846);

Lepismium ramosissimum Lemaire, Ill. Hort. 11: 72 (1864);

Rhipsalis ramosissima (Lemaire)  Schumann, in Martius, Fl. Bras. 4 (2): 299 (1890);

Lepismium cavernosum G.A. Lindberg, Gartenflora 39: 151 (1890);

Rhipsalis cavernosa (G.A. Lindberg) Schumann, in Martius, Fl. Bras. 4 (2): 290 (1890);

Lepismium cruciforme var. cavernosa (G.A. Lindberg) Backeberg, Die Cactaceae 2: 689 (1959);

Rhipsalis macropogon Schumann, in Martius, Fl. Bras. 4 (2): 282 (1890);

Rhipsalis anceps F.A.C. Weber, Rev. Hort. 64: 427 (1982);

Lepismium anceps (F.A.C. Weber) Borg, Cacti 368 (1937);

Lepismium cruciforme var. anceps (F.A.C. Weber) Backeberg, Die Cactaceae 2: 689 (1959);

Lepismium cruciforme fa. anceps (F.A.C. Weber) Süpplie, Rhipsalidinae, sans pagination (11) (1990 publ.1991);

Lepismium vollii Backeberg, in Backeberg & Knuth, Kaktus-ABC 411 (1935);

Type: inexistant.

Lectotype (Taylor 1994) Brésil, Rio de Janeiro, Vellozo, Fl. Flum., Icones 5: t. 29 (1827 publ. 1829)

Distribution: Est et sud du Brésil, Paraguay, Argentine du nord-est, 0 à 1200 m.

Gravures de Lepismium cruciforme, Lepismium commune, Curtis Botanical Magazine 67:3763 (1839).

Référence: Anton Hofer dans "Cactées épiphytes", pages 38, 40 et 41, Succulentes, Spécial 2006.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

Sous-genre: Muscosemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium schickendantzii ssp. schickendantzii 

(F.A.C. Weber) Britton & Rose 1922 

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Gymnocalycium michoga, Fric ex Y. Ito 1957  

 

Distribution:  Argentine (San Luis).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

schickendantzii, en l'honneur de Friedrick Schickendantz (1837-1897), chimiste Allemand qui émigra en Argentine en 1861. Il travailla pour une société minière puis pour une raffinerie de sucre; il est le fondateur du Lillo Herbarium à Tucuman (province d'Argentine).

Basionyme: Echinocactus schickendantzii.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Cactus âgé de 6 ans.

 

 Système racinaire de Gymnocalycium schickendantzii ssp. schickendantzii.

 

 

Floraison diurne au mois de Juin - Juillet.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

   Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Nom scientifique:  Gymnocalycium carminanthum

Borth & Koop 1976 

(The New Cactus Lexicon, D. Hunt, 2006)

 

Distribution:  Argentine (Catamarca, Sierra de Ambato).

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

carminanthum (carminanthus), du Latin "carmineus" = carmin et du Grec 'anthos" = fleur, par rapport à la couleur de la fleur.

Synonyme: Gymnocalycium oenanthemum.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus âgé de 6 ans.

 

Système racinaire de Gymnocalycium carminanthum.

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

  Nom scientifique: Eriosyce aurata

 (Pfeiffer) Backeberg 1936

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

   Eriosyce aurata var. ceratistes, nom du botaniste ?

Réf.  link

 

Distribution:  Chili (Atacama).

Etymologie:  Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine ;

aurata, (auratus), dérivé du Latin = d'or, par rapport à la couleur des épines.

Basionyme: Echinocactus auratus, Pfeiffer 1847.

Synonymes:  Echinocactus sandillon, Eriosyce sandillon,

Eriosyce ceratistes, Eriosyce algarrobensis, Eriosyce ausseliana, Eriosyce ihotzkyanae, Eriosyce lapampaensis, Eriosyce spinibarbis .

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail de la spination et des épines.

 

Système racinaire d' Eriosyce aurata var. ceratistes.

 

(Provenance: ami cactophile)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Turbinicarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

   Genre Turbinicarpus, (Backeberg) Buxbaum & Backeberg 1937

 Sous-genre:  Turbinicarpus

Section:  Schmiedickeanus

 Nom scientifique:  Turbinicarpus schmiedickeanus ssp. gracilis

(Glass & Foster) Glass 1997

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 

Distribution:  Mexique (Nuevo Leon).

Etymologie:  Turbinicarpus du Latin "turbo, inis" = toupie et du Grec "carpos" = fruit par rapport à la forme des fruits ;

schmiedickeanus, en l'honneur de Karl Schmiedicke (1870-1926), amateur Allemand de cactées à Berlin ;

gracilis, du Latin = mince, délicat par rapport à sa croissance.

Basionyme: Turbinicarpus gracilis.

Synonymes:  Turbinicarpus schmiedickeanus var. gracilis,

Neolloydia schmiedickeana var. gracilis, Pediocactus schmiedickeanus var. gracilis.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition: lumière très vive à plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons espacées de Septembre à Octobre. Fleur de 14 mm de diamètre. 

Cactus de 22 mm de diamètre et de 22 mm de hauteur.

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Coryphantha (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Coryphantha, (Engelmann) Lemaire 1868

 Nom scientifique:  Coryphantha delaetiana

(Quehl) Berger 1929

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

Coryphantha gladiispina, (Bödeker) Berger 1929

 

Distribution:  Mexique (Coahuila, Chihuahua, Durango).

Etymologie:  Coryphantha, du Grec "koryphe" = couronne et "anthos" = fleur;

delaetiana, en l'honneur de Frans (Frantz) de Laet (1866-1928/1929?), importateur de café Belge, expert en plantes succulentes et horticulteur à Kontich (Belgique).

Basionyme:  Mammillaria delaetiana.

Synonymes:  Coryphantha salm-dyckiana, Coryphantha borwigii.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 5 cm de diamètre.  Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à  Septembre. Fleur de 41 mm de diamètre, qui dure 2 jours.

 

Système racinaire de Coryphantha delaetiana.

 

 

Ci-dessous, le même cactus, 8 ans plus tard (5,5 cm de diamètre, 7 cm de hauteur).

 

(Provenance: ami cactophile)

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ariocarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Ariocarpus, Scheidweiler 1838

 Nom scientifique:  Ariocarpus retusus

Scheidweiler 1838  

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Ariocarpus retusus ssp. retusus, Scheidweiler 1838

   

Distribution:  Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaulipas).

Etymologie:  Ariocarpus, du Grec "aria" = Sorbier des Alpes (Sorbus aria) et "karpos" = fruit car les fruits d'Ariocarpus ressemblent à ceux du Sorbier (ou peut-être du Grec "erion" = laine  car les fruits apparaissent au niveau de la couronne laineuse).

retusus, du Latin "retusus" = obtus (aspect typique des mamelons) .

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Bien laisser sécher entre 2 arrosages pour éviter que la racine pourrisse.

 

Cactus de 52 mm de diamètre.

 

Système racinaire d' Ariocarpus retusus.

Racine napiforme permettant en partie, le stockage de l'eau.

 

(Provenance: ami cactophile)

------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Ariocarpus retusus

Morphologie:  la grosse racine napiforme est parcourue de canaux remplis d'un "gel" aidant au stockage de l'eau sous forme mucilagineuse. La tige d'un vert tirant sur le le bleu ou le gris, mesure une vingtaine de cm de diamètre. Seules les plantes très âgées produisent accidentellement des rejets. Les mamelons triangulaires longs  de 2 cm sont carénés. Munis d'une pointe dure et recourbée vers l'extérieur, ils ressemblent étonnamment à des feuilles. Les rares aréoles ovales et caduques sont de petite taille et proches de l'extrémité des mamelons. Ils se divisent en 2 points au cours de la croissance: le point porteur d'aiguillons reste près du sommet tandis que le point florifère migre vers la base.

Les fleurs blanches s'ouvrent durant le jour, à la fin de l'été. En forme de cloche, elles apparaissent sur les aréoles jeunes proches de l'apex laineux et durent plusieurs jours. Leur diamètre est à peu près égal à leur longueur (5 cm).

Les fruits allongés sont blancs mais peuvent se teinter de rose. Ils mesurent environ 2 cm de longueur. Ils contiennent de minuscules graines noires au grand hile basal qui peuvent rester cachées dans la laine de l'apex durant des années. Bien que les capacités germinatives persistent longtemps, cette particularité réduit beaucoup l'aire de dissémination de l'espèce.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p16.

 

2)

Ariocarpus retusus, Lazaro Cardenas, Photo: J.-M. Solichon.

 

Ariocarpus retusus, El Huizache (Fleur rose blanche). Photo: J-M. Chalet.

 

Référence: Succulente, N°4, Novembre 2000.

 

3)

Ariocarpus retusus (JMC 1820), Entronque Huizache. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulente, N°1, Janvier 2003.

 

4)

Ariocarpus retusus, Cerro de Agua (Mexique). Photo: N. Rebmann.

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 2006.

 

5)

Ariocarpus retusus. Photo: P. Fontaine.

Référence: Succulentes, N°3, Août 2007.

 

6)

Photo: J. Lodé.

Référence: Cactus Aventures International, N°54, Avril 2002.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Rebutia (Cactaceae), #Aylostera (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Rebutiinae

 Genre  Rebutia, K. Schumann 1895

 Nom scientifique:  Rebutia heliosa

Rausch 1970 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Bolivie (Tarija).

Etymologie:  Rebutia, en référence à G. Rebut, viticulteur Français, grand amateur de cactées au XIXème siècle ;

heliosa (heliosus), dérivé du Grec "helios" = soleil et du Latin "-osus" = plein de, suite à la disposition des épines et l'aspect de la spination.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture: cactus cespiteux formant de nombreux rejets, de culture délicate. Nécessite un substrat minéral bien drainant. Arroser modérément de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Espèce sensible à la pourriture par un excès d'arrosage.

--------------------------------------------------

Nouvelle classification 2015

Nom scientifique:  Aylostera heliosa

(Rausch) Mosti & Papini 2011

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

Cactée de 65 mm de diamètre.

 

Plusieurs floraisons successives diurnes en Juin.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Copiapoa (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Copiapoeae (incertae sedis)

   Genre Copiapoa, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique: Copiapoa montana

F. Ritter 1960 

 (The New Cactus Lexicon, Ed 2006)

   Copiapoa mollicula, F. Ritter 1963

 

Distribution:  Chili (Atacama).

Etymologie:  Copiapoa, emprunté à la ville chilienne de Copiapo ; 

montana, origine Latine =  montagne;

(mollicula,  (molliculus), dérivé du Latin "mollis" = doux, par rapport à l'aspect de la plante).

Synonymes: Copiapoa longispina, Copiapoa hypogaea  'mollicula', Copiapoa montana 'mollicula'.

Température minimale:  5 °C  et tenir au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture: nécessite un substrat minéral bien drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Mai à Août. Fleur de 45 mm de diamètre.

Cactus de 46 mm de diamètre, 55 mm de hauteur.

 

(Provenance: Alain Mouchel, 07700 St Marcel d'Ardèche)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Matucana (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinae

 Genre  Matucana, Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Matucana pujupatii

(Donald & Lau) Bregman 1988 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Matucana madisoniorum var. pujupatii, (Donald & Lau) G.D. Rowley 1973

 

Distribution:  Pérou (Amazonas).

Etymologie:  Matucana, en référence au village de Matucana, province de Lima au Pérou ;

pujupatii, en l'honneur de Shawintu Pujupat (1969), indien Péruvien qui accompagna le collecteur Allemand A.B. Lau, lors de ces voyages au Pérou ;

(madisoniorum, en référence à Marshall P Madison, avocat Américain de San Francisco (1895). 

Basionyme:  Borzicactus madisoniorum var. pujupatii. 

Température minimale:   2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive. 

Culture:  substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Cactus de 50 mm de diamètre.

 

Ci-dessous, le même cactus, 8 ans plus tard

Il nécessite un rempotage avec séparation des jeunes cactus. Diamètre du plus gros sujet de 6 cm, pour une hauteur de 5,5 cm.

 

(Provenance: Ets Florence Durand, 34400  Lunel Viel)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Pelecyphora (Cactaceae), #Encephalocarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Pelecyphora, Ehrenberg 1843

 Nom scientifique:  Pelecyphora strobiliformis

(Werdermann) Kreuzinger 1935   

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 Encephalocarpus strobiliformis, (Werdermann) A. Berger 1929

 

Distribution:  Mexique (Nuevo Leon, Tamaulipas).

Etymologie:  Pelecyphora, du Latin "pelekys" = hache, hachette et du Grec "-phoros" = qui porte,  par rapport à l'aspect des tubercules de la plante ;

strobiliformis, du Latin "strobilus" = cône des gymnospermes et "-formis" = qui a la forme, suite à l'aspect de la plante ;

(Encephalocarpus, du Grec "en" = dans les, "kephale" = tête et "karpos" = fruit car les fruits apparaissent au sommet de la plante).

Basionyme: Ariocarpus strobiliformis.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser modérément de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Bien laisser sécher entre 2 arrosages. Espèce à croissance lente.

 

Cactus de 4,5 cm de haut pour 2,5 cm de diamètre.

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Mai - Juin. Fleur de 20 à 25 mm.

 

 

Ci-dessous, le même cactus 8 ans plus tard. Cactus âgé de 11 ans. Hauteur de 7 cm pour 3,5 cm de diamètre.

 

(Provenance:  Kakteen-Piltz,  Allemagne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Encephalocarpus strobiliformis

Habitat: Mexique (Tamaulipas, Miquihuana).

Les tubercules écailleux imbriqués (disposés comme les tuiles d'un toit) et carinés (creusés en gouttière) au dos confèrent à cette cactée, dont en général la tête émerge seule du sol, l'apparence d'une pomme de conifère. C'est l'unique représentant du genre. A l'état jeune, les tubercules portent sur une petite aréole longitudinale quelques aiguillons dressés disparaissant par la suite. Les fleurs, dont l'intérieur est d'un rouge profond, naissent dans les jeunes axilles du sommet, elles sont magnifiques; les involucres extérieurs un peu plus pâles sont frangés. Anthères couleur vitelline.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p104-105, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ariocarpus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Ariocarpus, Scheidweiler 1838

 Nom scientifique:  Ariocarpus kotschoubeyanus var. albiflorus

 Ariocarpus kotschoubeyanus, (Lemaire) K. Schumann 1897

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Mexique (pour Ariocarpus  kotschoubeyanus (Nuevo Leon, Queretaro, San Luis Potosi, Tamaulipas, Zacarecas).

La variété albiflorus a été décrite dans la région de Tamaulipas.

Etymologie:  Ariocarpus, du Grec "aria" = Sorbier des Alpes (Sorbus aria) et "karpos" = fruit car les fruits d'Ariocarpus ressemblent à ceux du Sorbier (ou peut-être du Grec "erion" = laine  car les fruits apparaissent au niveau de la couronne laineuse).

kotschoubeyanus, en l'honneur du Prince Vasily von Kotschoubey (1812-1850), numismate Russe et supporteur des expéditions mexicaines du Baron von Karwinsky (1840-1843) ;

var. albiflorus, du Latin "albus" = blanc et "-florus" = qui fleurit.

Basionyme d' Ariocarpus kotschoubeyanus : Anhalonium kotschoubeyanum.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière vive.

Culture:  nécessite un substrat minéral drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec. Bien laisser sécher entre 2 arrosages pour éviter que la racine pourrisse.

Ariocarpus kotschoubeyanus est placée sur la liste rouge de l'IUCN car elle est considérée comme menacée (sa population diminue)  link

 

Cactus de 50 mm de diamètre.

 

Plusieurs floraisons diurnes espacées de Septembre à Novembre.  Fleur de 35 mm de diamètre.

 

 

Système racinaire d' Ariocarpus kotschoubeyanus var. albiflorus.

Racine très napiforme permettant le stockage de l'eau.

 

(Provenance: ami cactophile)

----------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Référence: Succulentes, N°3, Août 1996.

 

2)

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 2000.

 

3)

Photo: J. Lodé.

Photo: J. Lodé.

Référence: Cactus Aventures International, N°54, Avril 2002.

4) Ariocarpus kotschoubeyanus

Morphologie:  sa tige gris-vert à l'apex laineux aplati ne dépassant pas 5-7 cm de diamètre, Ariocarpus kotschoubeyanus est probablement le plus petit représentant du genre. Seul l'apex émerge du sol, le rendant encore moins discernable.

Haut d'une quinzaine de mm et de couleur vert foncé, les nombreux mamelons triangulaires ont une base d'environ 8 mm de large. Ils sont disposés en 5 à 8 séries. L'aréole inerme prend la forme d'un sillon laineux marquant leur face supérieure. Durant les beaux jours de début d'automne, les fleurs carmin naissent à l'aisselle des tubercules proches de l'apex. Elles mesurent 3 cm de diamètre et possèdent un ovaire nu. Les graines d'un mm de longueur sont de forme oblongue.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p15.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Parodia (Cactaceae), #Notocactus (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

Genre  Parodia, Spegazzini 1923

   Nom scientifique:  Parodia concinna

(Monville) N. P. Taylor 1987 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Notocactus concinnus, (Monville) A. Berger 1929 

 

Distributions: Brésil (Rio Grande do Sul), Uruguay.

Etymologie:  Parodia, genre dédié à Lorenzo Raimundo Parodi (1895-1966), botaniste Argentin ;

concinna, (concinnus), dérivé du Latin = propre, joli, élégant.

(Notocactus, dérivé du Grec "notos" et signifiant cactus du sud).

Basionyme: Echinocactus concinnus.

Température minimale:  - 5 °C si bref et au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

--------------------------------------------------

Nouvelle classification 2015

Nom scientifique:  Notocactus  concinnus

(Monv.) A. Berger 1929

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

  Cactus de 41 mm de diamètre.

 

Floraison diurne au mois de Mai. Fleur de 65 à 75 mm de diamètre.

 

 

Système racinaire de Notocactus concinnus.

 

 

Pollen de Notocactus concinnus au microscope.

Coloration au carmino-vert; grossissement 100 X.

 

 (Provenance: semi d'un ami cactophile)

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

Notocactus concinnus

Description: petite cactée globuleuse à l'apex fortement déprimé, généralement solitaire mesurant 6 cm de hauteur pour 10 cm de diamètre, à l'épiderme vert lustré. Environ 18 côtes spiralées, à tubercules peu marqués. Epines radiales fines et séteuses, jaune pâle; 4 épines centrales cruciformes plus ou moins tordues, l'inférieure étant la plus longue et la plus robuste. Grandes fleurs jaune canari aux tépales externes teintés de rougeâtre; stigmate du pistil rouge sombre. 

Dans la nature, Notocactus concinnus est une espèce extrèmement polymorphe (nombreuses variétés ou synonymes décrits).

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 13, Fiche 1206.

© Edisud, Aix 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique: Mammillaria grahamii

Engelmann 1856 

Dans le New Cacus Lexicon, il est donné 2 sous-espèces de Mammillaria grahamii: ssp. grahamii présent au Etats-Unis (Arizona, New Mexico et Texas), ssp. sheldonii présent au Mexique (Chihuahua, Sinaloa, Sonora).

 

Distributions:  Etats-Unis, Mexique.

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

grahamii,  en l'honneur de James D. Graham (1856), Colonel dans le corps des ingénieurs de l'armée des Etats-Unis.

Synonymes:  Mammillaria grahamii var. arizonica, Mammillaria grahamii var. oliviae, Mammillaria microcarpa, Mammillaria microcarpa ssp. grahamii, Mammillaria microcarpa ssp. auricarpa, Mammillaria microcarpa ssp. milleri, Mammillaria milleri, Mammillaria oliviae.

Température minimale:  - 10 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons diurnes successives en Juin - Septembre. Les fleurs durent quelques jours (25 mm de  diamètre).

 

 

Le fruit (baie rouge).

 

 

Système racinaire de Mammillaria grahamii.

 

---------------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

Stems simple or branching, sometimes tall and cylindric, sometimes more barrel-shaped, from about 7 to 20 cm tall or more, 7 to 11 cm wide, axils naked. Radial spines as few as 18 and as many as 35, but more usually 20 to 30, fine, needle-like, white or light brown to red. Central spines number 1 to 4, the longer one usually hooked, 12 to 18, or up to 25 mm long, yellowish brown, dark brown or blackish purple. Flowers variable in size from 2 to 4 cm in diameter, pink to lavender to reddish purple. Fruit is bright red; seed black.

In spite of its very successful growth and spread in the wild, it is not the easiest to grow in cultivation, and large clumps are rarely seen. Making haste slowly  will give best results, not overwatering, finding a sunny position, and not overpotting in too large a pot: just use one large enough to accomodate the fairly shallow roots, and repot only when needed, about every third or fourth year once plants have got to flowering size. If this gives you a small clump of half a dozen stems after 10 years, smothered with its large, sumptuous flowers, this will be the best reward you can have  for the care needed to achieve it.

d'après: Mammillaria by John Pilbeam, The Cactus File Handbook 6, p115-116, 1999.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog