Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae, Xanthorrhoeaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique:   Mammillaria bombycina ssp. bombycina 

(Mammillaria bombycina) Quehl 1910

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique  (Jalisco).

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

bombycina du Latin "bombycinus" = soyeux, de soie.

Synonymes:  Chilita bombycina, Escobariopsis bombycina, Ebnerella bombycina, Neomammillaria bombycina.

Température minimale:  -2 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Plusieurs floraisons diurnes en Février - Mai. Fleurs de 20 mm de diamètre qui durent plusieurs jours.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Mammillaria bombycina "Sierra de Laurel" (1800), Cienega de Quijas. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulente, N°1, Janvier 2003.

 

2)

Mammillaria bombycina

Habitat: Mexique.

Notre illustration représente une colonie  de cette merveilleuse espèce du genre Mammillaria. Depuis les aréoles garnies de laine blanche rayonnent des aiguillons radiaux en si grand nombre que la tige en est presque entièrement enveloppée. Il y a quatre aiguillons centraux; le plus bas est aussi le plus long, il est recourbé en hameçon; tous les aiguillons deviennent pourpre brun vers leur extrémité. Les fleurs ne sont à vrai dire pas très grandes, mais elles sont extrêmement nombreuses et d'une ravissante coloration rose à stries rouge carmin, avec gorge d'un rouge profond. Lorsqu'elle fleurit, la plante offre une symphonie de couleurs difficile à décrire.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p114-115, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog