Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae, Xanthorrhoeaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus.over-blog.com
Publié dans : #Epithelantha (Cactaceae), #Mammillaria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre  Epithelantha, F. A. C. Weber ex Britton & Rose 1922

 Nom scientifique:  Epithelantha micromeris 

(Engelmann) Britton & Rose 1922

(The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Mammillaria micromeris, Engelmann 1856 

 

Distributions:  Etats-Unis (Arizona, Nouveau Mexique, Texas), Mexique (Chihuahua, Coahuila, Durango).

Etymologie:  Epithelantha, du grec "epi" = au dessus, "thele" = tubercule et "anthos" = fleur ;

micromeris, du Grec "micro" = petit et "meris" = partie, suite à la petite taille de l'espèce.

Basionyme:  Mammillaria micromeris, Engelmann 1856.

Synonyme:  Mammillaria greggii.

Température minimale:  - 12 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumiere vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat minéral. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Baies au niveau de l'apex.

 

Détail des épines et de la spination.

 

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Epithelantha micromeris

Description: cactée minuscule, globuleuse à cylindrique, déprimée à l'apex, jusqu'à 9 cm de hauteur pour 7,5 cm de diamètre, se ramifiant en touffes. Tige et mamelons complètement recouverts par des épines radiales minuscules et très drues, blanc plâtreux. Petites fleurs blanc crème à rose très pâle, apparaissant au ras de l'apex. Petits fruits cylindriques, nus, rose à rouge vif, comestibles. Dans son habitat, Epithelantha micromeris vit dans des prairies désertiques, parmi les broussailles, sur des sols calcaires, jusqu'à 1400 m d'altitude.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 4, Fiche 76.

© Edisud, Aix (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Epithelantha micromeris

Morphologie:  porté par une racine fibreuse, la tige globulaire d'environ 5 cm de diamètre devient quelquefois courtement cylindrique. Elle est divisée en mamelons d'un millimètre de hauteur disposés en spirale. Ils portent des aréoles blanches garnies de 20 à 30 aiguillons blancs longs de 2 mm et masquant totalement la tige. Au moment de la floraison, les aiguillons proches du sommet s'allongent, prennent la forme d'une massue et deviennent glanduleux.

Les fleurs autogames naissent au sommet des aréoles proches de l'apex, ce qui distingue le genre de celui des Mammillaria où les fleurs sont disposés en couronne autour de la tige. Blanches teintées de rose pâle ou plus rarement jaunes, elles mesurent 5 mm de diamètre. Les fruits rouge vif sont quasiment nus et sans reste floraux. Longs d'une douzaine de mm, ils renferment des graines noires de relativement grande taille (1,5 mm).

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p54.

 

3)

Référence: Succulentes, N°4, 1991.

 

4)

Epithelantha micromeris, Entr. Santa Maria de Mohovano. Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2006.

 

5)

Epithelantha micromeris

Habitat: Nord du Mexique et Texas occidental.

En culture, cette ravissante espèce de petite taille est le plus souvent greffée, et alors, elle devient plus grande que dans son pays d'origine,où elle vit dans les roches soit seule, soit en petites colonies composées d'individus d'à peine 2 cm; c'est pourquoi cette cactée est appelée parfois "button-cactus" (cactus bouton). Les tiges minuscules portent une armure de petits aiguillons blanc de craie; ceux-ci ne sont plus longs qu'au sommet de la plante en fleurs, où ils forment comme un coussinet dont émergent les fleurettes blanchâtres dont la durée n'est qu'éphémère. Ces fleurs naissent dans les aréoles et non pas dans les axilles comme chez les Mammillaria, au nombre desquelles la plante fut autrefois comptée. Celle-ci est particulièrement jolie lorsque des touffes de fruits rouges garnissent les petites têtes; ces fruits sont comestibles et s'appellent "chilitos".

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p86-87, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog