Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae, Xanthorrhoeaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Astrophytum (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

 Genre Astrophytum, Lemaire 1849

   Nom scientifique:  Astrophytum myriostigma 

Lemaire 1839

  (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006) 

 

Distribution:  Mexique (Coahuila, Nuevo Leon, San Luis Potosi, Tamaupilas).

Etymologie:  Astrophytum, du Grec "aster" = étoile et "phyton" = plante (forme étoilée  de la plante) ;

myriostigma, du Grec "myria" = innombrable et "stigma" = taches (qui présentent de nombreuses taches ou ponctuations sur l'épiderme).

Synonyme:  Astrophytum prismaticum.

Noms vernaculaires:  Bonnet d'evêque, Mitre d'évêque.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 Plusieurs floraisons diurnes espacées de Juin à Septembre. Fleurs jaunes de 40 à 60 mm de diamètre. Cactus de 100 mm de diamètre.

 

----------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)  Astrophytum myriostigma

Description: cactée d'abord globuleuse, devenant allongée, pouvant atteindre avec l'âge, jusqu'à 60 cm de hauteur. Nombre de côtes variables de (3) 5 jusqu' à (7) 10, à arête généralement bien définie et aux aréoles feutrées de laine blanchâtre. Epiderme coriace, floconneux recouvert de microscopiques touffes rayonnantes de poils comme de la feutrine, sans épines (sauf chez les plantules). Fleurs diurnes apicales, jaune clair soyeux. Fruits écailleux gardant les restes du périanthe desséché, déhiscents à matûrité. Grosses graines en forme de casques.

Dans l'habitat, Astrophytum myriostigma est une plante extrèmement variable et possède une aire de répartition très étendue dans la partie du désert du Chihuahua au Mexique. 

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 18, Fiche 1644.

© Edisud, Aix, 1996 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2) Astrophytum myriostigma

Morphologie:  la tige verte au sommet aplati est ponctuée d'innombrables petits flocons blancs.

D'abord globulaire, elle s'étire ensuite pour donner une courte colonne d'une soixantaine de cm de hauteur et de 30 cm de diamètre. Les 5-10 côtes triangulaires possèdent des arêtes vives ponctuées d'aréoles gris clair mais sans aiguillons.

Les fleurs mesurent 5-8 cm de diamètre. Péricarpelle et réceptacle sont couverts d'écailles pointues à l'aisselle velue. D'un jaune pâle uniforme, les pétales ont des reflets patinés. Les fruits, sphériques, sont couverts d'écailles à l'aisselle velue. D'un rouge terne, ils s'ouvrent en étoile et libèrent des graines brun foncé, brillantes et de grande taille.

D'après "Guide de l'Amateur de Cactus", Pierre-Louis Fröhring, Editions Belin 1998, p22-23.

 

3)

Astrophytum myriostigma en boutons, Palomas (Mexique). Photo: J.-M. Chalet.

Référence: Succulentes, N°1, Février 2007.

 

4)

à droite, devant: Astrophytum myriostigma; à gauche, en arrière: Astrophytum myriostigma var. cohahuilense.

 

Astrophytum myriostigma

Habitat: Mexique septentrional.

Cette cactée partout connue et appréciée existe sous diverses formes dans les régions supérieures du Mexique. L'espèce typique à une tige globuleuse qui finit par devenir colonnaire-hauteur jusqu'à 60 cm. Elle compte le plus souvent cinq côtes épaisses, rarement davantage. La tige est recouverte d'innombrables petits flocons de laine blanche, ce qui lui confère une coloration gris blanc. Ce cactus est dépourvu d'armure, seules les plantes issues de semis s'ornant pour commencer de quelques menus aiguillons. Les grandes fleurs jaune clair à reflets soyeux naissent des aréoles du sommet, la floraison dure pendant tout l'été. Le fruit éclate en étoile.

Référence: "Cactées", Walter Kupper, Pia Roshardt, (p96-97, édition française), Edition Silva Zucich, 1ère Ed 1954.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog