Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Foudecactus.com

Foudecactus.com

Site dédié aux cactus (Cactaceae) et aux plantes succulentes (Asparagaceae, Crassulaceae, Euphorbiaceae, Xanthorrhoeaceae). Toutes les plantes présentées ici sont issues de ma collection personnelle.

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Gymnocalycium (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cereeae

Sous-tribu: Trichocereinaae

 Genre Gymnocalycium, Pfeiffer ex Mittler 1844

 Sous-genre: Microsemineum

 Nom scientifique:  Gymnocalycium castellanosii

Backeberg 1936

(Tne New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Numéro de collecte:  P80b (correspondant au cactus présenté ici).

Collecteurs: Jörg and Brigitte Piltz,
Espèce: Gymnocalycium castellanosii,

Localité: Sierra Malanzan, La Rioja, Argentina.

 

Distribution:  Argentine La Rioja (Sierra Malanzan)

Etymologie:  Gymnocalycium, du Grec "gymnos" = nu et "calyx" = calice (caractère morphologique de la fleur) ;

castellanosii, en l'honneur du Dr Alberto Castellanos (1897-1968), botaniste Argentin et assistant de Carlos Spegazzini.

Synonymes: Gymnocalycium acorrugatum, Gymnocalycium borzingianum, Gymnocalycium ferox.

Température minimale:  - 6 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai.

 

Cactus âgé de 6 ans, diamètre de 76 mm.

 

Système racinaire de Gymnocalycium castellanosii

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

----------------------------------------------------

Données supplémentaires

Gymnocalycium castellanosii

Description: cactée globuleuse aplatie solitaire, devenant un peu allongée avec l'âge, mesurant jusqu'à 15 cm de hauteur pour 10 cm de diamètre; apex déprimé laineux, épiderme gris-vert bleuté mat. 10 à 17 côtes larges et arrondies, divisées en tubercules aux aréoles laineuses enfoncées. Epines radiales très robustes et entrelacées brune à gris-rosé; 1 épine centrale, parfois 2, parfois absente. Fleurs apicales, blanches teintées de rosâtre. Fruits verts légèrement pruinés, globuleux. 

Dans la nature, Gymnocalycium castellanosii vit parmi les rochers, dans des poches d'humus, de 550 à plus de 1000 m d'altitude. 

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 12, Fiche 1075.

© Edisud, Aix, 1993 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Euphorbia (Euphorbiaceae)

 Famille des Euphorbiaceae

 Nom scientifique:  Euphorbia resinifera

 O. Berg & Schmidt FC, 1863 

 

Distribution:  Maroc (Atlas). 

Etymologie:  Euphorbia, genre dédié à à Euphorbius, médecin de Juba II, roi de Maurétanie (royaume antique correspondant à l'Algérie et au Maroc actuels). Il fût le premier à utiliser en médecine, le latex d' Euphorbia resinifera, originaire de l'Atlas au Maroc ;

resinifera, dérivé du Latin "resina" = résine aromatique et "-fera" = qui porte.

Synonyme:   Euphorbia sansalvador.

Nom vernaculaire:  Euphorbe résine.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil.

Température minimale:  - 4 °C si tenue au sec.

Culture:  nécessite un substrat bien drainant. Arroser de Marc à Octobre puis diminuer les arrosages en hiver (une fois par mois par beau temps).

Les euphorbes sont munies d'aiguilles, à la différence des cactées qui portent des épines.

Se bouture facilement à partir des tiges latérales. Laisser sécher la cicatrice pendant 3 semaines puis planter dans un terreau sablonneux humide.

La plante, après blessure, produit un latex blanc toxique. Le latex peut être éliminé en passant la cicatrice sous l'eau. Eviter le contact du latex avec la peau et les yeux.

 

 

Rejeton qui se forme.

 

Ci-dessous la même plante, après une saison de croissance.

 

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Mammillaria (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae 

 Genre Mammillaria, Haworth 1812

 Nom scientifique: Mammillaria sempervivi

De Candolle 1828

   (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)  

 

Numéro de collecte: ROG 550 (correspondant au cactus présenté ici).
Collecteur: Helmut Rogozinski,
Espèce: Mammillaria sempervivi,
Localité: El Cubo / San Cristóbal, Hidalgo, Mexico
Date: 2001.

 

Distribution:  Mexique (Hidalgo, San Luis Potosi, Nuevo Leon, Guanajuato, Queretaro)

Etymologie:  Mammillaria du Latin "mammilla" = mamelle suite à la forme des organes végétatifs en forme de mamelons ou tubercules ;

sempervivi, dérivé du Latin "semper" = toujours et "vivus" = vivant.

Synonymes: Cactus sempervivi, Mammillaria bachmannii, Mammillaria caput-medusae, Mammillaria tetracentra, Mammillaria tetracantha.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil.

Culture:  espèce à croissance lente. Nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

Floraison diurne en Mai.

 Cactée de 50 mm de diamètre.

 

Les baies (fuits).

 

 

(Provenance: Kakteen-Piltz, Allemagne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

It makes a flat-globular plant about 10 to 12 cm in diameter, and stays solitary for some years before clustering from around the base. It has tuberous roots. The stem is dark, dull green, with narrow pyramid-shaped tubercles, axils woolly, abundantly so in the flowering area. There are radial spines only in young plants, up to 7 tiny, white, hair-thin, and soon deciduous, not developing at all in older plants. Central spines 2 (occasionally 3), pointing up and down, 4 mm long, straight to slightly curved, reddish brown at first, later brown to nearly black. Flowers are whitish to pale yellowish, about 1 cm long and wide, funned-shaped, stigmas orange-yellow to pink. Fruit is red; seed brown.

It is not difficult to grow, but slow, and a plant takes about 8 years or more to get to about 10 cm wide, and even longer before it offsets. It is reported from limestone areas, so that limestone chippings may help if trouble is found in getting it to grow.

d'après: Mammillaria by John Pilbeam, The Cactus File Handbook 6, p 268, 1999.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Eriosyce (Cactaceae), #Pyrrhocactus (Cactaceae), #Neoporteria (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Notocacteae

 Genre  Eriosyce, R. Philippi 1872

   Nom scientifique: Eriosyce paucicostata

(Ritter) Ferryman 2003 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 Pyrrhocactus paucicostatus (F. Ritter) F. Ritter 1959

  

Distribution:  Chili (Antofagasta).

Etymologie:  Eriosyce, du Grec "erion" = laine et "syke" = figue, signifiant des fruits recouverts de laine ;

paucicostata, dérivé du Latin "pauci-" = peu et "costatus" = strié par rapport aux côtes peu nombreuses de la plante.

(Pyrrhocactus, dérivé du Grec "pyrrhos" = rouge feu et "kaktos" = chardon).

Basionyme: Horridocactus paucicostatus.

Synonymes:  Neochilenia paucicostatus, Neoporteria neohankeanus, Neoporteria paucicostata, Pyrrhocactus neohankeanus, Pyrrhocactus paucicostatus.

Température minimale:  - 5 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  lumière très vive à plein soleil.

Culture:  nécessite un substrat de type cactées drainant. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

--------------------------------------------------

Nouvelle classification 2015

Nom scientifique:  Neoporteria paucicostata

(F. Ritter) Donald & G.D. Rowley 1966

   (Taxonomie des Cactaceae, J. Lodé, Ed. 2015)

 

 

Floraison diurne en Juin.  Boutons floraux et fleurs de 42 mm de diamètre.

 

Les baies (fruits) : elles mesurent de 25 à 30 mm de long.

 

Chaque baie contient plus d'une centaine de graines, de 1 mm environ.

 

Ci-dessous, le même cactus 8 ans plus tard. Cactus de 11 cm de hauteur pour 7 cm de diamètre. Fleur de 5,5 cm de diamètre.

 

(Provenance: Kakteen-Piltz, Allemagne)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Ferocactus (Cactaceae)

Famille des Cactaceae

Sous-famille: Cactoideae

Tribu: Cacteae

Genre  Ferocactus, Britton & Rose 1922

Nom scientifique:  Ferocactus peninsulae

(F.A.C Weber) Britton & Rose 1922

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distribution:  Mexique (Baja California).

Etymologie:  Ferocactus, du Latin "ferus" = féroce, par rapport à l'aspect des épines robustes et acérées de certaines espèces et du Grec "kaktos" = chardon ;

penisulae, du Latin "peninsula" = péninsule, car l'espèce est endémique de la péninsule de Baja California.

Basionyme:  Echinocactus peninsulae, F.A.C. Weber 1895.

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenu au sec.

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

Détail des épines.

  Cactus âgé de 6 ans.

 

Système racinaire de Ferocactus peninsulae

 

(Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1) Ferocactus peninsulae

Description: cactée solitaire d'abord  globuleuse, devenant cylindrique, atteignant jusqu'à 2,5 m de hauteur pour 50 cm de diamètre. Epines rougeâtres devenant grisâtres, la centrale étant généralement aplatie, plutôt aunguleuse, annelée et crochue. Fleurs rouge pourprée à strie médiane plus foncée.

Dans la nature, Ferocactus peninsulae est une espèce endémique très variable qui vit sur des collines ou des plaines désertiques. Plusieurs variétés géographiques ont été décrites, Ferocactus peninsulae var. santamaria, var. townsendianus, var. vizcaniensis.

Référence: Joêl Lodé, Fichier Encyclopédique des Cactées & autres Succulentes, Série 13, Fiche 1185.

© Edisud, Aix, 1994 (reproduit avec l'aimable autorisation de Joêl Lodé).

 

2)

Ferocactus peninsulae de 80 cm de haut, entre La Paz et Todos Santos, BCS. Photo: Jean Bonnefond.

Référence: Succulentes, N°2, Avril 2004.

 

3)

Ferocactus peninsulae le long de la piste d'accès au petit village de San Javer. Tout au fond, la mer de Cortez. Photo: Jean Bonnefond.

Référence: Succulentes, N°4, Octobre 2004.

Voir les commentaires

Publié le par foudecactus
Publié dans : #Cylindropuntia (Cactaceae)

 Famille des Cactaceae

Sous-famille: Opuntioideae

Tribu: Cylindropuntieae

 Genre Cylindropuntia, (Engelmann) Knuth 1936

 Nom scientifique:  Cylindropuntia bigelovii

(Engelmann) Knuth 1936 

 (The New Cactus Lexicon, Ed. 2006)

 

Distributions:  Etats-Unis (Arizona, California, Nevada, New Mexico), Mexique (Baja California, Sonora).

Etymologie:  Cylindropuntia, du Latin "cylindrus" = cylindrique et "Opuntia", origine du mot incertaine, soit d'Opunte (Ville de la Grèce antique), soit d'Opuns (en Inde) ; 

bigelovii, en l'honneur de John M. Bigelow (1804 - 1878), chirurgien Américain et botaniste.

Basionyme:  Opuntia bigelovii

Température minimale:  - 4 °C si bref et tenue au sec. 

Exposition:  plein soleil. 

Culture:  nécessite un substrat de type cactées. Arroser de Mars à Octobre puis hiverner au sec.

 

 

 (Provenance: Ets Kuentz, 83600 Fréjus)

https://foudecactus.com/pages/Producteurs_de_cactees_et_de_plantes_succulentes-6477144.html

-----------------------------------------------------------------

Données supplémentaires

 

1)

Opuntia bigelovii (Joshua Tree, National Park Californie), Photo: J.-M. Solichon;

(Synonyme de Cylindropuntia bigelovii).

Référence: Succulentes, N°4, Octobre 2002.

 

2)

Californie, Joshua Tree National Park, station à Opuntia bigelovii. Photo: J.-M. solichon.

Référence: Succulentes, N°4, Novembre 1998.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog